Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique MRO & Support L'Asie, une région dynamique et pleine de défis pour Sabena technics

L'Asie, une région dynamique et pleine de défis pour Sabena technics

Romain Guillot
10 OCT. 2019 | 1171 mots
L'Asie, une région dynamique et pleine de défis pour Sabena technics
Photo © Sabena technics
Dossier MRO Europe 2019
•  L'activité A350 de Lufthansa Technik Malta devient concrète
•  AAR et BAE Systems renforcent leur collaboration dans le régional
•  MRO Europe 2019 : Les entreprises françaises présentes au salon
•  L'Asie, une région dynamique et pleine de défis pour Sabena technics
•  La rationalisation des graisses, autre atout majeur pour la croissance de NYCO
•  A320neo : l'activité après-ventes de Safran Nacelles s'envole
•  Aurigny Air Services a choisi KLM UK Engineering pour la maintenance lourde de son E-Jet
•  Air France lance les coffres ECOS de Safran Cabin pour sa famille A320
•  Jérôme Ivanoff : chez Air France Industries, « nous n'avons pas de métier pénurique »
•  La plateforme Skywise d'Airbus se posera en Chine avec Alibaba

L'Asie est incontestablement la région la plus prometteuse pour le secteur de la maintenance des avions commerciaux dans les prochaines décennies. À seulement quelques jours du salon MRO Europe qui se tiendra à Londres, le Journal de l'Aviation a profité du salon MRO Asia-Pacific à Singapour pour s'entretenir avec Sabena technics, grand « pure player » de la MRO installé au coeur de la région.

Philippe Delisle, président de Sabena technics DNR, Frédéric Dumont, président de Sabena technics Singapore et Thibaut Campion, PDG de Singapore Component Solutions (SCS), partagent ainsi leur expertise sur les vraies tendances et les réelles opportunités offertes par l'Asie aujourd'hui. Cette rencontre nous a également permis de revenir sur les trois ans d'activité, jour pour jour, du centre de réparations d'équipements de Seletar, désormais coentreprise avec AFI KLM E&M depuis l'année dernière.

« La croissance de l'Asie, que l'on voyait à entre 5 et 6 pourcents par an en termes de passagers transportés, a un peu ralenti ces derniers temps pour atteindre les 4,5 pourcents aujourd'hui » constate Philippe Delisle, le président de Sabena technics DNR, qui rappelle cependant que l'Asie reste incontestablement l'un des marchés le plus porteur dans le monde, en particulier pour l'Asie du Sud-Est, la Chine et l'Inde. Il reconnaît aussi que sur le secteur de la MRO pure, tous les acteurs se sont désormais installés en Asie du Sud-Est pour tisser une proximité avec les clients sur un marché bien présent. « Mais il y a une compétition assez effrénée et il est certain que ce n'est pas un marché facile, mais c'est un marché qui est en croissance, avec des flottes qui sont relativement récentes et qui ne sont donc pas encore arrivées à maturité », nous expose-t-il.

Philippe Delisle nous explique aussi qu'au fur et à mesure que ces appareils se tourneront vers la MRO, des problématiques de pénurie de main-d'oeuvre viendront aussi apparaître, un peu moins en Asie du Sud-Est, mais une tendance « déjà très affirmée en Chine ». « C'est effectivement une région de défis, et la compétition est rude », reconnaît-il. Il constate aussi que les OEM sont également particulièrement présents dans la région et qu'ils continuent à développer leurs services. « Nous nous positionnons face aux OEM en apportant des solutions différentes, avec une flexibilité qu'ils n'ont pas, avec une gamme de réparations différentes. Il y a une importante compétition entre OEM et MRO, et entre MRO entre eux », poursuit-il.

Philippe Delisle nous explique aussi que la logique de la maintenance en Asie est très différente de ce que l'on trouve aux États-Unis par exemple, avec les développements massifs de pièces PMA ou des réparations DER. « Nous sommes dans une logique qui consiste à offrir des services de qualité de très haut niveau, par exemple en s'adossant à des OEM privilégies et en devenant leur station de réparations agréée. Nous sommes vraiment dans cette démarche, mais en plus, nous apportons un service différent, en étant très à l'écoute des clients sur comment réduire les TAT et de maîtriser les coûts », a-t-il souligné. Et d'ajouter : « C'est un marché très structuré et nous devons chercher de la performance, de la flexibilité et des solutions à forte valeur ajoutée pour nous démarquer et poursuivre notre développement dans la région ».

La coentreprise singapourienne de Sabena technics et AFI KLM E&M poursuit son développement

Seulement trois ans après avoir été certifiée par l'EASA et démarré ses activités, Singapore Component Solutions (SCS) affiche toujours une très forte croissance. La joint-venture de Sabena technics et d'AFI KLM E&M implantée à Seletar a vu la surface de ses installations plus que tripler, passant de 1200 à 4500 m2 aujourd'hui, pour près de 60 salariés.

« Nous avons désormais ouvert un peu moins de 85% des capacités prévues », annonce Philippe Delisle, qui rappelle que le rayonnement du centre de réparation d'équipements s'étend de l'Inde au Japon, en passant par la Mongolie, la Chine, mais aussi l'Australie et Tahiti, c'est-à-dire finalement toute la région Asie-Pacifique dans son ensemble.

Thibaut Campion, PDG de SCS nous annonce que l'atelier de réparation a développé des capacités sur près de 220 familles de produits, auxquelles une petite vingtaine viendra encore s'ajouter d'ici la fin de l'année. « Nous sommes sur toutes les technologies avion pour les familles A320/A330 et ATR, avec aussi quelques références sur les Fokker 100 et les Q400 », précise-t-il. SCS vient d'ailleurs d'ouvrir un nouvel atelier dédié aux échangeurs ainsi qu'un autre spécialisé dans les équipements « oxygène », aussi bien pour les masques que pour les bouteilles. « Ce qui est très intéressant aussi à Singapour, ce que l'on a aussi réussi à développer des capacités que nous n'avions pas en Europe », annonce Philippe Delisle.

En terme de volume, le nombre de réparations atteindra les 3 500 équipements cette année contre 3000 en 2018, avec l'objectif de passer les 4 000 réparations dès l'année prochaine. « Mais nous ne connaîtrons cette croissance qu'avec de la performance et du prix, et c'est vraiment là la marque de fabrique que nous voulons imposer dans la région », avertit Frédéric Dumont, le président de Sabena technics Singapore.

Il souligne aussi que SCS dispose désormais de 10 agréments couvrant l'Europe, les États-Unis et une très grande partie de la région Asie-Pacifique. Philippe Delisle se souvient d'ailleurs que le sésame EASA a été obtenu en seulement huit mois et que SCS a été le premier atelier à obtenir la double certification EASA/FAA à Singapour. Mais Frédéric Dumont nous révèle aussi que SCS est actuellement en train de travailler pour obtenir l'agrément chinois. « C'est un marché que nous pourrons ouvrir très rapidement », annonce Frédéric Dumont.

À la question de savoir si les accords signés en juin dernier entre les autorités singapouriennes (CAAS) et les autorités chinoises (CAAC) auront un impact favorable, il se montre d'ailleurs très affirmatif, rappelant que pour favoriser le développement des sociétés singapouriennes, de nombreux accords bilatéraux ont été signés et notamment des accords de sous-traitance de contrôle. « Par exemple pour nous, la FAA ne vient pas directement nous auditer, mais c'est la CAAS, c'est très récent et cela permet d'économiser des frais et c'est un vrai gain en efficacité », nous explique-t-il, saluant le travail du gouvernement de Singapour pour faciliter l'essor du secteur de la maintenance dans l'île-État. « C'est un réel avantage », a-t-il conclu.


© SCS
Romain Guillot
Rédacteur en chef
Cofondateur du Journal de l'Aviation et d'Alertavia


Ils rendent la rubrique MRO & SUPPORT possible
Les articles dans la même thématique
11 OCT. 2019 MRO & Support
MRO Europe 2019 : Les entreprises françaises présentes au salon
MRO Europe, le plus important salon dédié à la maintenance aéronautique en Europe, se tiendra les 16 et 17 octobre à Londres. Plus de 450 exposants et plus de 9000 participants sont attendus cette année, ... Lire la suite
11 JUIL. 2019 MRO & Support
Retour sur la concrétisation du partenariat entre AFI KLM E&M et GMF AeroAsia Retour sur la concrétisation du partenariat entre AFI KLM E&M et GMF AeroAsia
L'Accord de Partenariat Stratégique (APS) signé en 2018 entre les divisions MRO des groupes Air France-KLM et Garuda Indonesia n'est désormais plus un simple protocole ... Lire la suite
11 JUIL. 2019 MRO & Support
Les activités d'AFI KLM E&M au beau fixe Les activités d'AFI KLM E&M au beau fixe
Air France Industries KLM Engineering & Maintenance (AFI KLM E&M), la division maintenance du groupe Air France-KLM a profité de la dernière édition du salon ... Lire la suite
04 JUIL. 2019 Maintenance militaire et MCO
Sabena technics est prêt pour l'A330 MRTT Sabena technics est prêt pour l'A330 MRTT
Sabena technics vient de décrocher l'agrément EMAR 145 (European Military Aviation Requirements) de la part de la DSAé (Direction de la Sécurité Aéronautique d'État) ... Lire la suite
IL Y A 1 HEURE
L'US Air Force revoit la stratégie d'acquisition de ses futurs chasseurs
13 OCT. 2019
Premiers Airbus pour Air Austral
11 OCT. 2019
L'activité A350 de Lufthansa Technik Malta devient concrète
11 OCT. 2019
Le Valkyrie en suspens
11 OCT. 2019
AAR et BAE Systems renforcent leur collaboration dans le régional
Etats-Unis - Europe : dix jours pour s'accorder
« La crise du MAX montre une chose : les fondamentaux d'Air Canada sont sains », Jean-François Raudin
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus