Actualité aéronautique Industrie & Technologie Farnborough 2018 : Le Royaume-Uni frappe un grand coup avec son chasseur Tempest

Farnborough 2018 : Le Royaume-Uni frappe un grand coup avec son chasseur Tempest

Léo Barnier à Farnborough
Publié 16/07/2018 | 665 mots
Farnborough 2018 : Le Royaume-Uni frappe un grand coup avec son chasseur Tempest
© L. Barnier / Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
(Actualité Farnborough 2018) Mis à l'écart du programme franco-allemand FCAS, tancé sévèrement par l'allié historique américain et bientôt hors de l'Union européenne, le Royaume-Uni a à coeur de prouver qu'il peut encore exister par lui-même. La présentation au premier jour du salon de Farnborough (du 16 au 22 juillet) du programme Tempest - appelé à devenir le système de combat britannique de sixième génération - revêtait donc une saveur toute particulière.

Annoncé au dernier moment, l'événement n'a pas eu de mal à faire salle comble au sein du chalet de BAE Systems. Personne ne s'attendait en effet à découvrir une maquette grandeur nature d'un concept d'avion de combat de sixième génération britannique. Baptisé donc Tempest, il se veut, comme la plupart des projets actuellement en cours, un système de systèmes capable d'interopérer au sein d'un écosystème composé d'avions de combat « classiques », de drones, de systèmes au sol, d'armements connectés. Il doit ainsi donner naissance au successeur de l'Eurofighter Typhoon à l'horizon 2035, ainsi qu'à une nouvelle doctrine d'emploi.

Imposant avec une vingtaine de mètres de long, le Tempest se présente comme un biréacteur doté d'une voilure à mi-chemin entre le delta et le diamant, avec une cassure au niveau du bord de fuite. Sans empennages horizontaux, il possède une double dérive avec un angle ouvert. Plusieurs choix qui semblent dictés par la recherche de furtivité. De même, sa motorisation est entièrement intégrée afin de réduire son empreinte thermique et sonore. Côté avionique, on annonce un cockpit virtuel, centré autour d'un viseur de casque.

Un projet encore très en amont

Cette maquette ne reste pour l'instant qu'un concept qui pourrait s'éloigner de ce que sera finalement le programme Tempest - deuxième du nom si l'on tient compte du Hawker Tempest qui équipa la Royal Air Force dans les années 1940. Il s'agissait avant tout de marquer les esprits et réaffirmer la capacité britannique à construire un programme national.

Qu'il ressemble ou non à la maquette présentée, le programme Tempest devrait néanmoins structurer une partie de la recherche britannique pour les vingt ou trente années à venir. Il est partie prenante du Future Combat Air System Technology Initiative (FCAS TI), au même titre que le projet de drone de combat FCAS/SCAF franco-britannique. Ce programme de R&D, lancé en 2015 avec un investissement de deux milliards de livres sterling, doit permettre de définir ce que sera l'arme aérienne britannique de demain.

Le Tempest se veut le fruit d'un partenariat à égalité entre le ministère de la Défense britannique (UK MoD) et l'industrie. Un accord a ainsi été trouvé pour que l'investissement et les risques soient ainsi partagés « fifty-fifty » entre les deux parties sur les éléments-clefs.

Outre le UK MoD, la Tempest Team regroupe ainsi BAE Systems, qui devrait être appelé à devenir le maître d'oeuvre du projet et être en charge de la structure et l'intégration des systèmes, Rolls-Royce pour le système de puissance intégrée qui regroupe la propulsion, la génération de puissance électrique et le contrôle thermique pour l'ensemble de l'appareil, Leonardo pour les systèmes de guerre électronique, les capteurs et l'avionique, et enfin MBDA pour l'armement (le futur appareil ayant d'ailleurs été représenté en train de tirer un missile Meteor).

La porte a aussi été laissée ouverte pour de futurs partenaires européens. Si aucun nom n'a filtré, Saab - dont des personnels assistaient à l'événement - doit déjà regarder dans l'entrebaillure.


Le concept Tempest dévoilé à la surprise générale à Farnborough. © L. Barnier / Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
Les articles dans la même thématique
IL Y A 20 HEURES Avions commerciaux
L'Airbus A330-200P2F entre à son tour en service
La famille A330 P2F est au complet. EFW (Elbe Flugzeugwerke) a célébré au début du mois d'août la livraison du premier A330-200P2F à Egyptair Cargo. Il s'agit de l'A330-200 au numéro de série 600 (SU-GCE), ... Lire la suite
Embraer repousse la mise en service du KC-390 Embraer repousse la mise en service du KC-390
Lors de la présentation de ses résultats semestriels, Embraer a confirmé que l'incident survenu en mai dernier sur le premier prototype du KC-390, une sortie ... Lire la suite
Le trafic passagers toujours en hausse
La demande dans le secteur passagers a augmenté de 7,8% en juin par rapport au même mois de l'année précédente, indique l'Association internationale du transport aérien. Le premier semestre 2018 s'est achevé sur une croissance ... Lire la suite
Nouveau record pour le Zephyr Nouveau record pour le Zephyr
Airbus Defence & Space annonce le succès du vol inaugural de son « pseudolite » Zephyr S, qui s'est posé 25 jours, 23 heures et ... Lire la suite
Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900 Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900
Airbus a livré le premier des dix A350-900 destinés à Air China. Avec une capacité de 312 places, MSN 167 dispose d'une configuration tri-classe, avec ... Lire la suite
Dans la rubrique Industrie & Technologie, la Rédaction vous recommande
Bombardier valide le Q400 de 90 places Stephan Miegel (Airbus DS) : « Tout le monde attend d'en apprendre plus sur SmartForce »
Farnborough 2018 : le MRJ a désormais accompli 50% de ses essais en vol Le BelugaXL d'Airbus décolle pour la première fois
Farnborough 2018 : les commandes d'avions commerciaux du salon Farnborough 2018 : Thales fait un pas de plus vers l'avion autonome
17/08 L'Airbus A330-200P2F entre à son tour en service
17/08 Le 737 de Xiamen Airlines est très endommagé après sa sortie de piste à Manille et provoque des annulations de vols
17/08 L'Allemagne se met aux drones embarqués
16/08 Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête
16/08 Bruno Lemaire estime que Benjamin Smith a un excellent profil pour Air France-KLM, vote du CA ce soir
16/08 Trump signe le budget 2019 du Pentagone et défend sa Force de l'espace
24 Alertes depuis 7 jours, 168 depuis 1 mois

Alertavia, édité par le Journal de l'Aviation,
est déjà l'une des principales sources
d'actualité aéronautique
en langue française
IL Y A 19 HEURES
Le Tu-22M3M a effectué son roll-out le 16 août. La version modernisée du bombardier de TUPOLEV comprend notamment une nouvelle avionique - très proche de celle du Tu-160M2. Selon l'agence de presse TASS, le vol inaugural est attendu avant la fin de l'année.
17 AOUT 2018
Le gouvernement du Tchad a annoncé le lancement d'une nouvelle compagnie nationale, CHADIAN AIRLINES. Elle devrait débuter ses opérations dès le mois d'octobre, avec le soutien d'ETHIOPIAN AIRLINES, qui en détient 49%.
17 AOUT 2018
L'Allemagne va se doter de drones hélicoptères embarqués. L'office fédéral pour l'acquisition d'armement a signé un accord pour l'acquisition d'un système de drone embarqué Skeldar V-200. Les deux vecteurs seront livrés fin 2019 et embarqués sur les corvettes type K130.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Farnborough 2018 : un salon aux deux visages
Farnborough 2018 : Entretien exclusif avec David Dufrenois, Directeur des ventes de l'Airbus A220
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus