En continu   Le Podcast   Industrie aéronautique   Transport aérien   Défense   MRO & Support   Interiors & PaxExp   Aviation & Environnement   Passion  
 
Actualité aéronautique Défense « Le SCAF fait partie de nos cibles », Jean-Marie Carvalho, Vice président d'Actuation Systems chez Collins Aerospace

« Le SCAF fait partie de nos cibles », Jean-Marie Carvalho, Vice président d'Actuation Systems chez Collins Aerospace



13 JUIN 2022 | Propos recueillis par Romain Guillot | 1164 mots
« Le SCAF fait partie de nos cibles », Jean-Marie Carvalho, Vice président d'Actuation Systems chez Collins Aerospace
Jean-Marie Carvalho, Vice président d'Actuation Systems chez Collins Aerospace. Photo © Collins Aerospace
La branche Actuation Systems de Collins Aerospace est présente au salon Eurosatory qui se tient au Parc des expositions Paris-Nord Villepinte du 13 au 17 juin. Avec ses deux sites français implantés à Saint-Marcel, près de Vernon (Eure) et à Saint-Ouen-l'Aumône (Val-d'Oise), Actuation Systems est un important partenaire de la défense française, notamment avec la production et la maintenance de servo-commandes et de systèmes hydrauliques et carburants pour de nombreux avions et hélicoptères militaires. Depuis le début de l'année, Jean-Marie Carvalho, ancien PDG d'Actuation Systems France, a pris la responsabilité de l'ensemble des sites mondiaux de l'équipementier. Dans cet entretien, il nous expose les ambitions d'Actuation Systems au niveau des nouveaux programmes aéronautiques militaires en Europe...

Quels sont les produits proposés par Actuation Systems pour l'aéronautique ?

J'aime à dire qu'à partir du moment où il y a quelque chose qui bouge sur un avion ou un hélicoptère, il y a Actuation Systems derrière. Notre métier c'est de faire bouger les surfaces. Dans ce portefeuille, nous allons retrouver des commandes de vol primaires, l'actionneur de plans horizontaux (THSA), un actionneur très particulier, car unique sur chaque appareil, des actionneurs dits secondaires, par exemple pour déformer la voilure lors des phases de décollage et d'atterrissage. Nous faisons aussi des systèmes pour nacelles, des « anti-ice valves », ainsi que des structures en composites, par exemple des tubes d'approvisionnement en carburant. Cette dernière technologie est extrêmement intéressante pour l'avenir de l'aéronautique parce que dans cette recherche de solutions plus intégrées et moins lourdes, le composite est vraiment un différenciateur. Nous faisons aussi tous les systèmes d'actionnement propres aux appareils militaires, par exemple pour les portes de soute à armement, et nous faisons aussi des actionneurs de missiles.

Nous avons donc un portefeuille extrêmement dense au niveau de l'actionnement de vol. Nous sommes actuellement l'acteur du marché qui a le plus d'expérience, avec plus de 6,4 milliards d'heures de vol, notamment parce que nous sommes présents sur les actionneurs de plateformes commerciales à succès comme l'A320. Cette expérience est sans commune mesure par rapport au reste de la concurrence sur ce type d'appareils. Nous parlons d'une activité qui compte à peu près 3000 employés répartis sur neuf sites dans le monde : trois en Italie, deux en France, deux en Angleterre et deux aux États-Unis.

Et depuis la France vous couvrez des programmes américains ?

Oui nous couvrons certains programmes américains, notamment le fer-de-lance de notre site de Vernon qui est l'hélicoptère lourd CH-53K King Stallion, avec l'actionnement du rotor principal (MRA) et celui du rotor de queue (TRA).

Vous collaborez déjà aussi sur le futur avion de combat Tempest au Royaume-Uni. Peut-on imaginer des synergies ou des retombées technologiques pour le SCAF ou pour d'autres programmes européens ?

Nous avons cette possibilité, évidemment, de pouvoir créer des leviers au niveau de notre expertise, car nous sommes un acteur qui est présent à la fois sur le sol britannique, sur le sol français et sur le sol américain. C'est clairement des choses que nous pouvons faire, mais nous devons aussi faire attention avec tous les éléments qui sont liés à la propriété intellectuelle par exemple, ou aux éléments de souveraineté industrielle, qui sont extrêmement forts et sur lesquels les nations sont très vigilantes. En termes de savoir-faire par contre, avec une entreprise qui compte 3000 employés et plus de 500 ingénieurs, cela crée des bénéfices qui sont sans commune mesure pour les clients qui voudraient opérer sur ces avions de sixième génération.

L'expérience que nous vivons sur le Tempest, sous condition évidemment de propriété intellectuelle et de souveraineté industrielle, peut créer des bénéfices pour les acteurs français et allemands du programme SCAF par exemple, aussi bien sur l'appareil en lui-même que pour les effecteurs déportés autour de lui. Nous avons très à coeur de maximiser notre connaissance de ces produits, notre empreinte française, nos capabilités françaises, pour offrir la meilleure des solutions au programme. Nous sommes l'un des acteurs historiques de la défense française et logiquement, le SCAF fait partie de nos cibles.

Comment imaginez-vous la prochaine génération d'actionneurs pour ce type d'avions de combat ?

Il y a une volonté de fiabilité extrêmement élevée pour ces appareils. Nous sommes sur des niveaux de robustesse qui sont très forts. Je pense que cette volonté d'intégrer l'actionneur au plus près de la surface, c'est quelque chose de très important pour le monde militaire. Il faudra faire en sorte que demain nous ayons des surfaces qui soient pilotées par des actionneurs les plus compacts possible, et au plus près de la surface afin de pouvoir maximiser les effets aérodynamiques. Ces appareils seront ultra manoeuvrables, et pour cela les actionneurs devront être le plus intégrés possible.

Sébastien Lecornu, ancien maire de Vernon, est désormais notre nouveau ministre des Armées. Est-ce que cela peut-être bénéfique pour les activités d'Actuation Systems en Normandie ?

Nous sommes tout d'abord très fiers d'avoir un ministre de la Défense qui vient de notre territoire en tant que citoyens. Après la visite du Président de la Région Normandie Hervé Morin en juillet dernier, nous avons aussi eu l'honneur et le privilège de recevoir les ministres Sébastien Lecornu et Clément Beaune sur notre site de Vernon quelques mois plus tard. Cela a été un grand plaisir de leur présenter ce que nous sommes capables de faire, de leur montrer également les investissements qui ont été les nôtres à travers le Plan France Relance dont nous avons été lauréat.

Dans le cadre du Plan France Relance, nous avons été extrêmement novateurs sur ce que nous voulions faire depuis le site de Vernon notamment, avec des financements de Collins Aerospace et de la DGAC pour développer de futurs actionneurs plus électriques, plus compacts et plus fiables pour l'aviation civile. Mais entre le monde de l'aviation civile et le monde de l'aviation militaire, il n'y a pas vraiment de parois étanches entre les deux domaines. Les bénéfices que nous tirons d'un côté peuvent être transposés à l'autre. Toutes les avancées que nous avons pu faire dans le domaine commerciale sont des technologies que nous pouvons apporter si ces technologies intéressent le domaine militaire. Avoir une empreinte en balance entre le monde civil et le monde militaire, c'est quelque chose de très positif en termes de valeur.
Romain Guillot
Rédacteur en chef
Cofondateur du Journal de l'Aviation et d'Alertavia


Une sélection d'actualités récentes
IL Y A 18 HEURES  
Corsair se sépare de son dernier Airbus A330-200 Corsair se sépare de son dernier Airbus A330-200
Comme prévu, le dernier Airbus A330-200 de Corsair a quitté la flotte de la compagnie française il y a quelques ...
04 JUIL. 2022  
Air France reçoit son 10e Airbus A220 Air France reçoit son 10e Airbus A220
Air France a célébré la réception de son dixième Airbus A220-300. Immatriculé F-HZUJ, il a été baptisé Auvers-sur-Oise. Il entrera en ...
04 JUIL. 2022  
Clément Beaune, nouveau ministre français des Transports Clément Beaune, nouveau ministre français des Transports
C'était clairement une grande absence du précédent gouvernement d'Élisabeth Borne suite au départ de Jean-Baptiste Djebbari au mois de mai, ...
04 JUIL. 2022  
Daher renforce encore sa position dans la production d'aérostructures en Amérique du Nord Daher renforce encore sa position dans la production d'aérostructures en Amérique du Nord
Daher a finalisé le rachat d'une usine d'assemblage d'aérostructures métalliques et composites auprès de l'industriel américain Triumph le 1er juillet. ...
01 JUIL. 2022  
Heathrow : les anciens slots d'Aeroflot redistribués Heathrow : les anciens slots d'Aeroflot redistribués
Les 64 créneaux hebdomadaires qui appartenaient à Aeroflot à l'aéroport de Londres Heathrow ont finalement été redistribués à d'autres compagnies ...
Cette sélection d'actualités est issue de la rubrique ALERTAVIA. Les abonnés du Journal de l'Aviation ont accès à un nombre beaucoup plus important d'actualités chaque jour. Pour en savoir plus, découvrez nos différentes formules d'abonnement.
Les derniers articles Défense
IL Y A 18 HEURES
L'Allemagne, future première puissance militaire en Europe ?
C'est un fait. Notre grand voisin d'outre-Rhin se réarme depuis quelques mois et il affiche désormais de réelles ambitions pour sa défense. La mise en place d'un fonds ...
01 JUIL. 2022
L'excellence de l'internat suisse
Les poussins de l'armée de l'Air et de l'Espace sont formés sur le Pilatus PC-21 depuis 2019. Une réussite helvétique qui vola pour la première fois en ...
15 JUIN 2022
« Nous voyons un rebond de nos activités », Jean-François Chanut, Président de Ratier-Figeac
Invité du Podcast de l'Aviation cette semaine, Jean-François Chanut, directeur général de Propeller Systems pour Collins Aerospace et président de Ratier-Figeac. Dans le cadre du salon Eurosatory, Jean-François ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
« Nous voyons un rebond de nos activités », Jean-François Chanut, Président de Ratier-Figeac « Le SCAF fait partie de nos cibles », Jean-Marie Carvalho, Vice président d'Actuation Systems chez Collins Aerospace
La Norvège va retourner ses NH90 et annuler l'intégralité de sa commande Le Chinook de Boeing remporte la mise en Allemagne au détriment du King Stallion
Programme NMH : le Royaume-Uni lance l'appel d'offres du remplacement de ses hélicoptères Puma GIFAS : les activités liées à la Défense au beau fixe, le rebond de toute la filière aéronautique imminent
Le dossier des CH-53K King Stallion allemands progresse « Il se joue quelque chose sur la construction du futur de la défense européenne, qui n'était pas discuté avant cette crise », Edouard Simon, directeur de recherche à l'IRIS
IL Y A 18 HEURES
Corsair se sépare de son dernier Airbus A330-200
IL Y A 18 HEURES
Boeing remonté contre les récentes mégacommandes chinoises remportées par Airbus
IL Y A 18 HEURES
Elbit décroche un nouveau client en Asie-Pacifique pour son système C-MUSIC
IL Y A 18 HEURES
L'Allemagne, future première puissance militaire en Europe ?
IL Y A 19 HEURES
Air France-KLM finalise l'acquisition de 200 LEAP pour équiper ses futurs Airbus A320neo
L'Allemagne, future première puissance militaire en Europe ?
« Contrairement au revenge travel des touristes, les voyageurs d'affaires sont restés dans une logique de restriction budgétaire », Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage
« Le SCAF fait partie de nos cibles », Jean-Marie Carvalho, Vice président d'Actuation Systems chez Collins Aerospace
Les articles les plus lus
Air France tient enfin sa revanche
Les nouvelles grandes ambitions de Ben Smith pour Transavia
La Norvège va retourner ses NH90 et annuler l'intégralité de sa commande
Nous avons testé « VUE », le nouveau siège de classe affaires long-courrier pour avions monocouloirs de Safran
« Le SCAF fait partie de nos cibles », Jean-Marie Carvalho, Vice président d'Actuation Systems chez Collins Aerospace
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2022 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT