Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique MRO & Support Embraer se lance à son tour dans la conversion cargo, avec les E190F et E195F

Embraer se lance à son tour dans la conversion cargo, avec les E190F et E195F



07 MAR. 2022 | Emilie Drab
Embraer se lance à son tour dans la conversion cargo, avec les E190F et E195F
© Embraer
Les perspectives à long terme du marché du fret aérien sont décidément au beau fixe. Embraer a décidé de prendre sa part et annoncé le lancement de deux programme de conversion d'avions passagers en avions cargos (P2F) : les E190F et E195F. Le premier appareil converti pourrait entrer en service en 2024.

Les travaux de conversion seront réalisés par Embraer, au Brésil. Ils consistent en l'installation d'une porte cargo à l'avant donnant accès au pont principal, d'un système de chargement, de renforts du plancher, d'un panneau rigide 9G, d'un système de détection incendie dans le compartiment supérieur etc. Embraer affirme que l'E190F pourra transporter 10,7 tonnes de marchandises et l'E195F 12,3 tonnes.

L'avionneur souhaite ainsi se positionner sur le marché du fret, qui évolue avec l'essor du e-commerce et le besoin accru d'opérations express et décentralisées. Ses E-jets pourront remplir l'espace vacant entre les biturbopropulseurs et les monocouloirs convertis, permettant aux opérateurs d'ajuster au plus près leur flotte à leurs besoins. Ils offriront un volume supplémentaire de 50% et un rayon d'action trois fois plus important que les plus grands turbopropulseurs (Embraer promet une capacité de 103 m3 et 4 260 km pour l'E190F et de 118 m3 et 3 890 km pour l'E195F), tout en étant 30% moins chers à exploiter que les monocouloirs.

Il estime que ce marché est de 700 appareils sur vingt ans (250 en remplacement et 450 pour de la croissance). Le calendrier serait par ailleurs idéal car les plus petits monocouloirs utilisés comme cargos se trouvent dans leur fenêtre de retraite et sont trop peu efficaces en termes de consommation. En parallèle, les plus anciens E-Jets éligibles à la conversion sont entrés en service il y a dix ou quinze ans : ils sont 380 E190 et 90 E195 à avoir plus de dix ans de service, selon les estimations d'Embraer. Ils arrivent au bout de leurs contrats de leasing à long terme et commencent à être remplacés par des appareils plus récents. Cette tendance devrait s'accentuer dans les dix années à venir. La conversion permettrait ainsi d'allonger de dix à quinze ans la durée de vie des E-Jets actuellement en service et de stimuler la modernisation des flottes passagers.

Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Ils rendent la rubrique MRO & SUPPORT possible
Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
SITA acquiert Asistim et se renforce sur les services de gestion des opérations aériennes Air India introduit une cabine premium economy dans ses Airbus A321neo
Finnair achève le réaménagement de sa flotte long-courrier L'IATA veut structurer le marché du carburant d'aviation durable
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie
« Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024
Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour
IL Y A 17 HEURES
Air Antilles reprend ses vols le 24 juin
IL Y A 23 HEURES
« Le défi de l'armée de l'air et de l'espace est de conserver les gens que nous avons mis du temps à former », général Stéphane Mille, CEMAA
20 JUIN 2024
Plus Ultra va ajouter cinq Airbus A330 à sa flotte
20 JUIN 2024
SITA acquiert Asistim et se renforce sur les services de gestion des opérations aériennes
20 JUIN 2024
Sabena technics fait l'acquisition d'Action Air Environnement et lance une division ISR
Le passager aérien change en France, mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?
« Le défi de l'armée de l'air et de l'espace est de conserver les gens que nous avons mis du temps à former », général Stéphane Mille, CEMAA
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
Airbus : l'Allemagne va commander des Eurofighter supplémentaires
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT