Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Airbus décroche une « certification CO2 » de l'EASA pour l'A330-900

Airbus décroche une « certification CO2 » de l'EASA pour l'A330-900



26 MAI 2021 | Emilie Drab | 485 mots
Airbus décroche une « certification CO2 » de l'EASA pour l'A330-900
© Airbus
Alors que les pressions environnementales sur l'aviation se sont accrues avec la crise sanitaire, Airbus et l'EASA multiplient les preuves de bonne volonté et d'action du secteur en faveur de sa décarbonation. C'est ainsi que l'avionneur a décidé de soumettre l'A330-900 à une certification CO2, qui évalue le niveau de ses émissions, et qui a été octroyée le 26 mai par l'agence européenne de sécurité aérienne (EASA).

« Il s'agit d'un nouveau facteur important pour la certification environnementale à la lumière des efforts mondiaux de décarbonisation de l'industrie aéronautique », a commenté Patrick Ky, le directeur exécutif de l'EASA.

L'objectif de cette initiative est de certifier l'efficacité énergétique d'un appareil durant la croisière, comparativement aux dernières normes définies par l'OACI (dans le volume III de l'annexe 16 de l'OACI). Une nouvelle méthodologie a due être mise en oeuvre par l'EASA pour établir les conditions auxquelles la délivrer.

L'agence explique que le processus est « complexe » car elle doit évaluer les performances technologiques de l'avion en termes d'efficacité et d'émissions de CO2, ce qui dépend des moteurs, des caractéristiques aérodynamiques et de la masse, mais diffère à chaque vol, en fonction de sa vitesse, de son altitude et de son chargement, ainsi qu'au cours du vol.

Une étape parmi d'autres vers une aviation plus verte

L'idée de la certification CO2 date de bien avant la crise. L'EASA explique que la norme CO2 a été définie dès 2016 par le Comité de la protection de l'environnement en aviation au sein de l'OACI, puis adoptée par le Conseil de l'OACI en 2017. Toutes les agences de certification dans le monde doivent les intégrer dans leur règlement de base, ce qui a été fait en juillet 2018 par l'EASA. A partir du 1er janvier 2028, tous les appareils sortant de production devront respecter les nouveaux standards de l'OACI (pour les émissions de CO2 mais aussi les émissions sonores) - celles des appareils déjà en service seront régies par d'autres mesures environnementales.

Quant à Airbus, il a décidé de demander cette certification CO2 spécifique pour son A330-900 à la suite d'un appel de l'EASA fin 2019. L'avionneur est le premier à se soumettre à l'exercice. Tout le travail accompli doit permettre d'améliorer les processus et les normes ainsi que d'avancer vers l'établissement d'un label environnemental pour l'aviation que l'EASA espère pouvoir mettre en place d'ici 2022 - et dont la certification CO2 sera l'un des piliers mais pas le seul.

Airbus annonce qu'il soumettra ses autres appareils au programme de certification au fur et à mesure, en vue de respecter la date butoir de 2028. D'autres constructeurs ont déjà manifesté leur intérêt auprès de l'EASA pour décrocher eux aussi cette certification de façon précoce.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Les derniers articles Industrie & Technologie
IL Y A 7 HEURES
Le groupe Cathay commande 32 Airbus A320neo
Le groupe Cathay a signé sa commande. Airbus annonce que le groupe s'est engagé sur l'acquisition de 32 appareils de la famille A320neo (A320neo et A321neo). Les appareils ...
28 SEPT. 2023
China Eastern commande 100 monocouloirs C919 supplémentaires à la COMAC
La compagnie de lancement du monocouloir C919 de COMAC (Commercial Aircraft Corportation of China) est déjà conquise. China Eastern Airlines a signé un contrat avec l'avionneur chinois le ...
28 SEPT. 2023
Rolls-Royce progresse vers la propulsion du futur
Rolls-Royce mène des recherches sur plusieurs fronts pour pouvoir proposer des systèmes à faibles émissions pour propulser les futurs aéronefs. Deux avancées viennent d'être réalisées par le motoriste, ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Rolls-Royce progresse vers la propulsion du futur Le trafic aérien dépassera son niveau de 2019 en 2024, confirme l'ACI
L'industrie aéronautique russe partage ses objectifs de production Air Belgium met fin à son activité régulière de transport de passagers
Edelweiss passe à son tour à l'Airbus A350 Tarmac Aerosave fête les 10 ans de son implantation à Teruel
AFI KLM E&M inaugure son nouvel atelier moteur Concorde à Orly La flotte long-courrier de Brussels Airlines au complet en 2024
IL Y A 7 HEURES
Le groupe Cathay commande 32 Airbus A320neo
IL Y A 8 HEURES
Vers une nouvelle taxe sur l'aérien
IL Y A 11 HEURES
Le gouvernement portugais valide le projet de privatisation de TAP Air Portugal
28 SEPT. 2023
China Eastern commande 100 monocouloirs C919 supplémentaires à la COMAC
28 SEPT. 2023
Richard Stoddart prend les commandes de Satair
Comment l'US Air Force est en train de faire disparaître une importante compétition pour ses futurs avions ravitailleurs
« Il n'y a qu'une seule personne dans l'avion mais il est indispensable de travailler par équipe », Victor Lalloué, capitaine membre de l'EVAAE
« IAAG a encore de beaux profils disponibles pour des apprentissages » fait savoir son président Tony Duquesne
Les articles les plus lus
Le Rafale de Dassault n'a sans doute pas tout dit à l'export
Comment l'US Air Force est en train de faire disparaître une importante compétition pour ses futurs avions ravitailleurs
Une nouvelle grande bataille s'annonce entre Airbus et Boeing pour les avions long-courriers d'Air France et KLM
Lufthansa alignera deux Airbus A380 de plus, faute de Boeing 777X
Edelweiss passe à son tour à l'Airbus A350
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2023 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT