À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Conflit Boeing/Airbus: l'UE réplique aux taxes américaines mais tend la main

Conflit Boeing/Airbus: l'UE réplique aux taxes américaines mais tend la main

10 NOV. 2020 | AFP | 832 mots

Sans attendre l'arrivée du président américain élu Joe Biden, Bruxelles a décidé lundi des sanctions douanières contre les Etats-Unis dans le litige opposant Airbus et Boeing pour chercher une fin négociée à ce conflit vieux de plus de 15 ans.

L'UE a annoncé la mise en place dès mardi de "droits de douane sur 4 milliards de dollars d'exportations américaines", dans un communiqué. Ces sanctions avaient été autorisées en octobre par l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Les produits visés incluent tous les modèles d'avions de Boeing (taxés à 15%). Mais surtout des produits agricoles américains (tabac, patates douces, blé, huiles végétales, fruits et jus...) ou agroalimentaires (alcools forts, chocolat...) ainsi que des biens manufacturés (tracteurs, pelleteuses, équipements de casino, pièces de vélo...) taxés à 25%, selon une liste officielle.

Ces sanctions "sont en miroir des mesures américaines. Nous ne voulons pas d'escalade du conflit", a expliqué le commissaire européen à l'Economie, Valdis Dombrovskis à l'issue d'une visioconférence des ministres européens du Commerce.

Washington s'est dit "déçue" par la décision européenne, qui "montre que l'UE ne se préoccupe des règles de l'OMC que quand ça l'arrange", a fustigé Robert Lighthizer, le représentant au commerce, dans un communiqué.

L'UE et les Etats-Unis négocient toutefois en coulisse actuellement pour essayer de résoudre le long bras de fer les opposant autour de Boeing et Airbus, a indiqué à l'AFP une source américaine.

Les Etats-Unis infligent déjà, depuis plus d'un an, des droits de douane punitifs sur des importations européennes comme le vin, le fromage et l'huile d'olive (à hauteur de 25%), ainsi que des taxes de 15% sur les avions Airbus. Washington y avait été autorisée par l'OMC, jusqu'à 7,5 milliards de dollars.

L'avionneur européen Airbus et son concurrent américain Boeing, et à travers eux l'UE et les Etats-Unis, s'affrontent depuis octobre 2004 devant l'OMC, arbitre du commerce mondial, sur les aides publiques versées aux deux groupes, jugées illégales de part et d'autre.

Les pays européens avaient espéré pouvoir éviter d'imposer à leur tour des taxes douanières aux Etats-Unis, en tentant de négocier un accord global sur les aides à l'aéronautique et l'abandon réciproque des sanctions.

"Malheureusement, malgré nos meilleurs efforts, en raison du manque de progrès du côté américain, l'UE va exercer ses droits", a déclaré M. Dombrovskis.

Mais il a aussi tendu la main. "Nous appelons les Etats-Unis à accepter que les deux parties abandonnent leurs contremesures existantes afin que nous puissions tourner la page. Retirer les taxes serait gagnant-gagnant", a affirmé le commissaire européen.

- "Rétablir des relations apaisées" -

En coulisse, des Etats membres avaient exprimé leurs doutes sur le timing des sanctions européennes, alors que le président américain élu Joe Biden doit remplacer Donald Trump en janvier. C'était notamment le cas de l'Allemagne, puissance exportatrice, qui assure la présidence tournante de l'UE.

"Nous aurions été très heureux si une solution amicale avait été trouvée avant l'élection américaine et nous restons prêts à initier à tout moment une solution négociée", a déclaré lundi le ministre allemand de l'Economie, Peter Altmaier.

En France, la fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS) a fait part lundi soir de son "incompréhension" face à l'annonce de taxes européennes immédiates, craignant de nouvelles mesures de rétorsion américaines.

Sous Donald Trump, les Etats-Unis ont mené une politique de confrontation avec l'Europe. Après avoir taxé l'acier et l'aluminium européen, le président sortant a menacé à plusieurs reprises de s'en prendre aussi aux automobiles allemandes.

"Il y a de grandes attentes après la victoire électorale de Joe Biden et l'espoir que les Etats-Unis vont revenir à une approche multilatérale, y compris dans le commerce", a affirmé M. Altmaier.

Du côté français, on plaidait pour une attitude de fermeté, condition nécessaire pour promouvoir un dialogue avec Washington sur un pied d'égalité.

"La relation commerciale transatlantique est essentielle pour notre économie, et nous souhaitons (...) rétablir des relations commerciales équilibrées et apaisées entre l'Union européenne et les Etats-Unis", ont déclaré le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, et le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Franck Riester, dans un communiqué commun.

Airbus a également salué la décision de Bruxelles mais a ajouté "soutenir l'engagement de l'UE pour trouver un règlement négocié à cette longue dispute afin d'éviter des taxes perdant-perdant", a réagi l'avionneur européen.

Une sélection d'actualités récentes
IL Y A 8 HEURES  
Les Emirats arabes unis commandent douze Caracal à Airbus Helicopters Les Emirats arabes unis commandent douze Caracal à Airbus Helicopters
La visite du président Emmanuel Macron dans les Emirats arabes unis est plus que fructueuse. En plus de celui portant ...
IL Y A 10 HEURES  
Les aéroports français enregistrent un 3e trimestre plutôt encourageant Les aéroports français enregistrent un 3e trimestre plutôt encourageant
Le trafic s'est enfin amélioré au troisième trimestre pour les aéroports français. L'UAF (Union des aéroports français) souligne que plus ...
02 DEC. 2021  
Aura Aero a décroché son agrément Part 21G Aura Aero a décroché son agrément Part 21G
La production est série va pouvoir démarrer. L'avionneur toulousain Aura Aero a décroché l'agrément PART 21G pour l'ensemble de ses ...
02 DEC. 2021  
United Airlines réalise un vol avec 100% de SAF et avec des passagers United Airlines réalise un vol avec 100% de SAF et avec des passagers
United Airlines a réalisé le 1er décembre le premier vol avec des passagers (des invités, dont son PDG Scott Kirby) ...
02 DEC. 2021  
Pratt & Whitney Canada obtient la certification de Transports Canada pour le moteur du Falcon 6X Pratt & Whitney Canada obtient la certification de Transports Canada pour le moteur du Falcon 6X
Le moteur du Falcon 6X de Dassault est prêt. Pratt & Whitney Canada a annoncé le 1er décembre que son ...
Cette sélection d'actualités est issue de la rubrique ALERTAVIA. Les abonnés du Journal de l'Aviation ont accès à un nombre beaucoup plus important d'actualités chaque jour. Pour en savoir plus, découvrez nos différentes formules d'abonnement.
Les derniers articles Industrie & Technologie
IL Y A 9 HEURES
Succès monumental pour Dassault Aviation qui place 80 Rafale aux Émirats Arabes Unis
C'est un contrat historique qui attendait Emmanuel Macron lors de sa visite officielle aux Émirats Arabes Unis. Abu Dhabi commande 80 avions de combat Rafale de Dassault Aviation, ...
02 DEC. 2021
Pratt & Whitney lance le GTF Advantage pour la famille Airbus A320neo
Pratt & Whitney n'a décidément pas chômé durant la crise sanitaire. A l'occasion de son media day le 2 décembre, le motoriste américain a en effet annoncé qu'il ...
01 DEC. 2021
Safran et Albany International se positionnent sur les matériaux composites de la future génération de moteurs civils
Safran Aircraft Engines et le groupe américain Albany International annoncent prolonger leur partenariat stratégique sur les matériaux composites avancés jusqu'en 2046, avec en ligne de mire la prochaine ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Irkout pousse son moyen-courrier MC-21 à l'international ATR remotorise sa gamme avec le nouveau PW127XT de Pratt & Whitney Canada
Dubai Airshow : Bienvenue à bord du Boeing 777X Airbus : la pandémie accélère d'importantes tendances de fond sur les 20 prochaines années
Ratier-Figeac se prépare au rebond et à la prochaine génération d'avions régionaux à hélices Comment la famille A320neo d'Airbus a déjà fortement contribué à la réduction des émissions du transport aérien
Aviation d'affaires : encore du mieux, mais pas de reprise solide des ventes de jets neufs avant 2025 Gulfstream frappe fort en dévoilant deux nouveaux avions d'affaires : les G400 et G800
IL Y A 4 HEURES
Avianca sort de la protection du Chapitre 11
IL Y A 4 HEURES
Bombardier livre son 1000e Global
IL Y A 4 HEURES
La FNAM répond à Jean-Pierre Farandou
IL Y A 8 HEURES
Les Emirats arabes unis commandent douze Caracal à Airbus Helicopters
IL Y A 9 HEURES
Succès monumental pour Dassault Aviation qui place 80 Rafale aux Émirats Arabes Unis
Un peu d'optimisme !
« On doit être encore plus inventifs qu'on ne l'a été par le passé », Guy Tardieu, PDG de l'OSAC
« C'est maintenant qu'il faut préparer ses moteurs pour la reprise », Earl Exum, PDG d'IAE
Les articles les plus lus
Emirates confie le démantèlement de son premier A380 à Falcon Aircraft Recycling
La conversion des Airbus A330 MRTT espagnols est-elle la voie à suivre pour les trois derniers exemplaires français ?
Airbus A350F : un nouvel avion cargo pour les dominer tous
Dubai Airshow : Bienvenue à bord du Boeing 777X
« L'industrie aérienne est responsable de ne pas avoir expliqué aux clients comment les avions sont devenus plus performants », Sandrine de Saint-Sauveur, PDG d'APG
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2021 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT