À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Début d'une grève de trois semaines dans une usine britannique de Rolls-Royce

Début d'une grève de trois semaines dans une usine britannique de Rolls-Royce

AFP
06 NOV. 2020 | 496 mots

Les salariés d'une usine du fabricant de moteurs d'avions Rolls-Royce dans le nord de l'Angleterre débutent vendredi une grève de trois de semaines afin de dénoncer la délocalisation d'une partie de l'activité à Singapour.

La grève doit se dérouler jusqu'au 27 novembre sur le site de Barnoldswick dans le Lancashire, où sont produites des pales de moteurs.

Le syndicat Unite expliquait jeudi dans un communiqué qu'un piquet de grève serait mis en place dans le strict respect de la distanciation physique en pleine pandémie.

"Barnoldswick est le berceau du moteur d'avion et sa main-d'oeuvre hautement qualifiée ne laissera pas la viabilité du site menacée sans se battre", souligne Ross Quinn, un responsable local du syndicat.

"La résolution de ce conflit est entièrement entre les mains de Rolls-Royce", prévient-il.

En août, le groupe industriel avait annoncé son intention de délocaliser la production des pales du moteur d'avion Trent à Singapour, entraînant la perte de 350 emplois en Angleterre.

Unite estime que cette décision menace la viabilité de cette usine historique qui appartient à Rolls-Royce depuis 1943 et emploie 550 personnes.

Le syndicat dit avoir laissé le temps au groupe de trouver une solution telle que l'annulation du projet ou le maintien de l'emploi, mais qu'en l'absence d'engagements Unite a décidé de mener cette action approuvée par 94% de ses membres.

Dans un communiqué transmis vendredi à l'AFP, Rolls-Royce presse les salariés "de reconsidérer la grève", rappelant ne pas avoir pour projet de fermer le site.

"Nous proposons certes qu'une partie de l'activité ne soit plus assurée sur le site, mais nous voulons que Barnoldswick joue un rôle important dans le développement de pales pour notre prochaine génération de moteur d'avion", avance le groupe.

Unite dénonce en outre le fait que Rolls-Royce demande dans le même temps une aide financière d'un milliard de livres au gouvernement.

En raison de la crise du secteur aérien générée par la pandémie, le groupe a annoncé début octobre un plan de recapitalisation à hauteur de 5 milliards de livres, dont une extension d'une garantie de prêt jusqu'à un milliard de livres, auprès de l'organisme public UK Export Finance.

Rolls-Royce a déjà pris une série de mesures pour tenter de traverser cette tempête, dont la plus vaste restructuration de son histoire dans sa branche aéronautique incluant la suppression de 9.000 emplois, dont plus de 3.000 au Royaume-Uni.

Unite a d'ailleurs demandé au groupe de placer en chômage partiel les salariés qui vont perdre leur emploi, après la décision du gouvernement britannique de prolonger ce dispositif jusqu'à mars.

Sur le même thème
Premier test moteur sur le banc Testbed 80 de Rolls-Royce Premier test moteur sur le banc Testbed 80 de Rolls-Royce
Rolls-Royce envisage de mettre l'UltraFan en suspens Rolls-Royce envisage de mettre l'UltraFan en suspens
Rolls-Royce teste une alimentation moteur avec 100% de carburant durable Rolls-Royce teste une alimentation moteur avec 100% de carburant durable
Rolls-Royce lance son plan de recapitalisation Rolls-Royce lance son plan de recapitalisation
Les derniers articles Industrie & Technologie
22 JAN. 2021
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
Industrie & Technologie Daher livre un premier Kodiak en France Daher annonce avoir livré un premier Kodiak 100 destiné à un client français. Il s'agit de la société Héli-Béarn, opérateur ...
21 JAN. 2021
Airbus ralentit l'augmentation prévue des cadences de production de l'A320neo
Bien qu'Airbus ait réussi à finir l'année 2020 sur un succès au vu de la situation sanitaire et économique mondiale, les perspectives pour les prochaines années l'ont incité ...
21 JAN. 2021
Nouveaux Rafale, A330 MRTT, hélicoptères Panther : Comment la France met le paquet en Inde
Si Dassault Aviation, et ses partenaires sur le Rafale, ont ouvert la voie en 2016, Airbus a aussi l'intention de concrétiser de très importants contrats à très court ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Nouveaux Rafale, A330 MRTT, hélicoptères Panther : Comment la France met le paquet en Inde Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine (15 janvier)
Premier test moteur sur le banc Testbed 80 de Rolls-Royce Boeing publie un bilan désastreux pour sa branche dédiée aux avions commerciaux
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine (8 janvier 2021) Rolls-Royce envisage de mettre l'UltraFan en suspens
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine Figeac Aéro, « extrêmement touché » par la crise, voit la reprise arriver
22 JAN. 2021
Le premier Airbus A220 d'Air Austral fait son apparition
22 JAN. 2021
KLM suspend tous ses vols long-courrier et supprime près d'un millier d'emplois
22 JAN. 2021
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
22 JAN. 2021
L'Airbus A220 fera partie intégrante du plan de relance d'Air Burkina
22 JAN. 2021
Turkmenistan Airlines devient cliente d'Airbus
Panique à bord du transport aérien français, « jusqu'à nouvel ordre »
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
Nouveaux Rafale, A330 MRTT, hélicoptères Panther : Comment la France met le paquet en Inde
La police du ciel Suisse bientôt opérationnelle 24 heures sur 24
Volotea va aussi se mettre à l'Airbus A320
Une nouvelle année en perspectives pour l'aéronautique civile
L'équipage du Boeing 737-500 de Sriwijaya Air n'a pas émis de signal de détresse
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2021 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT