Se connecter      Rechercher un article      Newsletter      Alertavia      S'ABONNER
À la Une  |  ALERTAVIA  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Mitsubishi Heavy Industries accuse une perte nette au premier trimestre mais ses prévisions sont maintenues

Mitsubishi Heavy Industries accuse une perte nette au premier trimestre mais ses prévisions sont maintenues

AFP
03 AOUT 2020 | 321 mots

Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a annoncé lundi une perte nette de 57,9 milliards de yens (464 millions d'euros) au premier trimestre 2020/21, plombé notamment par des dépréciations liées à une acquisition en pleine pandémie d'un programme d'avions régionaux.

Le groupe avait dégagé un petit bénéfice net de 16,3 milliards de yens sur la même période un an plus tôt.

Sa perte opérationnelle trimestrielle a été encore plus élevée (71,3 milliards de yens), principalement à cause de 50 milliards de yens de dépréciations liées à l'acquisition finalisée le 1er juin du programme Canadair Regional Jet (CRJ) de Bombardier.

Malgré la crise du coronavirus, qui a laminé l'industrie aéronautique et les compagnies aériennes, MHI n'a pas annulé le processus d'acquisition de CRJ annoncé il y a un an pour un prix d'achat de 550 millions de dollars américains.

MHI a aussi souffert sur le trimestre écoulé de nouvelles pertes liées à son ruineux programme d'avion régional SpaceJet, dont le développement est actuellement en grande partie suspendu en raison de la pandémie.

Les ventes trimestrielles du groupe ont diminué de 15,4% à 778 milliards de yens (6,2 milliards d'euros), surtout affectées par le déclin de ses activités dans la logistique, l'énergie (hors nucléaire) ou encore les machines et équipements industriels, notamment pour l'automobile.

MHI a maintenu lundi ses objectifs pour 2020/21, tablant toujours sur 3.800 milliards de yens de ventes annuelles (-6% sur un an), ainsi que sur un résultat net et un résultat opérationnel nuls.

Le groupe entend notamment "continuer à réduire ses coûts fixes" pour atteindre ses objectifs annuels. Il a aussi prévu de verser deux fois moins de dividendes en 2020/21 par rapport à 2019/20.

Sur le même thème
MHI : résultats 2019/20 plombés par le projet SpaceJet, perspectives moroses MHI : résultats 2019/20 plombés par le projet SpaceJet, perspectives moroses
Les derniers articles Industrie & Technologie
IL Y A 12 HEURES
Le GE9X du 777X de Boeing est certifié par la FAA
Le programme 777X franchit une étape-clef. GE Aviation a en effet fait certifier son moteur par la FAA le 28 septembre. Le GE9X est le plus gros moteur ...
25 SEPT. 2020
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
Industrie & Technologie Le patron d'Airbus parle face à l'urgence de la situation du transport aérien Le Président exécutif d'Airbus Guillaume Faury revient dans une longue lettre sur les enjeux ...
25 SEPT. 2020
Le Boeing 737 MAX pourrait être bon pour le vol en Europe avant la fin de l'année
Les travaux de certification du Boeing 737 MAX, cloué au sol depuis mars 2019 après deux accidents meurtriers, sont en cours de finalisation et une remise en service ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine L'ecoDemonstrator de Boeing concentré sur le bruit
Airbus dévoile ses concepts d'avion à hydrogène, ZEROe Rétrospective : le point sur les programmes d'avions commerciaux
Le Flying-V de TU Delft et KLM a volé Enter Air s'engage à nouveau pour le Boeing 737 MAX
Rostec rend le Superjet encore plus russe Rolls-Royce détecte des criques de fatigue sur certains Trent XWB
IL Y A 11 HEURES
L'OTAN prend un A330 MRTT supplémentaire
IL Y A 12 HEURES
Delta se sépare aussi de ses CRJ200
IL Y A 12 HEURES
Le GE9X du 777X de Boeing est certifié par la FAA
IL Y A 13 HEURES
MRO : HAECO a réalisé la première restauration d'un jeu de trains d'atterrissage de 787 au monde
IL Y A 15 HEURES
Peach reçoit son 1er Airbus A320neo
Rolls-Royce, futur talon d'Achille d'Airbus ?
Pendant la crise, IPECA reste en première ligne pour accompagner les salariés de l'aéronautique
Les articles les plus lus
L'Airbus A321P2F commence à voir grand
Rolls-Royce, futur talon d'Achille d'Airbus ?
L'ATR 72-600F a pris son envol
Rétrospective : l'été aéronautique en France
Le gouvernement pourrait revoir le calendrier de sa commande de 30 Rafale avec Dassault
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT