Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Embraer bascule dans le rouge en 2019

Embraer bascule dans le rouge en 2019

Léo Barnier
26 MAR. 2020 | 580 mots
Embraer bascule dans le rouge en 2019
© Embraer
C'était la dernière année d'Embraer tel que nous le connaissions. Et ce ne sera pas la plus fameuse. Malgré un chiffre d'affaires reparti à la hausse, le constructeur brésilien a vu ses marges se détériorer en 2019 et a fini l'exercice dans le rouge. Embraer se prépare désormais à vivre une année atypique entre la crise sanitaire qui frappe le monde - avec une situation rendue encore plus précaire au Brésil en raison de la gestion ubuesque du président Jair Bolsonaro - et la vente de ses activités d'avions commerciaux à Boeing.

En 2019, Embraer aura engrangé un chiffre d'affaires de 5,5 milliards de dollars, en croissance de près de 8% par rapport à 2018 et en accord avec ses prévisions. Les activités d'aviation d'affaires et de défense & sécurité ont été les plus dynamiques avec des croissances de plus de 25%, respectivement à 1,4 milliard de dollars et 775 millions. Pas moins de 109 jets d'affaires ont ainsi été livrés l'an dernier, contre 91 en 2018, mettant ainsi fin à une baisse continue depuis 2015 (120 jets livrés). Le mix a aussi été plus favorable avec 20 appareils à large cabine supplémentaires. Les activités de services ont aussi progressé de près de 7% pour dépasser pour la première fois la barre du milliard de dollars.

Le point noir est venu des avions commerciaux, avec une baisse de plus de 5% à 2,2 milliards de dollars. Embraer a certes respecté sa fourchette de prévisions avec 89 livraisons, mais c'est tout de même une troisième année de baisse consécutive avec des E-Jets E2 qui peinent à décoller commercialement. En 2016, le constructeur livrait 108 appareils commerciaux. Ceux-ci ne représentaient plus que 41% du chiffre d'affaires total en 2019 (-3 points par rapport à 2018).

Mauvaises finances

Le résultat opérationnel (EBIT) a basculé dans le rouge avec une perte de 77 millions de dollars, contre un bénéfice de 35 millions en 2018. Ce résultat a été impacté par une charge de dépréciation de 72 millions de dollars pour les jets d'affaires, mais serait resté dans le rouge quoi qu'il en soit, avec un résultat opérationnel ajusté de -5 millions de dollars. Celui-ci dépassait les 220 millions de dollars en 2018, malgré près 190 millions de charges exceptionnelles sur les jets d'affaires déjà et sur le programme KC-390.

Le résultat net plonge aussi, avec une perte de nette de 322 millions de dollars, contre 178 millions en 2018. Embraer s'est tout de même attaché à dégager des liquidités, à hauteur de 2,8 milliards de dollars (trésorerie disponible et investissements financiers) et en réduisant sa dette financière au cours du dernier trimestre 2019. Ce ne sera pas de trop au vu de la crise provoquée par le coronavirus. Le bilan tout de même négatif sur l'année avec une dette nette en hausse à 612 millions de dollars fin 2019, contre 440 un an auparavant.

En raison du coronavirus, aucune prévision n'a été avancée pour 2020. Sans compter que le futur d'Embraer sera largement déterminé par l'intégration de ses programmes d'avions commerciaux au sein de la coentreprise Boeing Brasil - Commercial, qui sera détenue à 80% par Boeing et seulement à 20% par l'avionneur brésilien. Un partenariat dont la concrétisation reste encore suspendue à la décision de la Commission européenne quant au respect de la concurrence. L'échéance, une nouvelle fois repoussée, est désormais fixée au 23 juin.
Coronavirus : Boeing annonce un plan de départs volontaires Coronavirus : Boeing annonce un plan de départs volontaires
Triple certification pour les nouvelles améliorations du Phenom 300E d'Embraer Triple certification pour les nouvelles améliorations du Phenom 300E d'Embraer
Boeing suspend la production de long-courriers dans l'Etat de Washington Boeing suspend la production de long-courriers dans l'Etat de Washington
Un départ inattendu d'une star de la politique enfonce Boeing dans la crise Un départ inattendu d'une star de la politique enfonce Boeing dans la crise
Léo Barnier
Journaliste spécialisé
Industrie & Technologie, Equipements, MRO


Les derniers articles Industrie & Technologie
Nouveau convoi d'Airbus en A350 pour rapporter des masques en Europe Nouveau convoi d'Airbus en A350 pour rapporter des masques en Europe
Après l'A330neo et l'A330 MRTT, c'est au tour de l'A350-1000 de prendre part au pont aérien mis en place par Airbus entre la France et ... Lire la suite
Raytheon et United Technologies finalisent leur fusion Raytheon et United Technologies finalisent leur fusion
United Technologies (UTC) n'en finit plus de croître. Après avoir acquis Rockwell Collins en 2018, pour former l'actuel Collins Aerospace, le groupe américain réalise une ... Lire la suite
ANALYSE : Quels impacts pour le secteur de la MRO? ANALYSE : Quels impacts pour le secteur de la MRO?
La pandémie de Covid-19 touche évidemment de plein fouet le secteur de la maintenance aéronautique, une grande partie de la flotte mondiale d'avions commerciaux étant ... Lire la suite
L'activité MRO de Safran paye son tribut à la crise L'activité MRO de Safran paye son tribut à la crise
Depuis maintenant plusieurs semaines, le trafic aérien s'est réduit comme peau de chagrin à travers le monde. Si les compagnies ont été les premières touchées, ... Lire la suite
Le « cas TK » Le « cas TK »
Les relations entre les compagnies aériennes et les industriels s'annoncent tumultueuses pour les prochains mois, avec des reports de livraisons et des annulations de commandes ... Lire la suite
04 AVR. 2020
Delta Air Lines table sur une chute de 90% de son chiffre d'affaires au 2T (dirigeant)
03 AVR. 2020
Une perte de revenu de 6,85 milliards de dollars, voilà ce que risque le transport aérien des six principales nations aéronautiques africaines
03 AVR. 2020
Nouveau convoi d'Airbus en A350 pour rapporter des masques en Europe
03 AVR. 2020
Ryanair pessimiste sur ses résultats annuels 2019-2020
03 AVR. 2020
Raytheon et United Technologies finalisent leur fusion
Le « cas TK »
Thomas Juin : « il faut s'attendre à une perte de connectivité sur les aéroports français »
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT