À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Embraer dans l'ombre de Boeing
L'édito

Embraer dans l'ombre de Boeing

Léo Barnier
28 JAN. 2020 | 384 mots
Embraer dans l'ombre de Boeing
© Embraer
Habitué à évoluer dans l'ombre des géants Airbus et Boeing, Embraer semble aujourd'hui totalement éclipsé du paysage médiatique. Certes l'actualité lourdement chargée du 737 MAX ne laisse que peu de place, mais le constructeur brésilien est somme toute très discret depuis l'annonce de son rapprochement avec Boeing.

Difficile de dire quel sera le poids réel d'Embraer dans sa coentreprise avec Boeing pour les avions commerciaux. Non seulement, le constructeur brésilien ne possédera que 20% du capital alors qu'il conçoit et produit les appareils - en l'occurrence la famille E-Jets E2 - mais en plus son nom disparaît de l'affiche au profit de Boeing Brasil - Commercial. Embraer va donc perdre sa capacité à mener des programmes en toute indépendance et sera soumis au bon vouloir de Boeing pour tout nouveau projet, comme un possible futur turbopropulseur.

Certes, ses avions régionaux disposeront de l'immense puissance commerciale du géant américain, mais celui-ci fera-t-il tous les efforts nécessaires pour les mettre en avant ? Autant Airbus peut arriver vers une compagnie et lui offrir le choix entre l'A220 et l'A320neo comme le rappelait son directeur commercial Christian Scherer il y a peu, autant il sera compliqué pour Boeing de démarcher simultanément un opérateur avec un E-jet E2 et le 737 MAX au vu de l'écart entre les deux appareils.

Avant que tout cela se concrétise, Embraer et Boeing doivent obtenir l'aval de la Commission européenne sur le respect de la concurrence. Après l'accord inconditionnel octroyé par Brasilia, le 27 janvier, c'est le seul qui manque encore. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Bruxelles semble même traîner des pieds.

La Commission a lancé une enquête approfondie sur la création de la coentreprise le 4 octobre 2019. Elle avait jusqu'au 20 février pour prendre une décision, au lieu des 25 jours ouvrables de la procédure simple. Depuis, elle a repoussé la date butoir de dix jours, avant de suspendre par deux fois son travail d'enquête : la première fois entre le 5 novembre et le 6 janvier et la deuxième fois le 21 janvier jusqu'à une date encore indéterminée. La décision finale pourrait donc n'arriver qu'en mai prochain, voire au-delà.
Sur le même thème
Les derniers articles Industrie & Technologie
22 JAN. 2021
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
Industrie & Technologie Daher livre un premier Kodiak en France Daher annonce avoir livré un premier Kodiak 100 destiné à un client français. Il s'agit de la société Héli-Béarn, opérateur ...
21 JAN. 2021
Airbus ralentit l'augmentation prévue des cadences de production de l'A320neo
Bien qu'Airbus ait réussi à finir l'année 2020 sur un succès au vu de la situation sanitaire et économique mondiale, les perspectives pour les prochaines années l'ont incité ...
21 JAN. 2021
Nouveaux Rafale, A330 MRTT, hélicoptères Panther : Comment la France met le paquet en Inde
Si Dassault Aviation, et ses partenaires sur le Rafale, ont ouvert la voie en 2016, Airbus a aussi l'intention de concrétiser de très importants contrats à très court ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Nouveaux Rafale, A330 MRTT, hélicoptères Panther : Comment la France met le paquet en Inde Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine (15 janvier)
Premier test moteur sur le banc Testbed 80 de Rolls-Royce Boeing publie un bilan désastreux pour sa branche dédiée aux avions commerciaux
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine (8 janvier 2021) Rolls-Royce envisage de mettre l'UltraFan en suspens
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine Figeac Aéro, « extrêmement touché » par la crise, voit la reprise arriver
22 JAN. 2021
Le premier Airbus A220 d'Air Austral fait son apparition
22 JAN. 2021
KLM suspend tous ses vols long-courrier et supprime près d'un millier d'emplois
22 JAN. 2021
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
22 JAN. 2021
L'Airbus A220 fera partie intégrante du plan de relance d'Air Burkina
22 JAN. 2021
Turkmenistan Airlines devient cliente d'Airbus
Panique à bord du transport aérien français, « jusqu'à nouvel ordre »
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
Nouveaux Rafale, A330 MRTT, hélicoptères Panther : Comment la France met le paquet en Inde
La police du ciel Suisse bientôt opérationnelle 24 heures sur 24
Volotea va aussi se mettre à l'Airbus A320
Une nouvelle année en perspectives pour l'aéronautique civile
L'équipage du Boeing 737-500 de Sriwijaya Air n'a pas émis de signal de détresse
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2021 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT