Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique MRO & Support La rationalisation des graisses, autre atout majeur pour la croissance de NYCO

La rationalisation des graisses, autre atout majeur pour la croissance de NYCO

Romain Guillot
10 OCT. 2019 | 419 mots
La rationalisation des graisses, autre atout majeur pour la croissance de NYCO
La réputation de NYCO dans les lubrifiants aéronautiques n'est plus à faire. Seul acteur non-américain sur le marché, la société française s'est attaquée depuis plusieurs années à l'aviation commerciale par le biais de son huile turbine synthétique, la Turbonycoil® 600, après une longue expérience liée aux besoins de la défense de l'Hexagone.

Mais l'activité de NYCO pour l'aéronautique civile ne s'arrête évidemment pas aux huiles turbines et le spécialiste européen des lubrifiants aéronautiques propose aussi diverses solutions multi-usages pour la maintenance des avions commerciaux, à l'instar de la graisse Nyco Grease® GN148.

« Nous nous sommes rendu compte que les compagnies aériennes utilisaient un très grand nombre de graisses différentes et très spécifiques sur leurs appareils, par exemple pour les trains d'atterrissage, les commandes de vol ou les actionneurs. Nous avons donc développé cette graisse multi-usage qui permet de répondre à presque la totalité des besoins opérationnels des compagnies aériennes », souligne Pedro Dasi, Chef des ventes pour l'aviation civile de NYCO.

Cela permet d'une part, de réduire le nombre de références pour les opérateurs au niveau des achats et de la logistique, mais aussi d'offrir des économies d'échelle, car les compagnies aériennes peuvent ainsi acheter un seul produit en plus grande quantité.

Mieux, la rationalisation des graisses a aussi un bénéfice environnemental, les stocks sont optimisés et permettent de réduire le gaspillage des petits contenants pour chaque application spécifique. « Nous proposons des solutions techniques, plus durables, qui permettent entre autres d'allonger les intervalles d'entretien et donc d'optimiser la gestion des tâches de maintenance des avions », explique-t-il.

« En écoutant nos clients, nous avons ainsi développé des solutions qui viennent répondre à certaines problématiques opérationnelles, par exemple pour lutter contre le phénomène de corrosion sur certains équipements », ajoute-t-il. Pedro Dasi nous indique enfin que la graisse multi-usage, Nyco Grease® GN148, a été qualifiée chez Airbus, Boeing, Bombardier, Embraer et ATR, ce qui permet aux compagnies aériennes alignant une flotte mixte de générer d'importantes économies d'échelle.

Il conclut, « en plus de l'huile turbine synthétique, c'est aussi grâce à notre proximité avec les compagnies aériennes que nous avons pu développer des graisses et des fluides hydrauliques permettant à NYCO de se différencier davantage sur le marché. »
Romain Guillot
Rédacteur en chef
Cofondateur du Journal de l'Aviation et d'Alertavia


Ils rendent la rubrique MRO & SUPPORT possible
Les articles dans la même thématique
11 OCT. 2019 MRO & Support
MRO Europe 2019 : Les entreprises françaises présentes au salon
MRO Europe, le plus important salon dédié à la maintenance aéronautique en Europe, se tiendra les 16 et 17 octobre à Londres. Plus de 450 exposants et plus de 9000 participants sont attendus cette année, ... Lire la suite
16 MAI 2019 MRO & Support
L'huile Turbonycoil 600 de NYCO monte à bord des Embraer, CRJ et ATR d'Air France HOP
NYCO annonce que la filiale régionale d'Air France, HOP!, a choisi l'huile turbine synthétique standard Turbonycoil ® 600 pour lubrifier les moteurs de l'ensemble de sa flotte sur une période de 10 ans. HOP!, bientôt rebaptisée ... Lire la suite
IL Y A 22 MINUTES
L'US Air Force revoit la stratégie d'acquisition de ses futurs chasseurs
13 OCT. 2019
Premiers Airbus pour Air Austral
11 OCT. 2019
L'activité A350 de Lufthansa Technik Malta devient concrète
11 OCT. 2019
Le Valkyrie en suspens
11 OCT. 2019
AAR et BAE Systems renforcent leur collaboration dans le régional
Etats-Unis - Europe : dix jours pour s'accorder
« La crise du MAX montre une chose : les fondamentaux d'Air Canada sont sains », Jean-François Raudin
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus