Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Etats-Unis - Europe : dix jours pour s'accorder
L'édito

Etats-Unis - Europe : dix jours pour s'accorder

Léo Barnier
08 OCT. 2019 | 352 mots
Etats-Unis - Europe : dix jours pour s'accorder
Seuls les gros porteurs d'Airbus, assemblés en Europe, seraient touchés par la surtaxe américaine de 10% sur les avions neufs. © Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
La décision de l'OMC se soldera-t-elle par une victoire à la Pyrrhus pour les Etats-Unis ? Il ne reste que dix jours avant la date butoir fixée par l'administration Trump pour mettre en place ses surtaxes sur 150 catégories de produits européens. Dix jours pendant lesquelles Union européenne et Etats-Unis vont devoir décider s'ils se lancent dans une guerre commerciale ouverte ou s'ils optent pour un accord. Au-delà de toute considération politique sur le bien fondé ou non du protectionnisme, cette deuxième voie semble assurément être celle de la raison. Les deux puissances économiques ont beaucoup à perdre en s'affrontant. Les 7,5 milliards de dollars de surtaxes américaines seraient un coup dur pour les entreprises européennes concernées, mais aussi un surcoût non négligeable pour les sociétés importatrices.

Si Donald Trump, qui travaille déjà à sa réélection l'an prochain, s'entête à maintenir les sanctions telles quelles, il n'est pas envisageable que l'Union européenne ne riposte pas. Elle dispose pour cela de moyens de rétorsion, notamment dans l'aéronautique. L'enquête approfondie lancée par Bruxelles sur le rapprochement entre Boeing et Embraer en est un exemple. Il est aussi possible d'imaginer l'EASA faire de l'excès de zèle au moment de valider le retour en service du 737 MAX. Enfin, il est probable que dans quelques mois l'OMC autorise l'Europe à surtaxer à son tour les produits américains en raison des aides accordées à Boeing.

Cette situation ne profiterait sans doute pas aux avionneurs chinois et russe - pas assez matures et abreuvés de subventions d'Etat - mais elle pénaliserait tout de même les acteurs occidentaux, constructeurs comme compagnies, européens comme américains. Et Boeing aurait sans doute plus à perdre qu'Airbus. Si chacun a plusieurs centaines d'appareils à livrer de l'autre côté de l'Atlantique, l'avionneur européen dispose d'un véritable avantage avec sa ligne de Mobile, en Alabama, qui ne sera finalement pas assujettie à ces surtaxes. Au contraire, Boeing ne dispose pas de moyens de production en Europe.


Léo Barnier
Journaliste spécialisé
Industrie & Technologie, Equipements, MRO


Les articles dans la même thématique
IL Y A 12 HEURES Avions commerciaux
Boeing doit améliorer les nacelles des moteurs des 737 NG (autorité américaine)
Le NTSB, le régulateur américain des transports, a recommandé mardi aux industriels du secteur aéronautique d'améliorer la conception des nacelles des moteurs équipant les Boeing 737 NG, version précédant le MAX, suite à un ... Lire la suite
Dubai Airshow 2019 : Airbus veut imiter les oiseaux migrateurs pour réduire la consommation en carburant des avions commerciaux Dubai Airshow 2019 : Airbus veut imiter les oiseaux migrateurs pour réduire la consommation en carburant des avions commerciaux
Airbus lance fello'fly, un projet s'inspirant des vols en formation des oiseaux migrateurs pour réduire l'empreinte carbone des avions commerciaux. Cette approche biomimétique pourrait générer ... Lire la suite
Dubai Airshow 2019 : Airbus présente le premier avion de course à propulsion 100%  électrique Dubai Airshow 2019 : Airbus présente le premier avion de course à propulsion 100% électrique
C'est assurément l'avion piloté affichant les dimensions les plus modestes de tout le salon de Dubaï cette année, mais il a déjà fait beaucoup parler ... Lire la suite
Airbus se positionne sur les essais de furtivité Airbus se positionne sur les essais de furtivité
Airbus Defence & Space a profité de la tenue de briefings médias consacrés à ses activités pour dévoiler un projet de R&T portant sur la ... Lire la suite
IL Y A 11 HEURES
Boeing met son ecoDemonstrator à l'heure allemande
IL Y A 11 HEURES
Norwegian Air Shuttle se dote d'un nouveau chef
IL Y A 12 HEURES
Boeing doit améliorer les nacelles des moteurs des 737 NG (autorité américaine)
IL Y A 12 HEURES
Le programme MMT avance avec 19 nouveaux projets
IL Y A 17 HEURES
Dubai Airshow 2019 : Emirates convertit 30 Boeing 777X en 787-9
Dubai Airshow, le salon des grosses attentes
Maria Race : « CORSIA a posé de beaux objectifs, United Airlines va essayer de les atteindre plus vite que prévu »
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT