Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Le patron de Boeing espère toujours que le 737 MAX revolera cette année

Le patron de Boeing espère toujours que le 737 MAX revolera cette année

AFP
08 AOUT 2019 | 392 mots
Le patron de Boeing espère toujours que le 737 MAX revolera cette année
© Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés

Le patron de Boeing espère toujours que son moyen-courrier 737 MAX - immobilisé depuis deux accidents qui ont fait ont 346 morts - revolera cette année mais a prévenu que la production pourrait encore être réduite si les autorisations tardaient.

Dennis Muilenburg a indiqué que le constructeur aéronautique avait l'intention de déposer en septembre une demande de certification complète auprès de l'autorité américaine de l'aviation civile (FAA) et espère un feu vert un mois plus tard.

Boeing travaille en particulier sur le système anti-décrochage MCAS mis en cause dans les deux crashs de Lion Air et de Ethiopian Airlines.

Ces deux accidents et les enquêtes qu'ils ont suscitées que ce soit par les autorités locales, la presse ou encore les élus aux Etats-Unis, ont aussi mis en lumière des relations très étroites entre la FAA et les ingénieurs de Boeing durant le processus de certification du MAX qui ont soulevé beaucoup de questions sur l'intégrité du processus.

M. Muilenburg a indiqué que Boeing pourrait encore réduire la cadence de production de ses appareils --qui pour l'heure a été ramenée à 42 par mois contre 52 avant l'immobilisation de toute la flotte.

"Ce ne sont pas des décisions que nous prendrions à la légère", a-t-il dit lors d'une conférence à New York.

Un arrêt de la production toucherait 600 sous-traitants et des centaines de milliers d'emplois, a-t-il mis en garde.

L'entreprise est "très concentrée" sur l'objectif de faire revoler le 737 "au début du quatrième trimestre" soit au mois d'octobre, a rappelé M. Muilenburg, ajoutant néanmoins: "je pense que nous nous devons aussi d'avoir une gestion disciplinée des contingences et d'être transparents dans ce que nous faisons".

Les révélations dans la presse et lors des auditions devant le Congrès et la façon dont Boeing a géré sa communication après les accidents a provoqué une crise de confiance à l'égard du constructeur aéronautique.

"Nous savons qu'il faudra du temps pour retrouver la confiance du public", a reconnu M. Muilenburg.

Les articles dans la même thématique
05 AOUT 2019 Avions commerciaux
Derrière la crise du MAX, un régulateur laxiste et un climat délétère chez Boeing
Les vols 610 de Lion Air et 302 d'Ethiopian Airlines se sont écrasés dans des conditions similaires: quelques minutes après le décollage, le Boeing 737 MAX part en piqué et les équipages échouent à ... Lire la suite
25 JUIL. 2019 Avions commerciaux
Boeing repousse le premier vol du 777X à 2020 Boeing repousse le premier vol du 777X à 2020
Boeing est décidément dans une mauvaise passe. L'avionneur vient d'officialiser le report du premier vol de son 777X au début de l'année 2020 au lieu ... Lire la suite
25 JUIL. 2019 Avions commerciaux
Boeing prêt à envisager l'arrêt de la production du 737 MAX Boeing prêt à envisager l'arrêt de la production du 737 MAX
La présentation des résultats trimestriels de Boeing le 24 juillet a été une nouvelle occasion pour l'avionneur américain de faire un point sur son programme ... Lire la suite
24 JUIL. 2019 Avions commerciaux
Frappé de plein fouet par les déboires du 737 MAX, Boeing enregistre un trimestre catastrophique Frappé de plein fouet par les déboires du 737 MAX, Boeing enregistre un trimestre catastrophique
Les chiffres ont parlé, Boeing accuse désormais pleinement le coup de la crise du 737 MAX. Alors que les effets étaient encore limités au premier ... Lire la suite
IL Y A 5 HEURES
Grève à Transavia France : 95% du trafic assuré dimanche
IL Y A 23 HEURES
Le Spaceport America de Virgin Galactic est désormais opérationnel
16 AOUT 2019
Rapport final sur l'accident d'An-12 à Gao
16 AOUT 2019
Le gouvernement envisage une seconde privatisation d'Air Burkina pour accélérer sa relance
16 AOUT 2019
Cathay Pacific : démission du directeur général Rupert Hogg
D'Apollo à Artemis, cinquante ans au moins les séparent
Général Olivier Taprest, major général de l'armée de l'air : « Le vrai enjeu, c'est d'être au rendez-vous des opérations »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus