Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Actualité aéronautique Défense La disponibilité des aéronefs en 2018

La disponibilité des aéronefs en 2018

Helen Chachaty
03 JUIL. 2019 | 401 mots
La disponibilité des aéronefs en 2018
© Helen Chachaty/Le Journal de l'Aviation - Tous droits réservés
En réponse à une question du député François Cornut-Gentille, le ministère des Armées a publié les chiffres actualisés du taux de disponibilité des différentes flottes exploitées par l'armée de l'air, la marine nationale et l'armée de terre. Si certaines font figure de « bonnes élèves » et enregistrent une hausse constante ces trois dernières années, d'autres en revanche, continuent de plonger.

Du côté des voilures fixes, la flotte de transport gouvernemental affiche une disponibilité au beau fixe, relativement constante depuis trois ans : Les A310/330/340 culminent respectivement à 73%, 81,5% et 88,7% de disponibilité, quand les Falcon 7X sont à 71,4% et les Falcon 2000 à 77,8%. Le dernier-né de la flotte, l'A330 MRTT, dont l'affichage du taux risque de disparaître avec son entrée dans le contingent dédié à la dissuasion nucléaire, il enregistre une disponibilité de 66,2% depuis son entrée dans les forces en octobre 2018.

Toujours côté transport, les deux C-130J, réceptionnés fin 2017 et en 2018, affichent un score très respectable de 75,6%. La situation de l'A400M est certes loin d'être florissante, mais le taux de disponibilité est en hausse constante depuis 2016, passant ainsi de 13% à 25,6%, atteignant en 2018 un taux de 27,5%. Les CN235 restent constants sur les trois dernières années, autour de 50%, avec un léger rebond en 2018, pour atteindre les 53,7%. Quant aux C-130H, leur taux de disponibilité continue de baisser (19,4% en 2018), en attendant les effets bénéfiques du changement de prestataire de MCO.

Côté aviation de chasse, les Rafale (air et marine) affichent un taux respectable de 53,6 et 53,7%, soit quasiment 20 points de plus que les Mirage 2000D, dont le taux de disponibilité est passé de 36,3% en 2017 à 33,8% en 2018. La flotte de MQ-9 Reaper, après avoir enregistré une baisse entre 2016 et 2017 en ayant chuté de près de 10 points (de 71,4% à 62,6%), est remontée en 2018 à 73,7% de disponibilité.

Pour les voilures tournantes, ce sont la Gazelle et... la vénérable Alouette III qui tiennent le haut du pavé, affichant respectivement des taux de disponibilité de 46,2 et 44,7%. Ces flottes sont suivies de peu par les Dauphin (43,5%), le Caracal (40%), le Panther (39,9%) et le Fennec (38,65%). En bas de classement, le Lynx, qui atteint à peine les 15,5%. Quant au Tigre HAD (30,2%), il est légèrement devant la version HAD (28,1%). La version marine du NH90 se situe quant à elle cinq points en dessous (30,4%) de la version terrestre (35,5%).
Helen Chachaty
Journaliste spécialisée
Défense, MCO


Les articles dans la même thématique
L'usine 4.0 au service du MCO L'usine 4.0 au service du MCO
« Enjeu majeur pour le ministères des Armées », le MCO (maintien en condition opérationnelle » est régulièrement pointé du doigt, notamment dans le domaine ... Lire la suite
IL Y A 15 MINUTES
Le Pilatus PC-21 : l'âme d'un chasseur
IL Y A 18 HEURES
Des MRTT intégrés à l'EATC
IL Y A 18 HEURES
Textron laisse le Silvercrest de Safran sur le carreau
IL Y A 19 HEURES
Panne de Galileo: "trop tôt" pour dire quand le système sera rétabli (agence)
IL Y A 23 HEURES
50 ans d'Apollo 11 : Les événements incontournables pour fêter le premier pas de l'Homme sur la Lune
D'Apollo à Artemis, cinquante ans au moins les séparent
Général Olivier Taprest, major général de l'armée de l'air : « Le vrai enjeu, c'est d'être au rendez-vous des opérations »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus