Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique MRO & Support Graeme Duckworth, président d'Execujet MRO Services : « Dassault voulait sécuriser son empreinte mondiale »

Graeme Duckworth, président d'Execujet MRO Services : « Dassault voulait sécuriser son empreinte mondiale »



Dernier membre fondateur d'Execujet Aviation Group en 1991, Graeme Duckworth a résisté aux évolutions et aux changements d'actionnaires. Il prend en main la filiale Execujet MRO Services lors de sa création en 2014, et la conserve lors du rachat de son groupe par Luxaviation l'année suivante. Il devient même vice-président exécutif en charge de la MRO du géant luxembourgeois en 2017. Lorsque Dassault Aviation rachète Execujet MRO Services en début d'année, Graeme Duckworth en redevient le président. A 62 ans, il assure aujourd'hui l'intégration de la filiale de maintenance au sein du réseau de services de l'avionneur française et en expose sa vision au Journal de l'Aviation.
13 JUIN 2019 | Propos recueillis par Léo Barnier
Graeme Duckworth, président d'Execujet MRO Services : « Dassault voulait sécuriser son empreinte mondiale »
© Execujet
Qu'est ce qui a décidé Dassault Aviation à procéder au rachat des activités mondiales de maintenance d'ExecuJet auprès du groupe Luxaviation ?

L'objectif de Dassault Aviation avec le rachat d'Execujet était véritablement de sécuriser l'empreinte mondiale de ses services. Execujet possède en effet onze centres de MRO à travers le monde, c'est ce qui les a intéressés.

Dassault aurait pu facilement les désigner tous comme centres de services agréés, mais des transactions récentes - notamment une en Asie-Pacifique avec la prise de contrôle d'une société de MRO par un constructeur (Jet Aviation, société-soeur de Gulfstream, a racheté Hawker Pacific en 2018, NDLR) - lui ont fait réaliser l'importance de sécuriser cette empreinte.

Comment cette intégration influence-t-elle votre modèle et votre stratégie ?

C'est une transition facile. La flotte installée de Dassault n'est pas suffisante pour garder ces centres remplis. Ils doivent donc entretenir d'autres...
Il vous reste 82% de l'article à lire
L'accès à la totalité de cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné? Je m'identifie
S'abonner

Un accès illimité à nos contenus.

Ils rendent la rubrique MRO & SUPPORT possible
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Boeing sous la menace de nouvelles poursuites La construction du nouvel aéroport de Lisbonne est peut-être enfin relancée
airBaltic souhaite participer au développement du Fokker Next Gen Entre 25 000 et 30 000 recrutements à prévoir en 2024 dans l'aéronautique
MRO : Les Airbus A320P2F et A321P2F d'EFW disposeront bientôt d'une ligne de conversions au Japon Des Boeing 777 bientôt convertis en avions tout cargo au Maroc ?
CMA CGM Air Cargo va desservir l'Amérique du Nord et doubler sa future flotte d'Airbus A350F Le premier Airbus A400M kazakh se dévoile
Pratt & Whitney va augmenter de 40% les capacités MRO de son centre de Floride pour le GTF L'Europe s'ouvre à l'intégration des taxis aériens et des drones dans l'espace aérien
17 MAI 2024
L'Eurodrone entre en phase de conception détaillée
17 MAI 2024
H3 Dynamics va bientôt livrer un APU zéro émission à Airbus
17 MAI 2024
Andrea Coccetti devient directeur financier d'ATR
17 MAI 2024
L'ecoDemonstrator de Boeing teste des technologies pour les intérieurs d'avions
17 MAI 2024
Azorra réceptionne son premier Airbus A220, un appareil destiné à Breeze Airways
Un nouveau petit coup de pouce de la FAA en faveur de Boeing
« Notre ambition est de développer un pôle de compétences aéro-industriel », Fabien Verdier, maire de Châteaudun
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Le RACER d'Airbus Helicopters a décollé à Marignane
Le transport aérien français freiné dans son élan
Un nouveau petit coup de pouce de la FAA en faveur de Boeing
Airbus va porter à 12 appareils la production mensuelle d'A350 d'ici 2028
MBDA : « Nous allons recruter plus de 1 500 personnes en France cette année »
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT