Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Crise de confiance
L'édito

Crise de confiance

Romain Guillot
12 MAR. 2019 | 359 mots
Crise de confiance
© Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
Ce devait être une semaine de fête pour Boeing avec le roll-out officiel de son 777-9, le plus gros biréacteur au monde. C'est finalement une semaine de crise qu'est en train de subir l'avionneur américain avec l'accident du 737 MAX d'Ethiopian Airlines à Addis Abeba.

Evidemment, et il faut le rappeler, l'enquête ne fait que commencer et rien n'indique pour l'instant que les causes de cette tragédie soient les mêmes que celles du 737 MAX de Lion Air il y a cinq mois. Mais voilà, des similitudes sont particulièrement troublantes et conduisent désormais un grand nombre d'opérateurs à clouer leur flotte au sol tant que Boeing ne les aura pas définitivement rassurés sur le comportement du 737 MAX 8 et en particulier celui du système MCAS (Maneuvering Characteristics Augmentation System), introduit spécifiquement sur cette dernière génération de 737.

Car ces deux accidents sont les plus meurtriers depuis 12 mois, une chose difficile à accepter à notre époque pour des appareils de conception récente et compte tenu de la taille encore réduite de la flotte.

Mais cette véritable crise de confiance, qui s'apparente d'ailleurs aussi à celle connue par Boeing au début de la vie opérationnelle du Dreamliner avec ses fameuses batteries, est aussi alimentée par des faits qui étonnent.

Je citerai notamment le report du correctif logiciel du MCAS qui devait être apporté en début d'année et qui devient désormais « mandatory » par la FAA pour le mois d'avril. Je citerai aussi le rapport préliminaire indonésien de l'accident du 737 MAX de Lion Air, particulièrement à charge contre la maintenance et l'équipage, mais qui ne mentionnait pas spécifiquement le MCAS sauf en annexe. Je n'oublierai pas non plus le fonctionnement en tant que tel de la nouvelle protection qui n'utilise que deux sondes d'incidence, avec la problématique de la ségrégation de données associée et dont la certification est encore considérée par certains experts comme un mystère.

Face à cette nouvelle crise de confiance, Boeing va donc devoir rassurer sérieusement, et rassurer vite.
Romain Guillot
Rédacteur en chef
Cofondateur du Journal de l'Aviation et d'Alertavia


Les articles dans la même thématique
737 MAX : un panel critique les relations étroites entre Boeing et la FAA
Manque de transparence et de partage des informations: des autorités mondiales de l'aviation civile devraient infliger un camouflet au régulateur aérien américain (FAA) dont elles fustigent l'homologation du Boeing 737 MAX, a déclaré lundi ... Lire la suite
12 SEPT. 2019 Avions commerciaux
Le Boeing 737 MAX pourrait revenir par étapes dans le ciel mondial Le Boeing 737 MAX pourrait revenir par étapes dans le ciel mondial
Six mois après son immobilisation au sol à la suite de deux accidents ayant fait 346 morts, le Boeing 737 MAX pourrait retourner dans ... Lire la suite
Boeing accuse une nouvelle chute de ses livraisons, Airbus s'envole
La crise du 737 MAX continue à faire des dégâts chez Boeing: le constructeur aéronautique a accusé un plongeon de 42,6% de ses livraisons sur les huit premiers mois de l'année, en raison de ... Lire la suite
10 SEPT. 2019 Avions commerciaux
Boeing assure que l'incident du 777X n'affecte pas sa conception
L'avionneur américain Boeing a assuré mardi que les problèmes rencontrés récemment lors de tests de pressurisation du 777X n'auront pas de conséquences sur la conception de ce long courrier appelé à remplacer l'emblématique 777."A ... Lire la suite
IL Y A 10 MINUTES
Le T-X devient le T-7A Red Hawk
IL Y A 7 HEURES
737 MAX : un panel critique les relations étroites entre Boeing et la FAA
IL Y A 17 HEURES
La liquidation avec poursuite d'activité pour Aigle Azur
IL Y A 22 HEURES
Le SCAF en zone de turbulences
IL Y A 22 HEURES
L'UE exhorte les Etats-Unis à "conclure un accord" dans le différend Airbus-Boeing
Le transport aérien français face à une nouvelle crise existentielle
Entretien avec Didier Tappero, PDG d'Aircalin
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus