Actualité aéronautique Industrie & Technologie Les Etats-Unis lèvent certaines restrictions sur les ventes de drones

Les Etats-Unis lèvent certaines restrictions sur les ventes de drones

AFP
Publié 20/04/2018 | 489 mots

Les Etats-Unis ont levé jeudi certaines restrictions sur les ventes de leurs drones les plus performants afin de renforcer les armées de leurs alliés et de concurrencer la Chine sur le marché mondial des armes, a annoncé la Maison Blanche.

L'exécutif américain a mis à jour sa politique sur les transferts d'armes afin de promouvoir les exportations et les emplois aux Etats-Unis. Les nouvelles règles concernent en particulier les avions de combat sans pilote.

L'un des conseillers économiques de la Maison Blanche, Peter Navarro, a expliqué que cette levée de restrictions visait à remédier à la décision de l'ancien président Barack Obama de limiter l'accès des alliés américains à la technologie des drones.

Permettre aux entreprises d'armement américaines de commercialiser directement des drones au lieu de forcer les clients étrangers à s'adresser au gouvernement leur permettrait, a-t-il dit, de concurrencer les ventes chinoises de produits "copiés" bas de gamme.

"La politique d'exportation des UAS (systèmes aériens sans pilote) de l'administration uniformisera les règles du jeu en permettant aux entreprises américaines d'augmenter leurs ventes directes aux alliés et partenaires autorisés", a-t-il déclaré.

Selon lui, les exportations américaines d'armes et du secteur de l'aérospatiale atteignent 1.000 milliards de dollars par an, soutiennent 2,5 millions d'emplois bien rémunérés et constituent un élément clé de l'ambition du président Donald Trump de réduire le déficit commercial américain.

Il a également souligné que le marché des drones à lui seul pourrait atteindre 50 milliards de dollars en une décennie, regrettant le déploiement au Moyen-Orient de "répliques chinoises de la technologie américaine des UAS".

À titre d'exemple, M. Navarro a cité le drone de moyenne altitude Wing Loong 2 fabriqué par le groupe chinois Chengdu Aircraft Group. Présenté au salon de l'aéronautique du Bourget en 2017, cet engin constitue, selon lui, "une copie claire" du MQ-9 Reaper de la société américaine General Atomics.

"Le fait est que nos alliés et nos partenaires veulent acheter des produits américains", a assuré M. Navarro.

Les Etats-Unis ont été les pionniers de l'utilisation d'aéronefs sans pilote, dont certains ont été déployés à l'autre bout du monde grâce à des liaisons par satellite, que ce soit pour des missions de repérage ou des frappes de missiles. Ils permettent d'intervenir sans mettre en danger la vie de personnels américains.

Mais malgré la précision des missiles guidés par laser déployés sur ce type de drones, des centaines, voire des milliers de civils ont été tués lors des frappes américaines en Asie du Sud, au Moyen-Orient et dans la Corne de l'Afrique.

Les articles dans la même thématique
0 0

... Lire la suite
Dans la rubrique Industrie & Technologie, la Rédaction vous recommande
Philippe Mhun devient directeur Programmes et Services d'Airbus ANA présente son premier Airbus A380
La filière aéronautique française lance son nouveau plan stratégique Boeing lance le BBJ 777X
Airbus : l'objectif des 800 livraisons s'éloigne pour 2018 Avec DDMS, la digitalisation d'Airbus va prendre une nouvelle dimension
12h29 Epopée aéronautique à Toulouse: "L'envol des pionniers" inaugurée jeudi
12h28 Il y a 100 ans débutait la mythique épopée de l'Aéropostale
12h27 Trump crée un commandement militaire pour l'espace
18/12 La petite pause d'Emirates
18/12 Le premier H160 de série d'Airbus Helicopters s'envole
18/12 La CGT menace d'appeler à la grève à Noël chez Transavia France
IL Y A 1 HEURE
LOCKHEED MARTIN annonce la capacité pré-opérationnelle (EOC) de ses missiles antinavires à longue portée AGM-158C LRASM sur les B-1B de l'US AIR FORCE et la livraison des premiers exemplaires de production. Basé sur le missile de combat air-sol interarmées à portée accrue AGM-158 JASSM-ER, le LRASM est dans les temps pour atteindre son EOC sur les F/A-18E/F Super Hornet de l'US Navy en 2019.
IL Y A 2 HEURES
AIRBUS indique avoir livré son 400e appareil de la famille A320 issu de sa ligne d'assemblage final de Tianjin. Il s'agit d'un A320neo qui a été remis à Air China. La ligne d'assemblage était entrée en service en 2008.
IL Y A 4 HEURES
Un tribunal a annulé la décision de la direction de l'aviation civile sud-africaine (SACAA) de suspendre le certificat de transporteur de CEMAIR. La compagnie devrait reprendre ses opérations prochainement.
Retrouvez toute l'actualité aéronautique en bref sur Alertavia, la plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels.

La petite pause d'Emirates
Sylvain Fagot : « Rationaliser la flotte de HOP! va nous donner de la souplesse en termes de formation des mécaniciens, de logistique et de programme d'entretien »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

© 2018 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus