Actualité aéronautique Industrie & Technologie Boeing annonce un record de livraisons en 2017

Boeing annonce un record de livraisons en 2017



Pour la sixième année consécutive, le constructeur américain revendique la première place mondiale en termes de livraisons d'avions commerciaux avec 763 exemplaires. Il devance Airbus, qui a produit un peu plus de 700 appareils.
Léo Barnier
09/01/2018 | 613 mots
Boeing annonce un record de livraisons en 2017
© Boeing
Boeing a annoncé, le 9 janvier, avoir livré 763 appareils au cours de l'exercice 2017. En parallèle, il déclare avoir engrangé 912 commandes nettes, soit une valeur de près de 135 milliards de dollars selon les prix catalogue. A titre de comparaison, en 2016, Boeing avait livré 748 appareils et en avait vendu 668.

Le 737 reste le champion incontesté des livraisons avec 529 appareils remis à leurs propriétaires l'an passé, contre 490 en 2016. Le moyen-courrier, qui est passé à une cadence de production mensuelle de 47 avions au cours de l'année, signe ainsi un nouveau record. Il a pour cela bénéficié de l'apport de sa version remotorisée 737 MAX, dont 74 exemplaires ont été livrés en 2017.

Sur le plan des ventes, Boeing a enrichi son carnet de 745 commandes nettes (865 commandes brutes et donc 120 annulations). C'est près de 200 de plus qu'en 2016. L'avionneur dispose ainsi d'une réserve (« backlog ») de 4 688 appareils encore à livrer.

Le 787 tient la cadence avec 136 livraisons sur l'année. C'est une de moins qu'en 2016. Le Dreamliner pourrait néanmoins remonter en puissance dans les prochaines années. En effet, Dennis Muilenburg, président de Boeing, a déclaré il y a quelques mois que la cadence passerait à 14 appareils produits par mois en 2019, contre 12 aujourd'hui.

Le constructeur dispose encore d'un backlog confortable avec 658 avions encore à livrer. Il doit néanmoins faire attention, car celui-ci s'est amenuisé, avec seulement 94 commandes nettes (107 brutes).

Les historiques en difficulté

En revanche, le 777 décroche. Il passe de 99 livraisons en 2016 à 74 l'an passé. La tendance devrait se confirmer dans les prochaines années. Ce sera alors au 777X, qui doit entrer en service en 2020, de prendre la relève du gros-porteur.

Les ventes du 777 (tous modèles confondus) sont, elles, largement reparties à la hausse. Alors que Boeing n'avait enregistré que 17 commandes nettes en 2016, il en revendique 60 en 2017 (sans aucune annulation). Cela n'empêche pas le backlog de tomber à 428 exemplaires.

Assez logiquement, le 767 n'a été produit qu'à dix exemplaires, tous des avions cargo destinés à FedEx Express. Seuls 15 avions ont été vendus au cours de l'année, et la réserve de commandes n'est plus que de 98 exemplaires.

La chaîne va néanmoins continuer à tourner pendant quelques années grâce à son dérivé militaire, le ravitailleur KC-46A Pegasus. L'US Air Force a en effet exprimé un besoin pour 179 appareils, et en a déjà commandé 34 sur ce total. Le Japon s'est aussi engagé pour 1 appareil.

Enfin, le 747 est toujours là avec 14 livraisons (dont une en location opérationnelle). C'est cinq de plus que l'an passé. Cette hausse s'apparente à un chant du cygne et le vénérable appareil devrait bientôt voir la fin de sa production. S'il a enregistré 6 commandes brutes, il a subi 8 annulations. Son backlog n'est donc plus que de 12 avions.

Livraisons militaires

Boeing n'a pas annoncé le total de ses commandes militaires sur l'année. Le constructeur a en revanche publié le détail de ses livraisons. L'essentiel de l'activité est porté comme l'année précédente par les hélicoptères Apache et Chinook, avec respectivement 68 et 44 exemplaires livrés. Néanmoins, la plupart d'entre eux sont des appareils reconditionnés. Pour les avions de combat 16 F-15 et 23 F/A-18 ont été produits, des chiffres proches de ceux de 2016. De même, la production de P-8 est restée stable avec 19 exemplaires. En revanche, aucun C-17 n'a été livré en 2017.

Enfin, Boeing a produit 3 satellites civils et 1 militaire.
La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
Les articles dans la même thématique

Boeing crée avec Adient une co-entreprise pour fabriquer des sièges d'avions

Des représentants de Boeing reçus à Brasilia pour évoquer le cas Embraer

Boeing lance un programme de drone cargo

Les fiançailles de Boeing et Embraer s'annoncent compliquées

Le KC-46A s'exporte au Japon

Rétrospective : l'année 2017 dans l'industrie aéronautique civile

Dans la rubrique Industrie & Technologie, la Rédaction vous recommande
Nouveau record de livraisons pour Airbus et commandes en hausse Dassault Aviation remarche sur ses deux pieds
L'Airbus A321neo ACF est fin prêt Rétrospective : l'année 2017 dans l'industrie aéronautique civile
A quoi ressemblera le nouveau Falcon de Dassault Dassault annule définitivement le Falcon 5X
16h46 Macron veut rassurer les Armées, avec un effort budgétaire "inédit et incomparable"
13h37 Querelle de couloirs aériens: Taïwan refuse des vols chinois
08h27 Le contrat d'Emirates pourrait épargner à Airbus de descendre à une cadence de 6 A380 par an
07h17 Le trafic en hausse de 14,9% à Nantes-Atlantique en 2017 (Vinci)
18/01 Les plannings des pilotes de Hop! partiellement retoqués en justice
18/01 Les pilotes britanniques de Ryanair acceptent une hausse de salaires
Faut-il un troisième motoriste sur le moyen-courrier ?
« La durée de vie du C-130 s'étend sur les 20 à 30 prochaines années », selon Tony Frese
Rétrospectives 2017
Les Atlantique 2 au-dessus de la mer et du désert
Focus : Les Reaper de l'armée de l'air
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus