Actualité aéronautique Industrie & Technologie Boeing annonce un record de livraisons en 2017

Boeing annonce un record de livraisons en 2017



Pour la sixième année consécutive, le constructeur américain revendique la première place mondiale en termes de livraisons d'avions commerciaux avec 763 exemplaires. Il devance Airbus, qui a produit un peu plus de 700 appareils.

Léo Barnier
Publié 09/01/2018 | 613 mots
Boeing annonce un record de livraisons en 2017
© Boeing
Boeing a annoncé, le 9 janvier, avoir livré 763 appareils au cours de l'exercice 2017. En parallèle, il déclare avoir engrangé 912 commandes nettes, soit une valeur de près de 135 milliards de dollars selon les prix catalogue. A titre de comparaison, en 2016, Boeing avait livré 748 appareils et en avait vendu 668.

Le 737 reste le champion incontesté des livraisons avec 529 appareils remis à leurs propriétaires l'an passé, contre 490 en 2016. Le moyen-courrier, qui est passé à une cadence de production mensuelle de 47 avions au cours de l'année, signe ainsi un nouveau record. Il a pour cela bénéficié de l'apport de sa version remotorisée 737 MAX, dont 74 exemplaires ont été livrés en 2017.

Sur le plan des ventes, Boeing a enrichi son carnet de 745 commandes nettes (865 commandes brutes et donc 120 annulations). C'est près de 200 de plus qu'en 2016. L'avionneur dispose ainsi d'une réserve (« backlog ») de 4 688 appareils encore à livrer.

Le 787 tient la cadence avec 136 livraisons sur l'année. C'est une de moins qu'en 2016. Le Dreamliner pourrait néanmoins remonter en puissance dans les prochaines années. En effet, Dennis Muilenburg, président de Boeing, a déclaré il y a quelques mois que la cadence passerait à 14 appareils produits par mois en 2019, contre 12 aujourd'hui.

Le constructeur dispose encore d'un backlog confortable avec 658 avions encore à livrer. Il doit néanmoins faire attention, car celui-ci s'est amenuisé, avec seulement 94 commandes nettes (107 brutes).

Les historiques en difficulté

En revanche, le 777 décroche. Il passe de 99 livraisons en 2016 à 74 l'an passé. La tendance devrait se confirmer dans les prochaines années. Ce sera alors au 777X, qui doit entrer en service en 2020, de prendre la relève du gros-porteur.

Les ventes du 777 (tous modèles confondus) sont, elles, largement reparties à la hausse. Alors que Boeing n'avait enregistré que 17 commandes nettes en 2016, il en revendique 60 en 2017 (sans aucune annulation). Cela n'empêche pas le backlog de tomber à 428 exemplaires.

Assez logiquement, le 767 n'a été produit qu'à dix exemplaires, tous des avions cargo destinés à FedEx Express. Seuls 15 avions ont été vendus au cours de l'année, et la réserve de commandes n'est plus que de 98 exemplaires.

La chaîne va néanmoins continuer à tourner pendant quelques années grâce à son dérivé militaire, le ravitailleur KC-46A Pegasus. L'US Air Force a en effet exprimé un besoin pour 179 appareils, et en a déjà commandé 34 sur ce total. Le Japon s'est aussi engagé pour 1 appareil.

Enfin, le 747 est toujours là avec 14 livraisons (dont une en location opérationnelle). C'est cinq de plus que l'an passé. Cette hausse s'apparente à un chant du cygne et le vénérable appareil devrait bientôt voir la fin de sa production. S'il a enregistré 6 commandes brutes, il a subi 8 annulations. Son backlog n'est donc plus que de 12 avions.

Livraisons militaires

Boeing n'a pas annoncé le total de ses commandes militaires sur l'année. Le constructeur a en revanche publié le détail de ses livraisons. L'essentiel de l'activité est porté comme l'année précédente par les hélicoptères Apache et Chinook, avec respectivement 68 et 44 exemplaires livrés. Néanmoins, la plupart d'entre eux sont des appareils reconditionnés. Pour les avions de combat 16 F-15 et 23 F/A-18 ont été produits, des chiffres proches de ceux de 2016. De même, la production de P-8 est restée stable avec 19 exemplaires. En revanche, aucun C-17 n'a été livré en 2017.

Enfin, Boeing a produit 3 satellites civils et 1 militaire.
Les articles dans la même thématique
IL Y A 9 HEURES Moteurs & propulsion
Farnborough 2018 : un nouveau salon exceptionnel pour CFM International Farnborough 2018 : un nouveau salon exceptionnel pour CFM International
Le motoriste franco-américain CFM International termine son salon britannique avec des commandes et des engagements d'achats pour un peu plus de 858 réacteurs LEAP et ... Lire la suite
IL Y A 9 HEURES Avions commerciaux
Farnborough 2018 : Hi Fly présente un Airbus A380 militant Farnborough 2018 : Hi Fly présente un Airbus A380 militant
L'arrivée d'un A380 dans la flotte d'Hi Fly était un événement en soi. Sa présentation au salon de Farnborough aussi. Alors Paulo Mirpuri, le président ... Lire la suite
IL Y A 10 HEURES Industrie & Technologie
Le BelugaXL d'Airbus décolle pour la première fois Le BelugaXL d'Airbus décolle pour la première fois
La nouvelle génération de Beluga d'Airbus est dans les starting-blocks. Le premier exemplaire du BelugaXL a décollé pour la première fois le 19 juillet de ... Lire la suite
IL Y A 17 HEURES Avions commerciaux
Farnborough 2018 :  les commandes d'avions commerciaux du salon Farnborough 2018 : les commandes d'avions commerciaux du salon
(Actualité Farnborough 2018) Comme le veut la tradition, les salons sont l'occasion pour les avionneurs pour dévoiler leurs derniers contrats en grande pompe. L'édition 2018 ... Lire la suite
18 JUIL. 2018 Avionique
Farnborough 2018 : Thales fait un pas de plus vers l'avion autonome Farnborough 2018 : Thales fait un pas de plus vers l'avion autonome
(Actualité Farnborough 2018) Alors que le cockpit Avionics 2020 devrait devenir opérationnel sur un hélicoptère au cours des deux prochaines années, Thales prépare déjà l'étape ... Lire la suite
Dans la rubrique Industrie & Technologie, la Rédaction vous recommande
GE poursuit le développement de son moteur militaire de sixième génération JetBlue commande 60 Airbus A220-300
La gamme Airbus s'agrandit avec la famille A220 Les défis et les opportunités d'Airbus à la veille du salon de Farnborough
Airbus confiant dans ses perspectives Boeing prend les commandes des avions commerciaux d'Embraer
19/07 Farnborough 2018 : un nouveau salon exceptionnel pour CFM International
19/07 Farnborough 2018 : Hi Fly présente un Airbus A380 militant
19/07 Le BelugaXL d'Airbus décolle pour la première fois
19/07 Farnborough 2018 : Nigeria Air doit devenir la compagnie porte-drapeau du pays
19/07 Le ministre des Transports veut une Alitalia contrôlée à 51% par le gouvernement
19/07 Air Austral et Air Madagascar se rapprochent de Kenya Airways
163 Alertes depuis 7 jours, 421 depuis 1 mois

Alertavia, déjà l'une des principales sources d'actualité aéronautique en langue française
IL Y A 8 HEURES
ERIC TRAPPIER, P-DG de DASSAULT AVIATION, lors de la présentation des résultats du premier semestre 2018 : « Le marché répond bien au FALCON 6X. Il y a déjà des ventes avec des conversions de Falcon 5X et avec des clients qui viennent directement au FALCON 6X.
IL Y A 9 HEURES
(Farnborough 2018) CFM INTERNATIONAL (Safran - GE) a enregistré des commandes et des engagements d'achat pour plus de 858 réacteurs LEAP et CFM56 durant le salon britannique. En prenant en compte différents accords de service à long terme, la valeur totale de ces contrats dépasse les 15,7 milliards de dollars aux prix catalogue du motoriste.
IL Y A 11 HEURES
(Farnborough 2018) Pour TOM ENDERS, CEO d'AIRBUS, « la pénurie de pilotes ne pourra se résorber que par deux grandes initiatives : une plus grande féminisation de la profession puis le passage à des postes de pilotage à un seul pilote ».
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Farnborough 2018 : un salon aux deux visages
Primera Air : « Nous allons très prochainement annoncer de nouvelles routes depuis Paris »
 
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus