Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Safran a recruté 18 000 personnes en 2023 et identifie des besoins similaires pour 2024

Safran a recruté 18 000 personnes en 2023 et identifie des besoins similaires pour 2024



20 FEV. 2024 | Emilie Drab
Safran a recruté 18 000 personnes en 2023 et identifie des besoins similaires pour 2024
© Adrien Daste / Safran
Alors que l'ensemble des activités de Safran est en croissance, qu'une forte augmentation des cadences de production de moteurs est en cours et que les projets technologiques autour de la décarbonation battent leur plein, le groupe a besoin de ressources humaines pour parvenir à ses objectifs. A l'occasion de la présentation de ses résultats annuels, il a annoncé avoir recruté plus de 18 000 personnes en 2023 et estime avoir des besoins équivalents pour 2024.

Sur ces 18 000 recrutements, une forte proportion a eu lieu en Amérique du Nord (Etats-Unis et Mexique). C'est là en effet que les réductions des effectifs avaient été les plus importantes durant la crise liée à la pandémie de covid-19. Le groupe y reconstitue donc sa force de travail. En France, 6 100 personnes sont venues enrichir les équipes de l'industriel.

Plus de la moitié des nouveaux talents intégrés au groupe ont permis de remplacer des départs. Mais les effectifs ont tout de même enregistré une augmentation de 10,5 %, ce qui représente la création de 8 700 postes net. Avec 92 000 collaborateurs dans le monde, le groupe a quasiment retrouvé ses effectifs pré-covid - qui étaient à 95 400 personnes. Dans les recrutements ayant eu lieu en 2023, 37 % ont concerné des femmes, alors que le groupe cherche à accroître la parité dans ses effectifs. Aujourd'hui, les femmes en représentent ainsi 29,3 %.

En 2024, les besoins devraient être similaires à ceux de 2023, même si Safran ne les a pas encore définis avec précision.

En revanche, une attention accrue est apportée au système de qualité. « Quand on est sur des vagues de recrutement très fortes, il faut veiller à ce que tout le processus de formation et de qualification ait lieu avant de mettre les personnes en responsabilité », énonce Olivier Andriès, le directeur général de Safran. Des investissements accrus sont donc consentis dans la formation, dans la qualification des nouvelles recrues mais aussi dans leur accueil « pour les sensibiliser à nos enjeux, notre environnement et ce que cela veut dire pour eux dans leur travail ». Il rappelle également que le système de gestion de la qualité est très rigoureux : « chaque opération qui faite par chaque opérateur est tracée ».
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Des Boeing 777 bientôt convertis en avions tout cargo au Maroc ? CMA CGM Air Cargo va desservir l'Amérique du Nord et doubler sa future flotte d'Airbus A350F
Le premier Airbus A400M kazakh se dévoile Pratt & Whitney va augmenter de 40% les capacités MRO de son centre de Floride pour le GTF
L'Europe s'ouvre à l'intégration des taxis aériens et des drones dans l'espace aérien Embraer s'intéresse-t-il sérieusement à une véritable version civile de son C-390 ?
Forte augmentation des livraisons chez Airbus au mois de mars De nouvelles ambitions sur le long-courrier pour IndiGo
VAS Aero Services va démanteler quatre Airbus A380 supplémentaires De nouveaux contrats Rafale en perspective pour Dassault Aviation
IL Y A 10 HEURES
Le loueur GD Helicopter Finance se lance avec 50 H160 d'Airbus Helicopters
IL Y A 11 HEURES
Les contrôleurs aériens en grève le 25 avril
IL Y A 12 HEURES
Royal Air Maroc lance son appel d'offres pour acquérir 200 avions commerciaux
IL Y A 12 HEURES
Le carnet de commandes d'Embraer est au plus haut
IL Y A 12 HEURES
T'way Air freiné sur l'ouverture d'une ligne vers Paris, la fusion entre Korean Air et Asiana peut-être retardée
Le Japon rêve à nouveau de produire un avion commercial, mais sur quel segment du marché ?
« L'ALAT, c'est un système d'armes et un système d'hommes », général Pierre Meyer, commandant de l'ALAT
MBDA : « Nous allons recruter plus de 1 500 personnes en France cette année »
Les articles les plus lus
De nouveaux contrats Rafale en perspective pour Dassault Aviation
L'Airbus A350 est en route pour devenir l'un des plus importants succès de l'aviation commerciale
Mission impossible : en route vers trois futurs programmes d'avions de combat menés de front en Europe
L'Occident doit-il se montrer un peu moins naïf face au futur gros-porteur C929 de COMAC ?
Le Pearl 10X, moteur du futur Falcon 10X de Dassault Aviation, réalise son premier vol
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT