Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Un nouveau contrat stratégique de filière aéronautique en place pour 2024-2027

Un nouveau contrat stratégique de filière aéronautique en place pour 2024-2027



18 DEC. 2023 | Emilie Drab
Un nouveau contrat stratégique de filière aéronautique en place pour 2024-2027
Roland Lescure, le ministre délégué chargé de l’Industrie, discute avec Guillaume Faury, président d'Airbus et du GIFAS, à l'occasion de la réunion du CORAC (Conseil pour la recherche aéronautique civile) et de la signature du nouveau contrat stratégique de filière. © Ministère de l'Economie et des Finances
Le gouvernement français a annoncé le 15 décembre la signature d'un nouveau contrat stratégique de filière (CSF) aéronautique pour la période 2024-2027. Il se fonde sur l'existence de trois défis majeurs auxquels sont confrontés les acteurs de la filière : la décarbonation de la chaîne de valeur, la réindustrialisation par l'autonomie stratégique et la compétitivité, ainsi que la nécessité de redonner de l'attractivité aux métiers de l'industrie.

Pour les relever, deux dispositifs ont été mis en place : le fonds Tikehau Aéro Partenaires 2 et deux appels à projets de France 2030 dans le domaine de la production d'aéronefs bas carbone et du développement d'une filière de production de SAF (carburant durable d'aviation).

Le fonds Tikehau Aéro Partenaires 2 va succéder au fonds Ace Aéro Partenaires, créé en 2020, en pleine crise, et a pour objectif l'accompagnement des entreprises de la filière, notamment les PME et les ETI, pour répondre à l'augmentation des cadences et aux efforts nécessaires de décarbonation. Il vise à disposer de 800 millions d'euros d'encours à terme. Une première levée de fonds d'environ 400 millions d'euros devrait être finalisée d'ici à la fin du premier trimestre 2024. Elle rassemblera Bpifrance, Airbus, Safran, Dassault Aviation, Thales, Tikehau Capital et le groupe Crédit agricole.

En parallèle, un appel à projets va être lancé début 2024 pour la deuxième session de « Produire en France des aéronefs bas-carbone ». Piloté par la Direction générale des Entreprises, opéré par Bpifrance et doté d'une enveloppe de 65 millions d'euros, il a pour but d'accélérer l'industrialisation d'aéronefs bas carbone sur des usages plus massifiés que dans la première session. Il doit également soutenir l'industrialisation des briques technologiques nécessaires à ces derniers. L'objectif est de produire en cadence les composants d'un avion bas-carbone et/ou électrique/hybride à horizon 2030.

Le second appel à projets a pour thème le « Développement d'une filière de production française de carburants aéronautiques durables - Soutien aux études d'ingénierie d'avant-projet (FEED) ». Doté d'une enveloppe prévisionnelle pouvant aller jusqu'à 200 millions d'euros, comme annoncé par le président de la République en juin dernier, il doit impulser le développement d'une filière nationale de production de carburants aéronautiques capable de produire 500.000 tonnes par an à l'horizon 2030.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
L'IATA veut structurer le marché du carburant d'aviation durable Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie « Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO
IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024 Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA
Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
Stelia Aerospace présente un siège éco-conçu, Opera Essential Air France lance les nouveaux fauteuils TiSeat 2X d'Expliseat sur ses Embraer 190
14 JUIN 2024
Un second Citation Ascend rejoint le programme d'essais
14 JUIN 2024
iGO Solutions va assurer la maintenance en ligne des Airbus d'Air Caraïbes et de French bee pendant 7 ans
13 JUIN 2024
La modernisation des hélicoptères NH90 de quatre pays européens est lancée
13 JUIN 2024
BeOnd signe avec OEMServices pour les équipements de sa flotte de monocouloirs Airbus
13 JUIN 2024
Kelly Horan prend les commandes d'IAE International Aero Engines
Turbulences en ciel clair
« Le but de Moove est d'optimiser et rendre accessible l'aviation à la demande », Arthur Ingles, co-fondateur de Moove
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Quid des nouvelles commandes chinoises d'avions de ligne ?
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
Boeing sous la menace de nouvelles poursuites
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT