Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Transport aérien Dubai Airshow : Emirates s'engage pour 15 Airbus A350 et porte ses commandes à 110 long-courriers

Dubai Airshow : Emirates s'engage pour 15 Airbus A350 et porte ses commandes à 110 long-courriers



16 NOV. 2023 | Emilie Drab
Dubai Airshow : Emirates s'engage pour 15 Airbus A350 et porte ses commandes à 110 long-courriers
© Emirates
Emirates n'avait pas tout à fait fini ses emplettes au salon aéronautique de Dubaï. La compagnie a annoncé le 16 novembre qu'elle avait conclu un nouvel accord avec Airbus, portant sur l'acquisition de quinze A350-900, d'une valeur estimée à 6 milliards de dollars.

Ce nouvel accord porte à 65 le nombre d'A350 attendus par la compagnie émiratie. Ils seront livrés à partir du mois d'août 2024 et jusqu'au début de 2028. Ils ont vocation à augmenter la flotte et seront utilisés à ouvrir de nouveaux marchés, y compris vers des destinations situées à jusqu'à 15 heures de vol de Dubaï.

A l'occasion de la signature, Ahmed bin Saeed Al Maktoum, PDG de la compagnie et du groupe Emirates, a commenté : « Nous travaillerons en étroite collaboration avec Airbus et Rolls-Royce pour nous assurer que nos appareils offrent la meilleure efficacité opérationnelle et la meilleure expérience de vol possibles à nos clients. »

Il fait ainsi écho aux déclarations du président Tim Clark, qui avait en effet lancé un pavé dans la mare au début de la semaine, en déclarant qu'Emirates ne commanderait pas d'A350-1000 tant que le Trent XWB-97 de Rolls-Royce ne serait pas à la hauteur de ses attentes. Observant les opérations de ses concurrentes, il estime que les intervalles entre les visites de maintenance des moteurs sont trop rapprochés et que leur durabilité laisse à désirer lorsqu'ils opèrent dans des conditions difficiles (chaudes et sableuses) comme celles de la région du Golfe. Un problème reconnu par le motoriste et qui ne semble pas se poser avec le Trent XWB-84 de l'A350-900. Il plaide également une augmentation de la poussée maximale.

Le salon de Dubaï a été l'occasion pour Emirates de mettre à niveau ses commandes et ses futurs besoins. La compagnie a ouvert le salon en annonçant une commande majeure auprès de Boeing, portant notamment sur l'acquisition de 90 777X, dont 35 777-8, dont le groupe a jugé que la configuration avait été optimisée et qui se positionne face à l'A350-1000. Ainsi, depuis le 13 novembre, le groupe s'est engagé sur 110 gros-porteurs d'une valeur de 58 milliards de dollars, portant son carnet de commandes total à 310 appareils. « Les commandes d'Emirates cette semaine sont toutes soigneusement planifiées pour soutenir notre croissance future et la vision économique de Dubaï définie par le cheik Mohammed bin Rashid Al Maktoum. L'expérience Emirates est souvent la première expérience de Dubaï pour les visiteurs - et nous voulons qu'elle soit la meilleure », conclut Ahmed bin Saeed Al Maktoum.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie « Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO
IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024 Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA
Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
Stelia Aerospace présente un siège éco-conçu, Opera Essential Air France lance les nouveaux fauteuils TiSeat 2X d'Expliseat sur ses Embraer 190
Lilium s'appuiera sur Dedienne Aerospace pour les outils de production et de maintenance de ses eVTOL Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
IL Y A 3 HEURES
Thales signe deux contrats ATM en Amérique centrale
IL Y A 3 HEURES
AirAsia poursuit avec NAVBLUE
IL Y A 4 HEURES
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
IL Y A 5 HEURES
Figeac Aéro remporte deux nouveaux contrats sur l'Airbus A220 et le Boeing 737 MAX
IL Y A 19 HEURES
Les livraisons d'avions commerciaux de Boeing toujours au plus bas
Turbulences en ciel clair
« Le but de Moove est d'optimiser et rendre accessible l'aviation à la demande », Arthur Ingles, co-fondateur de Moove
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Un nouveau petit coup de pouce de la FAA en faveur de Boeing
Quid des nouvelles commandes chinoises d'avions de ligne ?
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
Boeing sous la menace de nouvelles poursuites
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT