Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Bourget 2023 : Airbus revoit légèrement à la baisse le volume possible de la flotte mondiale d'avions commerciaux en 2042

Bourget 2023 : Airbus revoit légèrement à la baisse le volume possible de la flotte mondiale d'avions commerciaux en 2042



15 JUIN 2023 | Emilie Drab
Bourget 2023 : Airbus revoit légèrement à la baisse le volume possible de la flotte mondiale d'avions commerciaux en 2042
© Airbus
Les objectifs environnementaux des compagnies aériennes devraient mener à une croissance légèrement moins rapide de la flotte mondiale qu'initialement prévu. C'est ce qu'analyse Airbus dans la dernière version de ses prévisions de marché sur vingt ans (GMF, Global market forecast), sur la période 2023-2042. L'avionneur estime en effet que la flotte mondiale d'avions passagers et de fret atteindra 46 560 appareils en 2042, soit un niveau un tout petit peu inférieur à celui estimé l'année dernière pour 2041, à 46 930 appareils, et même à celui projeté pour 2038 lors du GMF de 2019.

En revanche, le nombre d'avions à livrer est plus important : 40 850 selon les dernières prévisions, contre près de 39 500 selon celles de l'année dernière. Certes, les deux GMF partent du même point de comparaison - à savoir la situation de la flotte mondiale au début de l'année 2020, avec ses 22 880 appareils en service - donc le dernier compte une année de croissance en plus. Mais Airbus met également en avant que les appareils livrés seront davantage utilisés pour du renouvellement de flotte. Le renouvellement avec des avions plus modernes et plus efficaces est en effet le premier levier des compagnies aériennes, et le plus immédiatement actionnable, pour parvenir à leurs objectifs de décarbonation.

Ainsi, selon Airbus, sur les 46 560 appareils que pourrait compter la flotte mondiale en 2042, 5 710 sont en service aujourd'hui, 17 170 sont des appareils neufs utilisés pour du remplacement et 23 680 pour de la croissance. Dans les précédentes prévisions, l'avionneur estimait que 7 440 des 22 880 appareils en service en 2020 seraient toujours opérationnels en 2041 et que 15 440 appareils neufs auraient une fonction de remplacement.

Les autres tendances restent les mêmes : l'essentiel des livraisons d'avions neufs (80 %) devraient concerner des monocouloirs, la région Asie Pacifique et la Chine représenteront les volumes les plus importants de livraison (respectivement, 9 480 et 9 440 appareils), suivies de l'Europe (7 970 appareils) et de l'Amérique du Nord (6 970 appareils).

Dans son focus sur l'activité cargo, Airbus anticipe également que le fret express va gagner en proportion par rapport au fret traditionnel (passant de 17 % à 25 % des volumes transportés). La flotte de 1 990 appareils en 2020 pourrait passer à 3 230 en 2042, occasionnant l'entrée en service de 2 510 nouveaux avions dans la flotte cargo mondiale, principalement (1 590) issus de conversions d'avions passagers. Dans ses livraisons, les monocouloirs devraient comptabiliser environ 1 020 appareils et les gros-porteurs 1 490 appareils (890 de taille intermédiaire et 600 de très grande capacité).
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
L'IATA veut structurer le marché du carburant d'aviation durable Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie « Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO
IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024 Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA
Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
Stelia Aerospace présente un siège éco-conçu, Opera Essential Air France lance les nouveaux fauteuils TiSeat 2X d'Expliseat sur ses Embraer 190
IL Y A 16 HEURES
Un second Citation Ascend rejoint le programme d'essais
IL Y A 17 HEURES
iGO Solutions va assurer la maintenance en ligne des Airbus d'Air Caraïbes et de French bee pendant 7 ans
13 JUIN 2024
La modernisation des hélicoptères NH90 de quatre pays européens est lancée
13 JUIN 2024
BeOnd signe avec OEMServices pour les équipements de sa flotte de monocouloirs Airbus
13 JUIN 2024
Kelly Horan prend les commandes d'IAE International Aero Engines
Turbulences en ciel clair
« Le but de Moove est d'optimiser et rendre accessible l'aviation à la demande », Arthur Ingles, co-fondateur de Moove
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Quid des nouvelles commandes chinoises d'avions de ligne ?
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
Boeing sous la menace de nouvelles poursuites
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT