Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Rafale : Dassault Aviation va voir son carnet de commandes record encore s'étoffer cette année

Rafale : Dassault Aviation va voir son carnet de commandes record encore s'étoffer cette année



10 MAR. 2023 | Romain Guillot
Rafale : Dassault Aviation va voir son carnet de commandes record encore s'étoffer cette année
Photo © Dassault Aviation
Dassault Aviation n'en a pas fini avec les commandes pour son avion de combat Rafale. L'avionneur de Saint-Cloud vient d'ailleurs de présenter ses résultats annuels le 9 mars et le succès commercial du Rafale ne fait décidément que croître, avec une nouvelle année record en termes de prise de commandes en 2022.

Dassault Aviation a en effet vendu 92 Rafale à l'export l'année dernière (80 aux Émirats arabes unis, 6 en Grèce et 6 en Indonésie) contre 49 en 2021, des contrats évalués à 15,7 milliards d'euros. Le carnet de commandes du Rafale atteint un nouveau sommet, avec 164 exemplaires restant à livrer (125 Rafale Export et 39 Rafale à la France), mais un sommet qui devrait encore rapidement prendre de la hauteur.

Ces prises de commandes de Rafale sont d'ailleurs bien visibles dans la trésorerie consolidée disponible de l'avionneur, qui fait un bond de 4,9 milliards d'euros à 9,5 milliards d'euros en un an, résultant principalement des acomptes versés lors de l'activation des contrats, en particulier avec celui des Émirats. En comptabilisant les 14 Rafale livrés l'année dernière (13 Export + 1 premier à la France depuis 4 ans), et les 32 Falcon, l'avionneur a réalisé un chiffre d'affaires de 6,9 milliards d'euros l'année dernière pour un résultat opérationnel de 572 millions d'euros.

Eric Trappier, le PDG de Dassault Aviation a déjà averti que 2023 verrait d'ailleurs une baisse de chiffre d'affaires même si le nombre d'avions livrés sera sensiblement le même (15 Rafale et 35 Falcon), mais avec des avions de combat principalement livrés à la France (14) et dont la structure des contrats est différente (moteurs, radar).

Mais ce qui compte maintenant c'est que l'avionneur français va signer plusieurs nouveaux contrats de Rafale en 2023. Le ministère des Armées doit en effet passer une nouvelle commande pour 42 appareils supplémentaires dans le cadre de la tranche 5 (au standard F4.2) et qui comprennent le remplacement des 12 avions destinés à la Croatie. L'avionneur est aussi très confiant dans la finalisation des 36 exemplaires restant pour Jakarta (peut-être en deux tranches de 18 appareils).

Le carnet de commandes du Rafale pourra ainsi atteindre, au minimum, le nouveau record de 227 chasseurs à la fin de l'année. Mais Eric Trappier n'a pas caché l'intérêt de l'Inde pour l'acquisition du Rafale Marine, l'appareil étant en compétition avec le F/A-18E/F Super Hornet de Boeing pour le renouvellement de la flotte de chasseurs embarqués de l'Indian Navy . « Et puis il y a d'autres prospects dont je ne parlerai pas » a-t-il indiqué.

Face à cet important backlog, Dassault Aviation va logiquement devoir augmenter les cadences de la ligne Rafale. « On a anticipé le passage à cadence 3 depuis pratiquement un an, l'important étant que l'on prévienne notre supply chain qui est déjà en difficultés » a annoncé Eric Trappier. Il précise que la cadence 3 sera surtout importante avec la prise de nouvelles commandes pour des livraisons au-delà de 2027-2030. « On est capable de faire cadence 3, on est parti pour faire cadence 3, on pourrait même monter encore un peu au-dessus » a-t-il ajouté.
Romain Guillot
Rédacteur en chef
Cofondateur du Journal de l'Aviation et d'Alertavia


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Des Boeing 777 bientôt convertis en avions tout cargo au Maroc ? CMA CGM Air Cargo va desservir l'Amérique du Nord et doubler sa future flotte d'Airbus A350F
Le premier Airbus A400M kazakh se dévoile Pratt & Whitney va augmenter de 40% les capacités MRO de son centre de Floride pour le GTF
L'Europe s'ouvre à l'intégration des taxis aériens et des drones dans l'espace aérien Embraer s'intéresse-t-il sérieusement à une véritable version civile de son C-390 ?
Forte augmentation des livraisons chez Airbus au mois de mars De nouvelles ambitions sur le long-courrier pour IndiGo
VAS Aero Services va démanteler quatre Airbus A380 supplémentaires De nouveaux contrats Rafale en perspective pour Dassault Aviation
19 AVR. 2024
Le ministère de la Défense britannique commande six Airbus H145
19 AVR. 2024
Volotea ouvre sa base de Brest
19 AVR. 2024
Aura Aero cadence le salon Aero Friedrichshafen
19 AVR. 2024
« L'ALAT, c'est un système d'armes et un système d'hommes », général Pierre Meyer, commandant de l'ALAT
18 AVR. 2024
MBDA : « Nous allons recruter plus de 1 500 personnes en France cette année »
Le Japon rêve à nouveau de produire un avion commercial, mais sur quel segment du marché ?
« L'ALAT, c'est un système d'armes et un système d'hommes », général Pierre Meyer, commandant de l'ALAT
MBDA : « Nous allons recruter plus de 1 500 personnes en France cette année »
Les articles les plus lus
De nouveaux contrats Rafale en perspective pour Dassault Aviation
L'Airbus A350 est en route pour devenir l'un des plus importants succès de l'aviation commerciale
Mission impossible : en route vers trois futurs programmes d'avions de combat menés de front en Europe
L'Occident doit-il se montrer un peu moins naïf face au futur gros-porteur C929 de COMAC ?
Le Pearl 10X, moteur du futur Falcon 10X de Dassault Aviation, réalise son premier vol
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT