En continu   Le Podcast   Industrie aéronautique   Transport aérien   Défense   MRO & Support   Interiors & PaxExp   Aviation & Environnement   Passion  
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Randstad et expectra préparent l'aéroday alors que croissent les besoins en recrutement

Randstad et expectra préparent l'aéroday alors que croissent les besoins en recrutement



31 MAI 2022 | Propos recueillis par Emilie Drab | 1781 mots
Randstad et expectra préparent l'aéroday alors que croissent les besoins en recrutement
De gauche à droite : Elodie Chabot, Business manager chez randstad (Pays de la Loire), Nathalie Rieu, responsable Centre expert aéronautique France et référente métiers de l'aéronautique chez randstad, et Jonathan Periquet, Manager division aéronautique, défense et spatial chez expectra © randstad
Après deux ans de trou d'air lié à la pandémie de covid-19, le secteur aéronautique connaît de nouveau de très forts besoins en recrutement. Le groupe Randstad est en première ligne pour répondre à ces besoins. Et pour attirer davantage l'attention sur le secteur, le groupe organise l'aéroday le jeudi 16 juin, dans toutes ses agences spécialisées dans l'aéronautique et le spatial en France.

Nathalie Rieu, responsable Centre expert aéronautique France et référente métiers de l'aéronautique chez randstad, Elodie Chabot, Business manager chez randstad (Pays de la Loire), et Jonathan Periquet, Manager division aéronautique, défense et spatial chez expectra, exposent les problématiques auxquelles ils sont confrontés et présentent cet aéroday.

Pouvez-vous présenter brièvement randstad et exectra ?

Elodie Chabot : Le groupe randstad existe depuis les années 60, nous sommes un acteur majeur du recrutement. Nous possédons 900 agences à travers la France pour être au plus proche de nos clients et de nos intérimaires afin de mieux cibler nos actions de recrutement. Nous avons également créé des centres experts, notamment aéronautiques. Ceux-ci se situent sur les cinq grands bassins aéronautiques : l'Ile-de-France, les Pays de Loire, l'Occitanie, la région PACA, et la nouvelle Aquitaine. Nous avons aussi des agences sur le reste du territoire qui ont également une forte activité aéronautique.

Jonathan Periquet : Expectra fait partie du groupe randstad et est spécialisé dans le recrutement des cadres. Nous sommes aussi présents sur les grands bassins où se trouvent nos clients, pour plus de proximité : Toulouse, Aix-en-Provence, Nantes et Paris. Nous travaillons aussi bien avec de grands donneurs d'ordres (Airbus, Safran, Daher, Dassault...) que des PME.

Pourquoi cette spécialisation aéronautique pour certaines agences et comment se traduit-elle ?

JP : Dans le réseau expectra, il y avait initialement des agences spécialisées en ingénierie qui concernaient divers secteurs (bâtiment, médical, aéro...). Expectra a créé sa première unité dédiée à l'aéronautique à Toulouse aussi bien pour Airbus que pour la sous-traitance. Cela a fait boule de neige chez expectra. Toutes les agences orientées ingénierie sur les bassins aéronautiques ont donc mis en place des équipes expertes métiers. Ce qui nous permettra à l'horizon 2023 de posséder une véritable communauté aéronautique.

Nathalie Rieu : Dans le réseau randstad, nous avons un centre expert aéronautique qui fédère toutes les agences spécialisées. Pour apporter une plus-value à nos clients et nos talents, les nouveaux collaborateurs sont formés sur la partie technique des métiers.

EC : Cette spécialisation nous a permis également de lier des partenariats historiques avec les institutionnels, les écoles ou encore les organismes de formation. Cela nous permet de mettre en place des actions pour répondre aux besoins de recrutement de nos clients. Dans le réseau randstad, les agences spécialisées aéronautiques font partie d'une véritable communauté pour échanger et partager les idées.

Quelle est votre politique de formation ?

NR : Nous nous sommes rendu compte qu'il n'y avait plus beaucoup de personnes disponibles sur le marché de l'emploi avec les formations et l'expérience requises. Historiquement, nous avons toujours formé pour nos clients. Aujourd'hui, plus que jamais, nous initions des formations sur des métiers pénuriques avec nos partenaires.

EC : Avec la crise sanitaire, beaucoup de professionnels ont déserté le secteur de l'aéronautique. Aujourd'hui, il faut recréer la compétence, la formation est la voie royale. Nous mettons en place des informations collectives très régulièrement pour présenter les métiers et les formations possibles. Nous accompagnons les personnes intéressées par cet environnement, pour construire leur projet professionnel et découvrir la rigueur et la technicité que requiert cette activité.

Comment ont évolué les besoins par rapport à la période précédant la crise sanitaire ?

NR : Certains métiers connaissaient déjà une pénurie avant la crise, notamment les ajusteurs, les mécaniciens... Nous avons les mêmes problèmes aujourd'hui, si ce n'est que nous avons en plus perdu beaucoup de professionnels expérimentés. L'aéronautique a perdu un peu de son attractivité. Les dix dernières années, le secteur a récupéré beaucoup de personnes venant d'autres secteurs d'activité, en se disant que c'était un secteur d'avenir. La crise sanitaire a favorisé le mouvement inverse en montrant que le secteur pouvait subir malheureusement les mêmes revers que les autres.

JP : Avec la reprise, je constate que nos clients font un peu moins appel à de l'intérim et davantage à du recrutement en CDD et CDI. Cela s'explique : beaucoup de personnes sont parties, souvent des piliers en termes d'expérience, et il faut les remplacer de manière pérenne. Du côté d'expectra, 80% des besoins de nos clients sont du recrutement en CDD et CDI aujourd'hui. Je pense que les sociétés sont déstabilisées face à une reprise plus forte et plus rapide que prévu et le manque de main d'oeuvre.

EC : Effectivement, nous avons des besoins en intérim mais aussi en CDD-CDI. Et le CDI intérimaire reste le moyen le plus sûr de pérenniser les postes et d'offrir des missions variées.

Et quels sont les métiers les plus recherchés ?

NR : Aujourd'hui, tous les métiers de la production sont en tension : ajusteurs, mécaniciens, câbleurs, tout ce qui est usinage et contrôle... C'est général.

EC : Nous avons beaucoup de métiers sur la partie production mais les plus demandés sont les ajusteurs, les mécaniciens et les câbleurs-électriciens. L'ajusteur monte et assemble des éléments de structure métalliques ou composite d'un aéronef. Le mécanicien monte des systèmes ou des équipements mécaniques et peut en faire la réparation. Quant au câbleur-électricien, il monte des systèmes ou des équipements électriques et peut en faire aussi la réparation. Nous recherchons également d'autres métiers comme, les drapeurs, les chaudronniers et sur la partie méthodes.

JP : Côté cadres, il y a un grand besoin d'ingénieurs : en supply chain, en logistique, en mécanique et dans le secteur des achats (exemple : approvisionnement). Il y a une vraie pénurie sur ces métiers, et cela commence à se tendre sur les métiers de contrôleur de gestion.
Aujourd'hui, il y a une forte demande générale dans le secteur de l'aéronautique. Expectra comme randstad interviennent sur toute la chaîne de production d'une société. Si vous êtes à la recherche d'un emploi, n'hésitez pas à nous contacter, nous avons encore plein de postes à pourvoir.

Comment attirer les candidats potentiels ?

JP : Il y a différents leviers : nos opérations de parrainage entre intérimaires, le sourcing sur les réseaux sociaux, notre présence sur les différents salons professionnels, ... Et bien entendu la formation et la reconversion professionnelle de nos collaborateurs et de nos candidats.

EC : Nous avons également de nombreux partenariats avec différents acteurs touchant les jeunes, par exemple le V and B où nous organisons des jobs datings.

NR : Nous travaillons aussi depuis plusieurs années sur la diversité qui est une valeur importante pour le groupe Randstad.

Et il y a l'aéroday en juin.

NR : C'est un événement que nous avons voulu national, organisé par randstad et expectra le jeudi 16 juin.

JP : L'aéroday c'est vraiment la journée dédiée à l'aéronautique pour le groupe Randstad. Les agences expectra et randstad participantes ont organisé des animations et des surprises autour de l'aéronautique pour rencontrer nos futurs salariés et nos clients.

EC : En effet, l'idée est de réaliser une journée où les candidats seront mis à l'honneur. Ils pourront participer à des jobs datings mais également à des ateliers sur différents thèmes : la construction de leur CV, la préparation d'entretien d'embauche, la reconversion professionnelle, la diversité ou la sécurité. Ce sera également le moment pour eux d'obtenir des informations pour se préparer à rejoindre le secteur aéronautique. Nous espérons que les candidats seront curieux de tester toutes ces animations. Il y a également un jeu concours national pour faire gagner des lots à tous ceux présents à l'aéroday.


Retrouvez les équipes randstad et expectra à l'aéroday, la journée nationale de l'aéronautique et du spatial. Venez à leur rencontre, ils ont hâte de vous présenter leurs offres d'emploi et de vous conseiller dans le cadre de votre projet professionnel.

Voici la liste des agences participantes à l'aéroday :

  • Agence randstad de Méaulte (80)
  • Agence randstad de Colombes (91)
  • Agence randstad de Montoir de Bretagne (44)
  • Agence expectra de Nantes (44)
  • Agence randstad de Rochefort (17)
  • Agence randstad de Pessac (33)
  • Agence expectra de Bordeaux (33)
  • Agence randstad de Colomiers (31)
  • Agence expectra de Toulouse (31)
  • Agence randstad de Figeac (46)
  • Agence randstad de Bayonne (64)
  • Agence randstad de Vitrolles (13)
  • Agence expectra d'Aix-en-Provence (13)
  • Agence de ranstad de Pau (64)

Pour vous inscrire et pour connaître les lieux et horaires de l'aéroday pour randstad, veuillez vous rendre ici.
Pour vous inscrire et pour connaître les lieux et horaires de l'aéroday pour expectra, veuillez vous rendre ici.
Pour consulter les offres d'emploi dans le secteur de l'aéronautique pour randstad, rendez-vous ici.
Pour consulter les offres d'emploi dans le secteur de l'aéronautique pour expectra, rendez-vous ici.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Une sélection d'actualités récentes
IL Y A 2 HEURES  
Le Qatar tient son premier Eurofigher Typhoon Le Qatar tient son premier Eurofigher Typhoon
Après le Rafale de Dassault Aviation et le F-15QA (Qatari Advanced) de Boeing, un nouvel avion de combat entre dans ...
IL Y A 2 HEURES  
IAG prend 20% de la compagnie espagnole Air Europa IAG prend 20% de la compagnie espagnole Air Europa
Le groupe IAG, propriétaire des compagnies aériennes Iberia et British Airways, vient de prendre une participation de 20% dans Air ...
11 AOUT 2022  
Boeing : Les livraisons du programme 787 reprennent Boeing : Les livraisons du programme 787 reprennent
Boeing vient de livrer un 787-8 à la compagnie américaine American Airlines depuis son usine de North Charleston, en Caroline ...
11 AOUT 2022  
Airbus Helicopters livre son premier ACH160 au Brésil Airbus Helicopters livre son premier ACH160 au Brésil
Airbus Helicopters a remis son tout premier ACH160 à un client basé au Brésil, juste avant l'ouverture du salon LABACE ...
11 AOUT 2022  
Après l'archipel capverdien, VINCI Airports prend position sur 13 aéroports mexicains Après l'archipel capverdien, VINCI Airports prend position sur 13 aéroports mexicains
VINCI Airports a signé un accord portant sur le rachat de 29,99% du concessionnaire aéroportuaire mexicain OMA (Grupo Aeroportuario del ...
Cette sélection d'actualités est issue de la rubrique ALERTAVIA. Les abonnés du Journal de l'Aviation ont accès à un nombre beaucoup plus important d'actualités chaque jour. Pour en savoir plus, découvrez nos différentes formules d'abonnement.
Les derniers articles Industrie & Technologie
IL Y A 3 HEURES
Malaysia Airlines a choisi l'Airbus A330neo pour renouveler l'essentiel de sa flotte de gros-porteurs
C'est une belle victoire pour l'A330neo d'Airbus face au Dreamliner de Boeing dans une logique de renouvellement de flotte. Malaysia Airlines a décidé de remplacer ses ...
09 AOUT 2022
Airbus a bien radié l'intégralité de la commande d'A350 de Qatar Airways mais a vendu plus de 400 nouveaux avions commerciaux en un mois
C'est désormais officiel. Airbus a confirmé l'annulation des 19 A350-1000 attendus par Qatar Airways lors de la publication de ses commandes et livraisons du mois de juillet, ...
09 AOUT 2022
La revente du motoriste ITP Aero par Rolls-Royce sur le point de se matérialiser
Rolls-Royce va pouvoir céder rapidement ITP Aero. Le gouvernement espagnol a approuvé la vente de la filiale à 100% du motoriste britannique au consortium d'investisseurs dirigé par le ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
La revente du motoriste ITP Aero par Rolls-Royce sur le point de se matérialiser Le Boeing 787 entrevoit enfin la sortie d'un véritable cauchemar
Quel avenir pour les avions régionaux biturbopropulseurs ? Comment Raytheon Technologies commence à connecter tout l'écosystème aéronautique pour le rendre prévisible
Collins Aerospace et Pratt & Whitney unis pour révolutionner l'aviation Airbus et CFM International testeront en vol l'open fan RISE sur un A380
Farnborough 2022 : Boeing présente Cascade, un outil pour évaluer l'impact réel des mesures de décarbonation Avions commerciaux : Airbus attaque le salon de Farnborough avec une grande confiance en l'avenir
IL Y A 2 HEURES
Le Qatar tient son premier Eurofigher Typhoon
IL Y A 2 HEURES
IAG prend 20% de la compagnie espagnole Air Europa
IL Y A 3 HEURES
Malaysia Airlines a choisi l'Airbus A330neo pour renouveler l'essentiel de sa flotte de gros-porteurs
11 AOUT 2022
La flotte d'avions de patrouille maritime ATR 72MP de la Guardia di Finanza est désormais au complet
11 AOUT 2022
Boeing : Les livraisons du programme 787 reprennent
Farnborough, la grande galerie de l'évolution de l'aviation
« Nous voulons donner l'assurance de ne pas se faire déborder lorsque les moyens de la sécurité civile sont employés ailleurs », Pierre Carlotti, fondateur d'Aria Firefighting
« Le SCAF fait partie de nos cibles », Jean-Marie Carvalho, Vice président d'Actuation Systems chez Collins Aerospace
Les articles les plus lus
Airbus a bien radié l'intégralité de la commande d'A350 de Qatar Airways mais a vendu plus de 400 nouveaux avions commerciaux en un mois
Airbus et CFM International testeront en vol l'open fan RISE sur un A380
Le Boeing 787 entrevoit enfin la sortie d'un véritable cauchemar
Avions commerciaux : Airbus attaque le salon de Farnborough avec une grande confiance en l'avenir
Quel avenir pour les avions régionaux biturbopropulseurs ?
-->
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2022 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT