Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Airbus envisage une cadence de production de 75 A320 par mois en 2025

Airbus envisage une cadence de production de 75 A320 par mois en 2025



05 MAI 2022 | Emilie Drab
Airbus envisage une cadence de production de 75 A320 par mois en 2025
© Airbus
Airbus confirme sa bonne santé financière. L'avionneur européen a publié ses résultats trimestriels le 4 mai et ceux-ci témoignent de son redressement rapide après le trou d'air de 2020-2021. Confiant en le maintien du niveau de la demande sur le marché des monocouloirs, il envisage même d'augmenter encore ses capacités de production pour atteindre les 75 appareils de la famille A320 produits en 2025.

Après une analyse de la demande au niveau mondial et des capacités de l'écosystème industriel, Airbus a décidé de lancer avec ses fournisseurs les travaux nécessaires pour atteindre cet objectif. Pour y parvenir, il compte augmenter la capacité de ses sites industriels existants, notamment celui de Mobile, et les rendre tous capables d'abriter la production de l'A321. Actuellement, les cadences sont en cours d'augmentation vers le rythme de 65 appareils par mois sortant des lignes de production à l'été 2023.

Au sujet de l'A321XLR, Airbus a par ailleurs annoncé un glissement de son calendrier. Si le premier appareil doit toujours voler d'ici la fin du trimestre, l'entrée en service commercial a été repoussée de la fin de 2023 au début de 2024, « afin de répondre aux exigences de certification ».

En termes financiers, l'avionneur publie un chiffre d'affaires de 12 milliards d'euros, en hausse de 15%. Cette hausse a notamment été portée par l'augmentation du nombre des livraisons d'avions commerciaux et un mix plus favorable que l'année dernière de ces livraisons (142 appareils livrés, répartis entre onze A220, 109 A320, six A330 et seize A350). Le chiffre d'affaires de la division Avions commerciaux a augmenté de 17%, suivi par la croissance de 16% de la division Defense & Space qui a profité d'une augmentation dans le domaine militaire, tandis que le segment Helicopters gagne 7% grâce à un plus grand nombre de livraisons et une demande accrue pour les services.

L'EBIT a été presque doublé à 1,26 milliard d'euros. Airbus précise qu'il a enregistré une charge exceptionnelle de 200 millions d'euros liée aux sanctions internationales à l'encontre de la Russie. Le résultat net se situe à un niveau similaire, à 1,2 milliard d'euros (presque quadruplé).

Malgré l'impact du variant omicron (qui perturbe actuellement les opérations en Asie) et la crise en Ukraine, le groupe maintient les prévisions qu'il a présentées en février lors du bilan annuel : il vise 720 livraisons en 2022 et un EBIT de 5,5 milliards d'euros, « même si le profil de risque pour le reste de l'année est devenu plus difficile en raison de l'environnement géopolitique et économique complexe », précise Guillaume Faury, son CEO.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
SITA acquiert Asistim et se renforce sur les services de gestion des opérations aériennes Air India introduit une cabine premium economy dans ses Airbus A321neo
Finnair achève le réaménagement de sa flotte long-courrier L'IATA veut structurer le marché du carburant d'aviation durable
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie
« Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024
Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour
IL Y A 5 HEURES
Air Antilles reprend ses vols le 24 juin
IL Y A 11 HEURES
« Le défi de l'armée de l'air et de l'espace est de conserver les gens que nous avons mis du temps à former », général Stéphane Mille, CEMAA
20 JUIN 2024
Plus Ultra va ajouter cinq Airbus A330 à sa flotte
20 JUIN 2024
SITA acquiert Asistim et se renforce sur les services de gestion des opérations aériennes
20 JUIN 2024
Sabena technics fait l'acquisition d'Action Air Environnement et lance une division ISR
Le passager aérien change en France, mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?
« Le défi de l'armée de l'air et de l'espace est de conserver les gens que nous avons mis du temps à former », général Stéphane Mille, CEMAA
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Quid des nouvelles commandes chinoises d'avions de ligne ?
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT