Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Airbus et CFM International s'unissent pour le futur avion à hydrogène

Airbus et CFM International s'unissent pour le futur avion à hydrogène



22 FEV. 2022 | Emilie Drab
Airbus et CFM International s'unissent pour le futur avion à hydrogène
© Airbus
Airbus et CFM International ont décidé d'avancer ensemble vers l'élaboration d'un avion à zéro émission. Les deux groupes ont annoncé le 22 février leur collaboration dans le développement et les essais d'un système de combustion à hydrogène, qui pourrait faire ses premiers essais en vol au milieu de la décennie.

Le système de propulsion s'appuiera sur l'architecture du Passport de GE Aviation, dont la chambre de combustion, le circuit carburant et le système de commande seront modifiés pour qu'il puisse fonctionner avec de l'hydrogène. Le choix s'est porté sur ce moteur équipant le Global 7500 de Bombardier en raison de sa légèreté par rapport au LEAP, de ses dimensions, de ses turbomachines avancées et de son débit de carburant.

Mohamed Ali, VP Ingénierie de GE Aviation, rappelle que l'hydrogène doit être injecté sous forme gazeuse dans la chambre de combustion pour brûler proprement, ce qui présente l'avantage d'assurer un meilleur mélange avec l'air. En revanche, il brûle à plus haute température que le Jet-A classique, ce qui va nécessiter le recours à des matériaux et revêtements plus résistants, et plus rapidement. Mais le motoriste est confiant : « Est-ce plus compliqué ? Oui. Est-ce faisable ? Assurément. »

Michel Brioude, directeur technique et R&T de Safran Aircraft Engines, précise quant à lui qu'il y a beaucoup de défis techniques à relever : stockage dans des réservoirs cryogéniques à -250 degrés, système de distribution cryogénique, nouvelles pompes, nouveaux conduits, nouveaux joints, nouvel échangeur thermique pour transformer le liquide en gaz avant son injection dans la chambre de combustion... Il met également en avant la nécessité de surveiller l'impact de l'utilisation de l'hydrogène sur la formation de traînées de condensation. « La combustion de l'hydrogène ne produit pas de CO2 mais elle produit trois fois plus d'eau », qui participe également à l'effet de serre.

Une fois les essais au sol bien avancés, le programme de démonstration en vol sera lancé. Airbus a prévu d'utiliser son premier A380, MSN 1, comme banc d'essais. Le Passport modifié sera installé à l'arrière du fuselage de l'appareil. Quatre réservoirs d'hydrogène liquide, préparés par Airbus en France et en Allemagne, seront quant à eux placés à l'arrière du pont principal et enfermés hermétiquement dans des containers, tandis que le système de distribution sera rapproché du moteur. Des capteurs seront installés partout, près des réservoirs, du système de distribution et du moteur pour collecter le maximum de données. Dans le poste de pilotage, une manette sera ajoutée pour permettre au pilote de gérer la puissance du moteur à hydrogène.

Le premier vol pourrait avoir lieu en 2026, indique Sabine Klauke, directrice technique d'Airbus, mais le calendrier précis du programme d'essais reste encore à définir.


© Airbus
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
SITA acquiert Asistim et se renforce sur les services de gestion des opérations aériennes Air India introduit une cabine premium economy dans ses Airbus A321neo
Finnair achève le réaménagement de sa flotte long-courrier L'IATA veut structurer le marché du carburant d'aviation durable
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie
« Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024
Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour
IL Y A 19 HEURES
Air Antilles reprend ses vols le 24 juin
21 JUIN 2024
« Le défi de l'armée de l'air et de l'espace est de conserver les gens que nous avons mis du temps à former », général Stéphane Mille, CEMAA
20 JUIN 2024
Plus Ultra va ajouter cinq Airbus A330 à sa flotte
20 JUIN 2024
SITA acquiert Asistim et se renforce sur les services de gestion des opérations aériennes
20 JUIN 2024
Sabena technics fait l'acquisition d'Action Air Environnement et lance une division ISR
Le passager aérien change en France, mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?
« Le défi de l'armée de l'air et de l'espace est de conserver les gens que nous avons mis du temps à former », général Stéphane Mille, CEMAA
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
Airbus : l'Allemagne va commander des Eurofighter supplémentaires
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT