Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Bon premier trimestre pour Airbus malgré la crise

Bon premier trimestre pour Airbus malgré la crise



29 AVR. 2021 | Emilie Drab
Bon premier trimestre pour Airbus malgré la crise
© Airbus
Airbus estime avoir vécu un bon premier trimestre, même s'il « montre que la crise n'est pas encore terminée pour [l']industrie », selon les mots de Guillaume Faury, son président. L'avionneur a réussi à maintenir son chiffre d'affaires au niveau de l'année dernière (10,5 milliards d'euros) et a publié un résultat net positif de 362 millions d'euros, quand il avait publié une perte de 481 millions d'euros l'année dernière.

Ce résultat reflète un bon niveau des livraisons : la division Aviation commerciale a livré 125 appareils (contre 122 au premier trimestre 2020) - neuf A220, 105 appareils de la famille A320, un A330 et dix A350. Malgré cela, le chiffre d'affaires de Commercial Aircraft s'est infléchi de 4%. Le bilan des commandes est également défavorable, avec 39 appareils commandés (contre 356 en 2020) mais un bilan net négatif de 61 appareils. Le backlog au 31 mars compte 6 998 avions.

Les livraisons d'Airbus Helicopters ont un petit peu ralenti, avec 39 hélicoptères livrés (contre 47 en 2020), mais les services ont augmenté, permettant au chiffre d'affaires de rester relativement stable. Quarante commandes nettes ont été enregistrées.

L'activité Defence & Space présente un bilan stable, grâce au renouvellement de contrats de services dans le domaine militaire et la signature de nouveaux contrats importants dans le domaine spatial.
L'EBIT ajusté du groupe s'est considérablement amélioré, passant de 281 millions d'euros au premier trimestre 2020 à 694 millions d'euros. Airbus a contribué à hauteur de 533 millions d'euros, grâce à la baisse de ses coûts, d'un mix favorable des livraisons et d'un effet positif des couvertures de change.

Dans ces conditions et bien que l'incertitude continue de prévaloir sur l'évolution à court terme du transport aérien, le groupe maintient les prévisions qu'il a réalisées en février et s'attend à un volume stable de ses livraisons sur l'année et un EBIT ajusté situé autour de 2 milliards d'euros.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
L'IATA veut structurer le marché du carburant d'aviation durable Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie « Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO
IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024 Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA
Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
Stelia Aerospace présente un siège éco-conçu, Opera Essential Air France lance les nouveaux fauteuils TiSeat 2X d'Expliseat sur ses Embraer 190
IL Y A 7 MINUTES
CDB Aviation place deux Airbus A320neo chez AZAL
IL Y A 1 HEURE
L'armée française se dote de systèmes de contrôle aérien mobiles fournis par RTX
IL Y A 2 HEURES
Une banque allemande quitte le marché du financement d'avions commerciaux
IL Y A 2 HEURES
Réouverture partielle de l'aéroport de la Tontouta
IL Y A 3 HEURES
Le futur 747-8 Air Force One encore repoussé
Turbulences en ciel clair
« Le but de Moove est d'optimiser et rendre accessible l'aviation à la demande », Arthur Ingles, co-fondateur de Moove
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Quid des nouvelles commandes chinoises d'avions de ligne ?
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT