Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Extension des droits de douane américains : Airbus regrette une escalade « contre-productive »

Extension des droits de douane américains : Airbus regrette une escalade « contre-productive »



31 DEC. 2020 | Le Journal de l'Aviation avec AFP

L'imposition de droits de douane supplémentaires annoncée mercredi par les Etats-Unis dans le cadre du vieux litige entre Boeing et Airbus est "contre-productive" pour l'industrie américaine et témoigne d'une volonté d'"escalade" à laquelle l'Europe doit réagir, a dénoncé jeudi l'avionneur européen.

"L'extension des droits de douane (...) pour inclure les composants d'avions fabriqués aux États-Unis - par des travailleurs américains - est contre-productive à tous égards. Airbus regrette que l'USTR (le représentant américain au Commerce, ndr) ait décidé d'une escalade de ce conflit en prenant une mesure qui porte également préjudice à l'industrie manufacturière, aux travailleurs et aux consommateurs américains", estime-t-il dans un communiqué transmis à l'AFP.

A trois semaines de la fin de son mandat, l'administration Trump a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi qu'elle s'apprêtait à imposer des droits de douanes supplémentaires contre des produits français et allemands, des vins non pétillants et cognacs, des pièces aéronautiques jusque-là épargnées alors que les avions complets sont taxés à 15%.

Airbus dispose à Mobile (Alabama, sud des Etats-Unis) d'une ligne d'assemblage pour les monocouloirs A320, d'une autre pour les A220.

Les pièces de fuselage, d'empennage et autres pièces aéronautiques importées de France et d'Allemagne feront donc dorénavant l'objet de droits de douane de 15%, selon une liste publiée par l'USTR.

Pour Airbus, la décision américaine "ne contribuera pas à créer un climat de confiance permettant d'aboutir à une solution négociée".

L'avionneur se dit par ailleurs "convaincu que l'Europe réagira de manière appropriée pour défendre ses intérêts et ceux de toutes les entreprises et de tous les secteurs européens, y compris Airbus, visés par ces tarifs injustifiés et contre-productifs".

Les taxes américaines s'ajouteront à celles déjà imposées depuis 2019 sur des importations européennes comme le vin, le fromage, l'huile d'olive ou le whisky, ainsi que sur les avions.

Washington y avait été autorisé par l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Et en octobre, l'institution a également autorisé l'UE à appliquer elle aussi des droits de douane supplémentaires sur des produits importés des Etats-Unis.

Les deux parties s'accusent réciproquement, et depuis des années, de soutenir les deux géants de l'aéronautique d'une manière qui contrevient aux règles de concurrence loyale de l'OMC.

Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
United Airlines doit renoncer à la livraison d'une centaine d'avions en 2024 Pas d'urgence à ouvrir de nouvelle base pour Transavia France
Ryanair en manque de Boeing 737 MAX Comment Safran gère le succès du LEAP
Une grande coopération transatlantique est mise en place pour lutter contre la distribution de pièces aéronautiques falsifiées Les Airbus A350 du projet Sunrise de Qantas accusent six mois de retard
L'Airbus A330neo décroche un nouveau gros client en Asie Orly 2035 : nouvelle salle d'embarquement et futur modèle mondial d'éco-aéroport
Thai Airways va aussi s'engager sur le 777X de Boeing Figeac Aero inaugure une unité de production pour les nacelles du LEAP au Maroc
IL Y A 47 MINUTES
Figeac Aéro remporte trois nouveaux contrats en Amérique du Nord
IL Y A 2 HEURES
American Airlines commande 260 appareils à Airbus, Boeing et Embraer
IL Y A 21 HEURES
JetBlue et Spirit Airlines renoncent à leur fusion
IL Y A 22 HEURES
Airbus table sur une forte croissance des services au Moyen-Orient
IL Y A 23 HEURES
United Airlines doit renoncer à la livraison d'une centaine d'avions en 2024
Branle-bas de combat chez Boeing pour remettre la « Safety » au coeur de la production
« Le modèle ne peut plus tenir », Justine Coutard, directrice de Paris-Orly
« Nous recherchons des profils spécialisés pour répondre aux besoins croissants de nos clients », Loïck Saul, directeur des Opérations chez APPI
Les articles les plus lus
Une nouvelle commande géante de monocouloirs se profile en Asie
L'Airbus A330neo n'a pas encore dit son dernier mot face au 787
Qantas dévoile les cabines de ses Airbus A220
Comment Safran gère le succès du LEAP
L'Airbus A330neo décroche un nouveau gros client en Asie
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT