À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien SAS boucle son plan de recapitalisation

SAS boucle son plan de recapitalisation

Le Journal de l'Aviation avec AFP
23 OCT. 2020 | 360 mots
SAS boucle son plan de recapitalisation
© SAS

SAS a finalement réussi à boucler son plan de sauvetage de plus d'un milliard d'euros mais la Suède et le Danemark ont été contraints d'augmenter plus que prévu leur participation dans la compagnie aérienne.

Après ce plan de recapitalisation lancé en août, qui repose principalement sur des conversions de titres de dette en actions, l'Etat suédois et l'Etat danois possèdent désormais chacun 21,8% de SAS, indique la compagnie dans un communiqué. Avant la crise, leurs parts respectives étaient de 14,8% et 14,2%, selon le site internet du groupe.

Comme de nombreuses compagnies aériennes, SAS souffre lourdement des effets du Covid-19 sur le secteur: l'entreprise affiche des lourdes pertes et a lancé fin avril un plan de suppression de 5.000 postes, soit 40% de son personnel, principalement dans les trois pays scandinaves (Danemark, Norvège et Suède).

Les négociations de ce plan social "ont maintenant été finalisées et en conséquence 5.000 employés ont reçu des notifications" de licenciement, a indiqué une porte-parole à l'AFP.

Après être tombé à pratiquement zéro en avril, l'activité de la principale compagnie scandinave affiche encore un recul considérable: en septembre, le chiffre d'affaires mensuel était ainsi en recul de plus de 85%, à 448 millions de couronnes, soit à peine 43 millions d'euros.

Le plan de recapitalisation annoncé en août avoisine au total les 1,2 milliard d'euros.

"Je suis reconnaissant du soutien affiché par nos principaux actionnaires, le gouvernement suédois, le gouvernement danois et la Fondation Knut et Alice Wallenberg, à travers le processus de recapitalisation", a affirmé le PDG de SAS Rickard Gustafson dans un communiqué.

"Pour la suite, notre objectif est de mener à bien notre business plan destiné à adapter SAS à un marché avec une moindre demande, et de redevenir une compagnie rentable et plus durable quand le monde se remettra de la pandémie de Covid-19", a-t-il poursuivi.

La crise du coronavirus a conduit nombre de gouvernements européens à voler au secours de leurs compagnies historiques, comme Paris avec Air France ou Berlin avec Lufthansa.

Sur le même thème
Les derniers articles Transport aérien
IL Y A 11 HEURES
Le secteur aéronautique peut désormais se fixer un calendrier de reprise
Le secteur aéronautique est encore très loin de sortir de la crise la plus profonde de son histoire, mais les bonnes nouvelles ont commencé à émerger d'un océan ...
IL Y A 13 HEURES
L'aérien s'organise pour tenter d'imposer le dépistage face à la quarantaine
Le secteur du transport aérien n'a pas fini de se battre pour redécoller. Alors que les vols internationaux restent en grande majorité cloués au sol et que les ...
IL Y A 14 HEURES
L'EASA publie une proposition de directive de navigabilité pour le Boeing 737 MAX
L'EASA se prépare à donner à son autorisation à la remise en service du Boeing 737 MAX en Europe. L'agence européenne de sécurité aérienne a publié une « ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Royal Air Maroc : un plan de sauvetage dans la douleur La part des loueurs dans la flotte mondiale d'avions commerciaux proche de la bascule
Comment la covid va modifier les habitudes de voyage en avion Etihad passe à la vitesse supérieure dans le redimensionnement de ses activités
Qantas célèbre son centenaire en pleine crise Corée du Sud : Korean Air s'empare de sa rivale Asiana pour 1,4 milliard d'euros
Compagnies aériennes africaines : Agir vite ou disparaitre Norwegian réduit ses effectifs à 600 personnes et sa flotte active à six appareils pour l'hiver
IL Y A 11 HEURES
Le secteur aéronautique peut désormais se fixer un calendrier de reprise
IL Y A 13 HEURES
L'IATA révise ses prévisions à la baisse
IL Y A 13 HEURES
L'aérien s'organise pour tenter d'imposer le dépistage face à la quarantaine
IL Y A 14 HEURES
L'EASA publie une proposition de directive de navigabilité pour le Boeing 737 MAX
IL Y A 20 HEURES
Qantas souhaite imposer le vaccin contre la covid à ses passagers
Le secteur aéronautique peut désormais se fixer un calendrier de reprise
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
Une grande vision de l'avenir de l'aviation
Quelles compagnies aériennes ont le plus de chances de survivre à la crise covid ? L'analyse d'Emmanuel Combe
La sortie de crise du programme 737 MAX n'est pas pour demain
Singapore Airlines poursuit le programme de rétrofit de ses Airbus A380
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT