À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien IAG subit une perte opérationnelle de 1,3 milliard d'euros au 3e trimestre

IAG subit une perte opérationnelle de 1,3 milliard d'euros au 3e trimestre

AFP
22 OCT. 2020 | 513 mots
IAG subit une perte opérationnelle de 1,3 milliard d'euros au 3e trimestre
© British Airways
Le groupe aérien IAG, a publié jeudi un chiffre d'affaires en chute de 83% au troisième trimestre et une lourde perte opérationnelle avant éléments exceptionnels de 1,3 milliard d'euros à cause des retombées de la pandémie sur le trafic.

L'an dernier au troisième trimestre, il avait enregistré un confortable bénéfice opérationnel de 1,4 milliard d'euros avant exceptionnels sur la période.

Avec ses chiffres de résultats préliminaires, la maison mère de British Airways prévient qu'en raison de nouvelles restrictions de déplacements face à la deuxième vague de Covid-19, elle ne prévoit une capacité de vols que de 30% au maximum au quatrième trimestre comparé à son niveau de 2019, et ne s'attend plus à atteindre l'équilibre en termes de flux de trésorerie sur cette période.

"Les récentes réservations ne se sont pas déroulées comme prévu en raison des mesures (de distanciation) supplémentaires mises en place par plusieurs gouvernements européens en réaction à la deuxième vague d'infections au Covid-19, y compris des confinements locaux et une augmentation des quarantaines requises pour les voyageurs en provenance de nombreux pays", explique IAG dans un communiqué.

"Parallèlement, les initiatives pour remplacer les périodes de quarantaine et raviver la confiance des clients pour réserver et voyager, comme les tests avant le départ et les couloirs sanitaires, n'ont pas été adoptées par les gouvernements aussi rapidement qu'anticipé", ajoute-t-il.

Le secteur aérien est l'un des plus durements touchés par la pandémie de nouveau coronavirus, en raison des restrictions aux déplacements imposées pour lutter contre le virus.

L'action perdait 1,09% jeudi à la Bourse de Londres vers 09H00 GMT.

"On a pu croire brièvement que le pire était passé pour les compagnies aériennes après la levée des mesures de confinement" cet été mais "le virus est revenu plus fort que jamais et les gouvernements ont recommencé à imposer des mesures draconniennes pour enrayer sa progression", remarque William Ryder, analyste chez Hargreaves Lansdown.

"Les réservations sont bien moins élevées qu'attendues et les pertes devraient donc s'aggraver", prédit-il.

Mi-septembre lors d'une audition à la Chambre des Communes, l'ex-patron de British Airways Alex Cruz, qui a démissionné avec effet immédiat mi-octobre, avait défendu les dizaines de milliers de licenciements décidés dans la compagnie, faisant valoir que le Covid-19 avait "dévasté" l'entreprise et le secteur. "Nous luttons pour notre survie", avait-il insisté.

En l'espace de quelques semaines, la pandémie a miné le trafic aérien mondial, entre confinement, quarantaines, peur d'attraper le virus en vol, et montée du télétravail.

Lors de cette audition au parlement britannique, l'ex-dirigeant avait précisé que 7.200 personnes avaient déjà dû quitter la compagnie sur un total de 13.000 départs annoncés.

Les résultats détaillés du troisième trimestre seront publiés le 30 octobre comme initialement prévu, précise le groupe.
Sur le même thème
Les derniers articles Transport aérien
IL Y A 14 HEURES
L'IATA lance un programme de compensation carbone
Après des années de communication défaillante, le transport aérien n'a de cesse de vouloir démontrer son engagement en faveur de la réduction de ses émissions de CO2. Si ...
IL Y A 14 HEURES
China Southern opte pour la plateforme Cassiopée Alpha de Safran pour l'analyse de ses données de vol
China Southern Airlines a signé un contrat avec Safran Electronics & Defense pour pouvoir utiliser les services de sa plateforme digitale Cassiopée Alpha afin de collecter, traiter et ...
IL Y A 16 HEURES
Corsair : un plan de sauvetage de 300 millions d'euros est bouclé
Corsair a décroché un plan de sauvetage de 300 millions d'euros, qui va venir renforcer ses fonds propres et sa trésorerie. Négocié depuis plusieurs semaines, un accord a ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
L'IATA lance un programme de compensation carbone Nouvelle dégradation des prévisions pour les compagnies aériennes mais des opérations à l'équilibre au 4e trimestre 2021
L'aérien s'organise pour tenter d'imposer le dépistage face à la quarantaine Royal Air Maroc : un plan de sauvetage dans la douleur
La part des loueurs dans la flotte mondiale d'avions commerciaux proche de la bascule Comment la covid va modifier les habitudes de voyage en avion
Etihad passe à la vitesse supérieure dans le redimensionnement de ses activités Qantas célèbre son centenaire en pleine crise
IL Y A 43 MINUTES
Delta Air Lines teste des vols sans quarantaine entre les Etats-Unis et l'Europe
IL Y A 53 MINUTES
Embraer va installer des filtres HEPA sur ses ERJ 145
IL Y A 14 HEURES
Aero HygenX va développer une version optimisée pour les Dash 8 de son robot de désinfection par UVC avec De Havilland Canada
IL Y A 14 HEURES
L'IATA lance un programme de compensation carbone
IL Y A 14 HEURES
China Southern opte pour la plateforme Cassiopée Alpha de Safran pour l'analyse de ses données de vol
Le secteur aéronautique peut désormais se fixer un calendrier de reprise
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
Le secteur aéronautique peut désormais se fixer un calendrier de reprise
Une grande vision de l'avenir de l'aviation
Quelles compagnies aériennes ont le plus de chances de survivre à la crise covid ? L'analyse d'Emmanuel Combe
Singapore Airlines poursuit le programme de rétrofit de ses Airbus A380
La sortie de crise du programme 737 MAX n'est pas pour demain
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT