Se connecter      Rechercher un article      Newsletter      Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien L'aéronautique en panne de directionnel
L'édito

L'aéronautique en panne de directionnel

Romain Guillot
02 JUIN 2020 | 381 mots
L'aéronautique en panne de directionnel
© Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
Les prochaines semaines et les prochains mois vont être décisifs pour commencer à appréhender précisément quel sera finalement l'impact réel de la pandémie sur le transport aérien, puis de façon asynchrone sur l'industrie aéronautique puis les services après-vente.

Les perspectives de reprise, certes très progressive, des vols point-à-point, suivis de la remise en route des principaux hubs mondiaux et des premières dessertes intercontinentales vont assurément faire souffler un vrai vent d'optimisme sur un secteur qui n'a jamais autant souffert depuis le début de son existence.

Évidemment, si un rebond est attendu, personne ne peut encore aujourd'hui évaluer quelle en sera réellement l'ampleur ni quand il interviendra, tant les prévisions ont été multiples ; et bien souvent apocalyptiques ; comme si chacun voulait finalement retenir le plus sombre de tous les scénarios envisagés pour se prémunir du pire.

Oui, il est très peu probable que le secteur aérien, extrêmement fragilisé après des mois de quasi-interruption, ne retrouve son niveau de trafic et de recettes d'avant crise avant deux-trois ans (on a lu et entendu des projections bien fantaisistes allant jusqu'à dix ans...), d'une part parce que la levée des fermetures des frontières va prendre encore de longs mois, mais aussi parce que le contexte économique pourrait s'avérer beaucoup plus grave que pour la crise mondiale de 2008.

Ce qui est sûr aussi, c'est que le secteur a perdu tous ses repères et que les situations individuelles des compagnies aériennes vont être très différentes dans les prochains mois. Certaines auront été sauvées par des prêts ou des subventions, d'autres ne pourront continuer à exister qu'après de lourdes mesures de restructuration qui conduiront à leur attrition. Quant aux plus fragiles, elles ne survivront sans doute pas jusqu'à l'hiver.

Mais la succession des mauvaises nouvelles qui se sont accumulées a sans doute fait oublier que le transport aérien était aussi devenu un bien de consommation comme les autres durant ces deux dernières décennies, très concurrentiel et mondialisé. Et il sera de toute évidence aussi source de nouvelles opportunités, avant de renouer avec la croissance.
Romain Guillot
Rédacteur en chef
Cofondateur du Journal de l'Aviation et d'Alertavia


Les derniers articles Transport aérien
Nolinor Aviation prépare le lancement d'OWG sur les vols touristiques Nolinor Aviation prépare le lancement d'OWG sur les vols touristiques
Dans un environnement toujours marqué par l'immobilisation d'une grande partie de la flotte mondiale, l'hésitation des passagers à reprendre l'avion, les menaces de faillites, les ... Lire la suite
LEVEL France envisage de cesser ses activités LEVEL France envisage de cesser ses activités
OpenSkies envisage une cessation totale de ses activités. La compagnie française, qui opère sous la marque LEVEL France, annonce le 8 juillet qu'elle en a ... Lire la suite
07 JUIL. 2020 Transport aérien
Rassurer les passagers pour relancer le transport aérien Rassurer les passagers pour relancer le transport aérien
Depuis plusieurs semaines, les institutions internationales de l'aérien oeuvrent pour tenter de coordonner la reprise du trafic, de manière à ce que les passagers puissent ... Lire la suite
Lufthansa divise par deux ses livraisons d'avions d'ici 2023 Lufthansa divise par deux ses livraisons d'avions d'ici 2023
Maintenant que la perspective d'une faillite du groupe Lufthansa commence à s'éloigner, sa restructuration va pouvoir progresser. Le deuxième volet du programme « ReNew », ... Lire la suite
Pôle régional d'Air France : HOP! va réduire ses effectifs et son activité de plus de 40% Pôle régional d'Air France : HOP! va réduire ses effectifs et son activité de plus de 40%
Comme on pouvait s'y attendre, le pôle régional d'Air France héritée des anciennes compagnies Brit Air et Régional va subir une très importante et très ... Lire la suite
IL Y A 6 HEURES
Safran réduit ses effectifs mais évite les licenciements en France
IL Y A 6 HEURES
SR Technics lance l'inspection à distance pour ses services moteurs
IL Y A 6 HEURES
Le chantier de modification des 12 ATR de Finnair est achevé
IL Y A 6 HEURES
GA Telesis va créer un « hôpital » pour moteurs à Helsinki
IL Y A 8 HEURES
Réouverture des frontières : situation « chaotique », dénonce le secteur aérien européen
L'aviation d'affaires veut sortir de la tempête
Pour Collins Aerospace, la technologie est la clef de la sécurité en aéroport
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT