Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Le bon bilan commercial d'Airbus terni par les annulations

Le bon bilan commercial d'Airbus terni par les annulations

Léo Barnier
13 JAN. 2020 | 571 mots
Le bon bilan commercial d'Airbus terni par les annulations
© Airbus
Début janvier, Airbus célébrait son record annuel de livraisons avec 863 appareils remis à leurs clients en 2019. L'heure est désormais au bilan complet avec la publication, le 10 janvier, du tableau des commandes pour l'année écoulée. Si en décembre, Christian Scherer annonçait déjà un ratio commandes-livraisons (« book-to-bill ») supérieur à 1 pour l'ensemble des programmes en cours, les chiffres définitifs n'ont donné que partiellement raison au directeur commercial de l'avionneur européen notamment à cause d'importantes annulations.

En termes de commandes brutes, Airbus a réalisé une année qui se situe exactement dans la moyenne de la dernière décennie avec 1 131 appareils vendus. Et là, pas de doute : il y a eu largement plus d'exemplaires des familles A220, A320neo, A330neo et A350 commandés que livrés en 2019. Leur book-to-bill est ainsi de 1,5. Ce résultat est naturellement favorisé par le fait que ces programmes soient encore en phase de montée en cadences. En englobant les avions en fin de production - famille A320ceo, A330ceo et A380 - le ratio est encore de 1,3.

Dans le détail, chaque famille d'appareils a rempli sa part du contrat. Seul l'A350 a failli passer à côté de l'objectif avec 113 commandes pour 112 livraisons. Rien d'alarmant pour autant : l'appareil long-courrier a connu une de ses plus belles années en termes de ventes brutes, la meilleure depuis 2013, mais sa production a atteint dans le même temps sa vitesse de croisière avec dix appareils par mois. En revanche, modèle par modèle, le bilan d'Airbus est plus contrasté avec des book-to-bill inférieurs à 1 pour l'A220-100, l'A320neo ou l'A350-1000.

Beaucoup d'annulations ternissent le bilan

Là où le bât blesse, c'est sur les commandes nettes. Elles ne comptent que 768 appareils à cause 363 annulations. Le ratio global n'est plus que 1,1 pour les programmes en cours et de 0,9 en prenant en compte les avions en fin de production. De fait, la réserve de commandes (« backlog ») d'Airbus recule légèrement après plusieurs années de croissance continue. Au 31 décembre 2019, elle était ainsi de 7 482 appareils contre 7 577 un an auparavant.

Outre l'A380, c'est sans doute l'A350 qui pâtit le plus de cette situation avec plus de 80 annulations. Airbus a dû faire face au renoncement d'Etihad (40 appareils), ou encore de Hong Kong Airlines (10). Le book-to-bill de l'A350 tombe ainsi à moins de 0,3 sur l'année. Ces annulations sont regrettables au vu du beau dynamisme commercial, susmentionné, dont il a fait preuve au cours de l'année écoulée.

Airbus reste tout de même serein pour l'A350 grâce à une certaine prudence pour ses cadences. Avec dix appareils par mois, le long-courrier dispose de près de cinq ans de production devant lui. A contrario le 787, dont le backlog est équivalent, dispose d'à peine plus de trois ans devant lui avec 14 appareils assemblés chaque mois.

La véritable satisfaction vient de l'A330neo. L'appareil a enfin connu une belle année avec 104 commandes brutes pour seulement cinq annulations. Le programme débutant à peine sa montée en cadence, avec seulement 41 appareils livrés en 2019, le book-to-bill tutoie les 2,5. Avec près de 300 exemplaires à livrer, Airbus va pouvoir commencer à se projeter sérieusement vers un rythme plus élevé et pourquoi pas viser les dix exemplaires par mois comme l'A330ceo en son temps.
Airbus réalise un décollage en automatique Airbus réalise un décollage en automatique
Le BelugaXL prend son service chez Airbus Le BelugaXL prend son service chez Airbus
Airbus va augmenter les cadences de sa FAL américaine pour la famille A320 Airbus va augmenter les cadences de sa FAL américaine pour la famille A320
BOC Aviation commande 20 nouveaux Airbus A320neo BOC Aviation commande 20 nouveaux Airbus A320neo
Léo Barnier
Journaliste spécialisé
Industrie & Technologie, Equipements, MRO


Les derniers articles Industrie & Technologie
IL Y A 12 HEURES Avions d'affaires
Tendances baissières dans l'aviation d'affaires Tendances baissières dans l'aviation d'affaires
L'évolution du marché de l'aviation d'affaires s'apparente de plus en plus à Un jour sans fin. Alors que chaque année, les conditions semblent réunies pour ... Lire la suite
IL Y A 13 HEURES Recherche & Technologie
La France se dote d'une stratégie en faveur des biocarburants aéronautiques La France se dote d'une stratégie en faveur des biocarburants aéronautiques
Alors que la filière de production de biocarburants aéronautiques est lancée en Californie depuis plusieurs années, que KLM et British Airways ont décidé de soutenir ... Lire la suite
IL Y A 23 HEURES Avions commerciaux
Boeing envisage de réduire encore la production du 787 Dreamliner Boeing envisage de réduire encore la production du 787 Dreamliner
Boeing envisage de réduire davantage la production du long-courrier 787 "Dreamliner", qui pâtit de l'absence de nouvelles commandes fermes de la Chine, a indiqué ... Lire la suite
Boeing 777X : le 777-9 a réalisé avec succès son vol inaugural Boeing 777X : le 777-9 a réalisé avec succès son vol inaugural
Il était environ 10H10 locales (18H10 GMT) quand l'appareil a quitté la piste 34L de Paine Field (Everett) avant de s'engouffrer dans les nuages. Après ... Lire la suite
24 JAN. 2020 Avions commerciaux
Boeing repart de zéro sur le NMA Boeing repart de zéro sur le NMA
« Nous allons repartir d'une feuille blanche. J'attends cela avec impatience. » C'est avec ces quelques mots que David Calhoun, le nouveau président directeur général ... Lire la suite
IL Y A 11 HEURES
Brexit : l'aéroport de La Rochelle, qui accueille 60% de Britanniques, se dit prêt
IL Y A 12 HEURES
Tendances baissières dans l'aviation d'affaires
IL Y A 12 HEURES
La marque XL Airways vendue aux enchères pour 686.400 euros
IL Y A 13 HEURES
La France se dote d'une stratégie en faveur des biocarburants aéronautiques
IL Y A 14 HEURES
Air India : le gouvernement indien veut finalement céder la totalité de la compagnie
Environnement : les compagnies se rendent plus audibles
XL Airways met ses biens aux enchères : « le coeur de la vente, ce sont les pièces aéronautiques »
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT