Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Nouveau prêt et nouveau délai pour le sauvetage d'Alitalia

Nouveau prêt et nouveau délai pour le sauvetage d'Alitalia

Avec AFP
03 DEC. 2019 | 462 mots
Nouveau prêt et nouveau délai pour le sauvetage d'Alitalia
© Alitalia

Le gouvernement italien a accordé lundi un nouveau délai, jusqu'au 31 mai, pour tenter de trouver une solution pour sauver la compagnie aérienne en grande difficulté Alitalia.

Par ailleurs, il a débloqué un nouveau prêt relais de 400 millions d'euros pour permettre à la compagnie de survivre jusqu'à cette date, après les 900 millions d'euros déjà consentis en 2017, selon un communiqué publié à l'issue du conseil des ministres lundi soir.

Le prêt introduit des "mesures urgentes" pour assurer la continuité du service fourni par Alitalia, est-il précisé.

La Commission européenne a déjà ouvert une enquête afin de savoir si le prêt de 2017 constituait une aide d'Etat et s'il était conforme ou non aux règles de l'UE en matière d'aides d'État destinées aux entreprises en difficulté, et le nouveau prêt sera aussi scruté de près.

La reprise d'Alitalia est dans l'impasse après des mois de négociations infructueuses avec d'éventuels repreneurs, provoquant une vive inquiétude des syndicats tandis que le gouvernement italien reste indécis sur la solution à adopter.

"Il n'y a plus de consortium qui puisse faire une offre définitive de rachat", a souligné la semaine passée le ministre du Développement économique, Stefano Patuanelli.

Après des mois de négociations et l'expiration d'un énième délai fixé par le gouvernement, le groupe autoroutier et aéroportuaire Atlantia, contrôlé par la famille de Luciano Benetton, a indiqué la semaine dernière que les conditions n'étaient pas réunies pour qu'il puisse rejoindre un consortium qui sauverait Alitalia.

Atlantia devait participer au plan de sauvetage aux côtés du groupe public des chemins de fer italiens Ferrovie dello Stato (FS), de la compagnie aérienne américaine Delta et du ministère italien des Finances.

Delta avait indiqué le 12 novembre être prête à investir jusqu'à 100 millions.

Prise en étau entre les low cost et les compagnies du Golfe offrant des services haut de gamme, Alitalia, dont la présence sur le long courrier est réduite, accumule les pertes depuis des années.

Elle a dû être placée sous tutelle en 2017, après le rejet par les salariés d'un plan de restructuration prévoyant 1.700 suppressions d'emplois sur un total de 11.000 salariés.

Inquiets, les syndicats ont d'ores et déjà annoncé une grève pour le 13 décembre, même si le gouvernement tente de les rassurer.

"Une solution sera trouvée", a assuré M. Patuanelli, en n'excluant pas une nationalisation.

Les articles dans la même thématique
IL Y A 13 HEURES Compagnies aériennes régulières
Distorsion de concurrence Distorsion de concurrence
Le gouvernement italien vient encore d'octroyer un prêt-relais de 400 millions d'euros en tant qu'aide au sauvetage d'Alitalia, faute de solution de reprise sérieuse et ... Lire la suite
La reprise d'Alitalia toujours dans l'impasse La reprise d'Alitalia toujours dans l'impasse
La reprise de la compagnie aérienne italienne en difficultés Alitalia est dans l'impasse après des mois de négociations infructueuses avec d'éventuels repreneurs, provoquant une ... Lire la suite
Un nouveau délai pour le sauvetage d'Alitalia
Le gouvernement italien a accordé mercredi un délai supplémentaire, jusqu'au 21 novembre, aux sociétés impliquées dans une tentative de reprise de la compagnie aérienne Alitalia, en grande difficulté depuis de nombreuses années."Le ministre (du ... Lire la suite
Nouvelles incertitudes sur le futur d'Alitalia, à cause d'Atlantia
La compagnie aérienne italienne Alitalia était de nouveau plongée dans l'incertitude vendredi, le groupe Atlantia ayant menacé de ne plus participer à son plan de sauvetage, sa filiale Autostrade per l'Italia étant dans la ... Lire la suite
IL Y A 7 HEURES
Boeing : Les livraisons d'avions commerciaux baissent de plus de moitié en un an
IL Y A 13 HEURES
Distorsion de concurrence
IL Y A 13 HEURES
Bombardier lance une nouvelle FAL pour les Global
IL Y A 14 HEURES
L'éco-pilotage ou la traque à la surconsommation de carburant
IL Y A 15 HEURES
Espagne : Ryanair renonce à une fermeture en échange de baisses de salaires (syndicat)
Distorsion de concurrence
Christophe Jacquart : « Les offres aériennes de Sport Découverte sont plébiscitées par les internautes »
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT