Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Cathay Pacific revoit ses prévisions à la baisse après un nouveau recul du trafic

Cathay Pacific revoit ses prévisions à la baisse après un nouveau recul du trafic

AFP
18 OCT. 2019 | 521 mots

Cathay Pacific a revu vendredi ses prévisions économiques à la baisse après avoir enregistré, pour le deuxième mois consécutif, une chute de son trafic passagers, la compagnie aérienne ayant notamment été critiquée par Pékin en raison de la participation d'une partie de son personnel au mouvement pro-démocratie.

Le trafic passager a chuté de 7,1% en septembre, notamment dans les liaisons avec son hub de Hong Kong, où il a plongé de 38% pour le deuxième mois consécutif.

"Septembre a été un autre mois difficile en ce qui concerne l'activité passagers", a déclaré Ronald Lam, directeur de la clientèle et des affaires commerciales.

"Au second semestre, nos résultats financiers devraient être inférieurs à ceux du premier semestre", a-t-il ajouté.

Ces prévisions sont inverses à celles préalablement annoncées par la compagnie aérienne, basée à Hong Kong, qui avait tablé sur une fin d'année meilleure que le début de l'année.

La compagnie aérienne a été clouée au pilori en août par des médias d'Etat chinois et par les autorités du pays car certains de ses 27.000 employés avaient participé à des manifestations ou affiché leur sympathie pour le mouvement pro-démocratie.

Selon M. Lam, le marché chinois a été "particulièrement difficile" et "la demande a été très faible" début octobre, une période généralement très prisée des touristes chinois en raison de nombreux jours fériés.

Il a cependant souligné que les vols entre l'Inde et l'Amérique du Nord étaient un point positif pour la compagnie.

L'ex-colonie britannique vit depuis juin sa pire crise politique depuis sa rétrocession à la Chine en 1997, avec des manifestations et actions quasi-quotidiennes.

Le nombre de touristes dans la région semi-autonome a plongé et, selon les prévisions, Hong Kong pourrait entrer en récession au troisième trimestre.

Cathay Pacific est un exemple flagrant de ce qui peut arriver à une société perçue par Pékin comme étant complaisante avec le mouvement pro-démocratie.

Plusieurs hauts responsables de la compagnie ont démissionné, après avoir été rappelés à l'ordre par Pékin en raison de la prise de position de certains salariés.

La direction générale de l'aviation civile chinoise avait exigé de Cathay les noms des personnels à bord de ses vols à destination de la Chine soutenant le mouvement pro-démocratie afin de les interdire de vol.

Les médias chinois ont encouragé le boycott de la compagnie alors que ce marché est crucial pour elle.

Depuis, Cathay Pacific a tenté de réparer les dégâts, publiant notamment des communiqués condamnant les manifestations.

Le récents affrontements violents ont porté un rude coup à Hong Kong, réputée comme étant très sûre.

Cathay Pacific : démission du directeur général Rupert Hogg Cathay Pacific : démission du directeur général Rupert Hogg
Cathay revient dans le vert au 1er semestre mais avertit sur l'impact des manifestations Cathay revient dans le vert au 1er semestre mais avertit sur l'impact des manifestations
Les derniers articles Transport aérien
Environnement : les compagnies se rendent plus audibles Environnement : les compagnies se rendent plus audibles
Ce fut peut-être la plus grande prise de conscience de l'année 2019 : pour l'opinion publique, pour leurs clients, tous les efforts consentis par les ... Lire la suite
L'Eurocae s'attaque à la lutte anti-drone sous la direction d'Indra L'Eurocae s'attaque à la lutte anti-drone sous la direction d'Indra
Alors que la menace d'intrusion de drones dans le trafic aérien devient de plus en plus prégnante, l'Organisation européenne pour l'équipement de l'aviation civile (Eurocae) ... Lire la suite
Air Greenland s'intéresse à l'Airbus A330-800 Air Greenland s'intéresse à l'Airbus A330-800
C'est un contrat empreint de rareté qui s'est conclu le 17 janvier. Air Greenland a en effet annoncé qu'elle avait signé un protocole d'accord avec ... Lire la suite
South African Airways met neuf Airbus A340 en vente South African Airways met neuf Airbus A340 en vente
South African Airways doit changer. Après avoir rajeuni sa flotte avec des Airbus A330 et A350, la compagnie, au bord de la faillite, a annoncé ... Lire la suite
17 JAN. 2020 Aéroports
La crise pétrolière estompée, les aéroports du Congo reprennent le contrôle sur leur trafic La crise pétrolière estompée, les aéroports du Congo reprennent le contrôle sur leur trafic
Durement frappée par la crise pétrolière mondiale de 2014, l'économie du Congo, essentiellement dépendante des recettes de ce produit, se redresse progressivement. En 2019, le ... Lire la suite
IL Y A 2 HEURES
Pour Steven Udvar-Hazy, Boeing doit changer le nom "abîmé" du 737 MAX
IL Y A 3 HEURES
L'Onera ouvre les portes de l'hybride électrique aux avions commerciaux avec Imothep
IL Y A 4 HEURES
Nouvel aéroport de Lisbonne : feu vert favorable à Vinci confirmé
IL Y A 9 HEURES
Le Boeing 737 MAX revolera au mieux cet été
21 JAN. 2020
Boeing 777X : le premier vol du 777-9 prévu jeudi
Environnement : les compagnies se rendent plus audibles
XL Airways met ses biens aux enchères : « le coeur de la vente, ce sont les pièces aéronautiques »
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT