Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Actualité aéronautique Transport aérien Wow Air suspend ses opérations

Wow Air suspend ses opérations

Emilie Drab
28 MAR. 2019 | 641 mots
Wow Air suspend ses opérations
Les A330 ont été les premiers à cesser de voler cet hiver. Avant ses difficultés, Wow Air prévoyait d'intégrer quatre A330neo, acquis en leasing © Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
Wow Air a annoncé la suspension de ses opérations le 28 mars. La low-cost islandaise connaissait de graves difficultés financières depuis plusieurs mois et cherchait un repreneur mais les négociations ont échoué la semaine dernière. N'ayant plus aucune solution en vue, elle a annulé tous ses vols.

C'est ainsi que se dénoue une longue période d'incertitude chez Wow Air. Lancée en 2011 par l'entrepreneur islandais Skúli Mogensen, la compagnie avait grossi rapidement (grâce au rachat d'Iceland Express dès 2012) mais relativement prudemment et s'était spécialisée sur les vols transatlantiques low-cost.

Son modèle était un petit peu particulier, recourant aux codes du low-cost avec l'exploitation d'une flotte de monocouloirs (Airbus en l'occurrence) pour réaliser uniquement des opérations moyen-courrier...
Il vous reste 85% de l'article à lire
L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés qui ont souscrit une formule d'abonnement annuelle, ou aux détenteurs d'un porte-monnaie (crédits actu).

Déjà abonné? Je m'identifie

OU
S'abonner

Un accès illimité à nos contenus.


À la carte

Cet article : 1 crédit


Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Les articles dans la même thématique
La compagnie islandaise WOW Air va renaître de ses cendres en octobre
Une société américaine spécialisée dans les opérations aériennes a annoncé vendredi avoir racheté la compagnie aérienne islandaise à bas coûts WOW Air, qui, en grande difficulté financière, avait annoncé en mars cesser ses activités, ... Lire la suite
Wow Air devra s'en sortir seule Wow Air devra s'en sortir seule
Après la défection d'Indigo Partners en fin de semaine dernière, c'est Icelandair qui a annoncé la fin des négociations avec Wow Air le 24 mars. ... Lire la suite
Icelandair de retour dans la course au rachat de WOW Air, Indigo Partners se retire
La société américaine d'investissements Indigo Partners a renoncé à son offre de reprise de la compagnie aérienne islandaise WOW Air, en grandes difficultés financières, tandis qu'Icelandair a signé son retour à la table des ... Lire la suite
Wow Air réduit sa flotte de moitié et se sépare de ses A330 Wow Air réduit sa flotte de moitié et se sépare de ses A330
Wow Air a décidé de revenir en arrière. La compagnie a annoncé qu'elle allait réduire sa flotte de moitié, passant de vingt à onze appareils. ... Lire la suite
IL Y A 1 HEURE
Plus d'avions neufs mais plus de retraits : Airbus pondère la croissance du marché sur 20 ans
IL Y A 2 HEURES
Thales entre au CONTACT
17 SEPT. 2019
Corsair à la poursuite de sa taille critique
17 SEPT. 2019
Quelles évolutions du marché pour Airbus ?
17 SEPT. 2019
Le T-X devient le T-7A Red Hawk
Quelles évolutions du marché pour Airbus ?
Entretien avec Didier Tappero, PDG d'Aircalin
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus