Actualité aéronautique Industrie & Technologie Flying Whales a le vent en poupe à l'Onera

Flying Whales a le vent en poupe à l'Onera

Léo Barnier
Publié 11/02/2019 | 477 mots
Flying Whales a le vent en poupe à l'Onera
© Flying Whales
Depuis quelques années, les projets de dirigeables pour le transport de charges lourdes à faibles coûts se multiplient, et certains commencent à prendre de la consistance. C'est le cas de Flying Whales, dont le LCA60T - du moins une maquette à l'échelle 1:150 - vient d'achever sa première campagne d'essais en soufflerie le 30 janvier dernier. Celle-ci s'est déroulée avec l'Onera, dans ses installations de Lille (Hauts-de-France).

Pascal Taillandier, chef de projet pour l'Onera, revient ainsi sur les buts de cette première phase de tests physiques : « Cette campagne d'essais va nous permettre d'élaborer un modèle aérodynamique du dirigeable pour étudier son comportement et ainsi optimiser sa stabilisation et son pilotage. Les données aérodynamiques récoltées lors de ces essais [...] vont permettre aux partenaires du projet de poursuivre les études de dimensionnement. »

Cette étape doit emmener les équipes de Flying Whales et de l'Onera - partenaire du projet depuis ses débuts - vers les différentes revues de définition qui vont permettre de finaliser la configuration générale puis détaillée du projet au cours des prochaines années. La construction d'un premier exemplaire est ainsi prévue en 2022.

Lancé en 2012, avec la création de Flying Whales, le LCA60T (Large Capacity Airship 60 Tons) est un dirigeable de 154 m de longueur et 40 m de hauteur. Comme son nom l'indique, il doit pouvoir emporter une charge utile de l'ordre de 60 tonnes, en soute ou sous élingue.

Financement divers

Le LCA60T est labellisé depuis fin 2017 comme Projet de recherche et développement structurant pour la compétitivité (PSPC) dans le cadre du Programme d'Investissement d'Avenir (PIA), mené par le Secrétariat général pour l'investissement (SGPI) et Bpifrance. Il bénéficie ainsi d'un financement à hauteur de 25 millions d'euros, sur un investissement total estimé à 61 millions d'euros sur 48 mois (2018-2022).

Du fait de ce financement, un consortium a été crée pour mener le projet à bien. Il compte plusieurs partenaires technologiques et industriels, avec un partage de risques, dont Epsilon Composite (structure), Réel (système de levage), Safran Aerosystems (enveloppe, système de protection souple et porte cargo) et Tecalemit (système de ballastage). L'Onera fait partie de ce groupe, avec comme objectifs la conception générale, l'aérodynamique, la dynamique du vol et la protection des conditions environnementales.

Flying Whales compte aussi des partenaires financiers. L'Office national des forêts (l'ONF) et la région Nouvelle Aquitaine sont actionnaires de la société basée à Suresnes (Île-de-France), tout comme le groupe d'Etat chinois AVIC qui détient quasiment un quart du capital. Celui-ci apporte aussi une assistance technique. Enfin, le projet LCA60T reçoit une contribution financière de la part du ministère chinois des sciences et de la technologie.
Léo Barnier
Journaliste spécialisé
Industrie & Technologie, Equipements, MRO


Les articles dans la même thématique
Safran et Thales continuent d'investir en Inde Safran et Thales continuent d'investir en Inde
Alors que s'ouvrira le salon Aero India 2019 le 20 février, les industriels français multiplient les annonces sur le renforcement de leur présence en Inde. ... Lire la suite
IL Y A 10 HEURES Avions commerciaux
Avec la fin de l'A380, Airbus met définitivement le cap sur l'efficience Avec la fin de l'A380, Airbus met définitivement le cap sur l'efficience
Les résultats financiers d'Airbus n'auront jamais été aussi bons, et pourtant, même si c'était le jour de la Saint-Valentin, nous avons bien senti à Toulouse ... Lire la suite
18 FEV. 2019 Avions commerciaux
AVIC s'appuie sur Safran pour faire voler le M700 en 2020 AVIC s'appuie sur Safran pour faire voler le M700 en 2020
Le MA700 a presque disparu des radars, si ce n'est à de rares occasions comme la conclusion d'un accord avec un équipementier. C'est encore une ... Lire la suite
Premiers tirs d'expérimentation pour le Meteor sur Rafale Premiers tirs d'expérimentation pour le Meteor sur Rafale
L'armée de l'air et la Marine nationale ont débuté la campagne d'expérimentations du Meteor sur Rafale. Les deux premiers tirs ont eu lieu le 13 ... Lire la suite
15 FEV. 2019 Industrie & Technologie
Bombardier se rétablit au détriment de ses avions commerciaux Bombardier se rétablit au détriment de ses avions commerciaux
Largement en difficulté ces dernières années, Bombardier a signé une performance financière encourageante en 2018. Le 14 février, le constructeur canadien a ainsi présenté des ... Lire la suite
Dans la rubrique Industrie & Technologie, la Rédaction vous recommande
Airbus annonce la fin de la production de l'A380 pour 2021 Des résultats solides pour Airbus en 2018, portés par la hausse des livraisons d'avions commerciaux
Boeing et Safran se retrouvent dans Initium Aerospace Bombardier lance le CRJ550 avec United Airlines
A380 : Airbus et Emirates discutent du sort de la dernière commande ATR, la stabilité plutôt que la croissance
19/02 Safran et Thales continuent d'investir en Inde
19/02 Avec la fin de l'A380, Airbus met définitivement le cap sur l'efficience
19/02 Air France : feu vert des pilotes sur leur accord catégoriel
19/02 La France doit éviter « la coopération pour la coopération » dans les programmes d'armement
18/02 Le programme MC-21 retardé d'un an à cause des sanctions américaines
18/02 Le programme B737-800SF d'Aeronautical Engineers décroche sa certification FAA
IL Y A 8 HEURES
La Suisse a réceptionné son nouvel avion de transport gouvernemental. Le PC-24 remplacera le Beech 1900D déployé depuis 2007. L'avion avait été commandé à PILATUS en 2014. Il sera stationné à Bern-Belp.
IL Y A 9 HEURES
Selon la presse néerlandaise, le conseil d'administration d'AIR FRANCE-KLM aurait décidé de reconduire PIETER ELBERS au poste de CEO de KLM. Son mandat actuel devait expirer au mois d'avril et son renouvellement était incertain en raison d'un désaccord avec Benjamin Smith quant à la stratégie du groupe. Les employés de KLM avaient menacé de faire grève en cas d'éviction.
IL Y A 14 HEURES
(Aero India 2019) SAFRAN va construire une nouvelle usine à Hyderabad dédiée à la production de pièces de LEAP. Nécessitant un investissement de 36 millions d'euros, elle couvrira une surface de 13 000 m² (dont 8 000 m² d'ateliers) et emploiera une cinquantaine de personnes à son lancement, 300 à terme. Les travaux devraient débuter en juin et les premières pièces être produites début 2020. A pleine cadence, en 2023, elle pourra livrer jusqu'à 15 000 pièces par an.
Retrouvez toute l'actualité aéronautique en bref sur Alertavia, la plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels.

Avec la fin de l'A380, Airbus met définitivement le cap sur l'efficience
Comment Manitou innove pour les besoins de la maintenance aéronautique
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus