Actualité aéronautique Défense Le SCAF passe aussi par l'innovation

Le SCAF passe aussi par l'innovation

Helen Chachaty
Publié 26/11/2018 | 343 mots
« Nous allons avoir un hackathon permanent sur le Système de combat aérien futur », a déclaré le chef d'état-major de l'armée de l'air lors de son intervention au Forum Innovation Défense, qui s'est tenu à la Cité de la mode et du design du 22 au 24 novembre dernier. Un système futur qu'il souhaite « ouvert », afin de pouvoir y intégrer les dernières innovations disponibles en la matière. « Il faut que le SCAF se mette en place au fil de l'air, on ne va pas attendre 2040 pour avoir un objet figé. » A titre d'exemple, il cite notamment le prochain standard F4 du Rafale - dont la mise en service est prévue à l'horizon 2025 - et dont certaines briques d'innovations pourront être intégrée au SCAF par la suite.

« Nous devons tout le temps nous remettre en question, et nous le faisons tout le temps sur le Système de combat aérien futur », a-t-il indiqué, plaçant l'intelligence artificielle au coeur de ce programme, notamment pour intégrer les éléments de « combat collaboratif » : il s'agira ainsi de pouvoir agréger les informations de tous les capteurs, de les afficher et de les présenter en fonction du besoin. « Nous avons besoin de renseignement en temps réel, nous avons besoin de l'intelligence artificielle pour trier les informations », a poursuivi le CEMAA. « Il faut absolument de l'intelligence artificielle pour se focaliser sur l'analyse et non pas la recherche. » Autre bénéfice de l'intelligence artificielle, selon le général Lavigne, la possibilité de « diriger des essaims de drones » à partir de la plateforme de combat, « afin de pouvoir tester la défense anti-missiles ».

Le travail engagé sur le SCAF en termes d'innovations implique notamment le Centre d'expertise aérienne militaire, un « laboratoire d'idées et d'idées opérationnelles, dont les grands industriels sont friands ». En parallèle ont également été montées des équipes projet, avec l'objectif de mener un travail en plateau entre industriels, forces armées et DGA.
Helen Chachaty
Journaliste spécialisée
Défense, MCO


Les articles dans la même thématique
A330 MRTT : Airbus tend une nouvelle perche aux Etats-Unis A330 MRTT : Airbus tend une nouvelle perche aux Etats-Unis
C'est une annonce au goût de revanche. Le 4 décembre, deux géants de l'aéronautique de part et d'autre de l'Atlantique, Airbus et Lockheed Martin, annonçaient ... Lire la suite
Nouveaux chiffres de disponibilité pour les aéronefs de l'armée de l'air Nouveaux chiffres de disponibilité pour les aéronefs de l'armée de l'air
L'armée de l'air a récemment publié des chiffres concernant le taux de disponibilité de ses aéronefs, sans préciser toutefois la période à laquelle ils ont ... Lire la suite
04 DEC. 2018 Politiques de défense
L'Espagne s'invite à bord du SCAF
Ce qui n'était encore qu'une hypothèse probable il y a quelques semaines est devenu officiel : l'Espagne souhaite intégrer le programme de système de combat aérien futur (SCAF), lancé initialement par la France et l'Allemagne. ... Lire la suite
30 NOV. 2018 Forces armées
Un nouveau plan stratégique pour piloter l'armée de l'air Un nouveau plan stratégique pour piloter l'armée de l'air
« L'objet de la mission, c'est de vaincre et protéger par les airs. » Annoncé depuis quelques semaines, le nouveau plan stratégique de l'armée de ... Lire la suite
29 NOV. 2018 Drones Drones militaires
Pour l'armée de l'air, « l'objectif à terme est bien de pouvoir déployer un système de drone en toute autonomie » Pour l'armée de l'air, « l'objectif à terme est bien de pouvoir déployer un système de drone en toute autonomie »
Depuis leur déploiement en bande sahélo-saharienne en janvier 2014, les MQ-9 Reaper de l'armée de l'air ont engrangé plus de 23 000 heures de vol ... Lire la suite
Dans la rubrique Défense, la Rédaction vous recommande
Le SCAF prêt à être lancé début 2019 Antonov poursuit le contrat SALIS
Les catapultes électromagnétiques s'invitent dans les discussions sur le futur porte-avions français L'A330 MRTT Phénix déploie ses ailes
Le partage industriel du SCAF attendu prochainement Avec PEGASE, l'armée de l'air expérimente la projection à très longue distance
07/12 A330 MRTT : Airbus tend une nouvelle perche aux Etats-Unis
07/12 Boeing-Embraer : La justice brésilienne demande la suspension du rapprochement
07/12 Une nouvelle équipe à la tête du SNPL Air France
06/12 SIER lance une nouvelle activité dédiée aux modifications et à la maintenance
06/12 Andrew Mohr : « L'objectif de Panasonic Avionics aujourd'hui est autant d'être un partenaire e-commerce qu'un partenaire IFE »
06/12 Avions en crédit-bail et MRO : les bonnes pratiques
07 DEC. 2018
AVOLON confirme une commande pour une centaine appareils de la famille A320neo, d'une valeur de 11,5 milliards de dollars. La commande porte sur 75 A320neo et 25 A321neo, dont les livraisons doivent débuter en 2023. Le carnet de commandes de la société de leasing atteint désormais 220 monocouloirs et 45 gros-porteurs d'AIRBUS.
06 DEC. 2018
SIER, bureau d'études et de réalisations implanté à Blagnac, annonce étendre le périmètre de ses activités aux modifications et à la maintenance. La société toulousaine a décroché son DOA (Design Organization Approval) au mois de septembre et a obtenu l'agrément EASA Part 21J.659.
06 DEC. 2018
ETHIOPIAN AIRLINES va participer à la création d'une école de commerce en Ethiopie, l'EEIBS (Ethio-European International Business School). Avec le soutien de l'UE, la compagnie contribuera à un programme MBA qui sera lié à son Ethiopian Aviation Academy, qui dispense actuellement des formations pour pilotes, équipages cabine, en commercial et en maintenance.
06 DEC. 2018
EUROSTAT indique que plus d'un milliard de passagers ont voyagé par avion dans l'Union européenne en 2017. Leur nombre est en croissance de 7% par rapport à 2016 et de 39% par rapport à 2009. L'office statistique indique également que 47% ont voyagé au sein de l'UE, 36% hors de l'UE et 17% ont utilisé des lignes intérieures. Le pays ayant le plus grand nombre de passagers est la Grande-Bretagne - la France est en quatrième position.
06 DEC. 2018
La direction de l'aviation civile lituanienne a retiré sa licence à SMALL PLANET AIRLINES le 28 novembre, entraînant la suspension de tous ses vols. La compagnie s'était placée en faillite à la suite des banqueroutes de ses deux divisions allemande et polonaise avant elle. Elle indiquait alors être en bonne santé et avoir entrepris cette démarche pour se protéger des créanciers de ses consoeurs, auprès desquels elle s'était portée garante. Elle avait toutefois lancé une restructuration et était à la recherche d'un investisseur.
Retrouvez toute l'actualité aéronautique en bref sur Alertavia, la plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels.

La continuité numérique au coeur du prochain programme Airbus
Andrew Mohr : « L'objectif de Panasonic Avionics aujourd'hui est autant d'être un partenaire e-commerce qu'un partenaire IFE »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

© 2018 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus