Actualité aéronautique Transport aérien Forte mobilisation pour une grève sans précédent chez Ryanair

Forte mobilisation pour une grève sans précédent chez Ryanair

AFP
Publié 27/07/2018 | 705 mots

Les syndicats du personnel de cabine de la compagnie Ryanair se sont félicités jeudi du succès de leur grève sans précédent dans quatre pays européens et poursuivaient le mouvement malgré les menaces de suppression d'emplois.

Le personnel de cabine employé par la compagnie à bas coût en Belgique, en Espagne et au Portugal mène une grève de deux jours, mercredi et jeudi. En Italie, le débrayage s'est limité à mercredi mais a eu un impact plus important qu'attendu.

Les salariés réclament que leur soit appliqué le droit du travail national, et pas celui de l'Irlande, ce qui améliorerait sous plusieurs aspects leurs conditions de travail.

« Nous ne pouvons pas permettre (à Ryanair) de continuer à baser leurs bénéfices sur les bas salaires », a dénoncé Pepe Alvarez, secrétaire général de l'UGT, un des principaux syndicats espagnols, en conférence de presse.

« Il y a une très forte adhésion à cette grève », s'est félicité Luciana Passo, présidente du Syndicat national du personnel de vol de l'aviation civile (SNPVAC). « Rien qu'à Lisbonne, le taux d'adhésion mercredi a été de près de 80%. Pour aujourd'hui, nous prévoyons une mobilisation similaire, voire plus importante, d'après les données dont nous disposons », a-t-elle déclaré à l'AFP.

En Italie, le syndicat Uiltrasporti s'est vanté d'un « résultat extraordinaire » du mouvement, en demandant à Ryanair « de dialoguer pour éviter de nouvelles grèves ». « La très forte participation du personnel navigant basé en Italie a démontré le poids réel de notre syndicat parmi les travailleurs », affirme Uiltrasporti dans un communiqué diffusé mercredi soir.

La compagnie avait tenté de limiter l'impact de la grève en annulant préventivement 600 vols et en transférant les passagers des vols annulés sur d'autres vols ou en leur proposant un remboursement. Mais elle n'avait pas annoncé les mesures prises pour l'Italie.

- Fort suivi en Italie -

En Espagne, où les autorités avaient exigé de Ryanair qu'elle assure un service minimum, l'activité de la compagnie a été peu affectée mercredi et la journée s'est déroulée sans incident notable, a annoncé le ministère des Transports. Mais une douzaine de liaisons avec l'Italie ont été annulées, en « raison du fort suivi de la grève » dans ce pays, a ajouté le ministère.

« Dans beaucoup de cas, les travailleurs n'ont pas offert de services à bord pour protester, puisque cela ne faisait pas partie du service minimum », a affirmé à la presse Enrique Iglesias, du syndicat espagnol ESO.

En Belgique, où Ryanair emploie quelque 700 personnes, 11 vols sur 20 prévus jeudi au départ de Bruxelles et 11 sur 20 à l'arrivée ont été annulés, a indiqué la porte-parole de Brussels Airport, Nathalie Pierard. À l'aéroport de Charleroi, principale plateforme belge du transporteur, 60% des vols ont été annulés, a annoncé Yves Lambot, secrétaire permanent de la Centrale nationale des employés.

Les syndicats ont défié les avertissements de Ryanair qui avait annoncé lundi, en présentant des résultats trimestriels en baisse, que la poursuite des grèves l'obligerait à supprimer des vols et des emplois.

Le lendemain, la compagnie mettait ses menaces à exécution en supprimant des vols au départ de Dublin pour l'hiver 2018, après une grève des pilotes basés en Irlande, prévenant que jusqu'à 300 emplois, 100 de pilotes et 200 de personnel de cabine, étaient en jeu.

Les grèves se multiplient au sein du personnel de Ryanair alors qu'elles avaient été quasi-inexistantes depuis la création de la compagnie au milieu des années 1980.

Ryanair a longtemps refusé de reconnaître les syndicats, mais a pris un virage à 180 degrés en fin d'année dernière en entamant des négociations avec des syndicats dans plusieurs pays.

La compagnie à bas coût est parvenue à signer des accords avec certains syndicats, mais les discussions restent difficiles par endroits.

Les articles dans la même thématique
Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête
C'en est bel et bien fini de la torpeur de l'été et les esprits sont plus qu'alertes chez Air France-KLM. Le groupe franco-néerlandais a réuni ... Lire la suite
Le fret aérien poursuit une croissance au ralenti Le fret aérien poursuit une croissance au ralenti
Avec une croissance chiffrée à 4,7% pour le premier semestre 2018 (en tonnes-kilomètres de marchandise - FTK), le secteur du fret aérien affiche une croissance ... Lire la suite
Sichuan Airlines reçoit son premier A350 Sichuan Airlines reçoit son premier A350
Coup double pour Airbus, qui a effectué le 8 août deux premières livraisons d'A350-900 : l'un pour Air China, l'autre pour Sichuan Airlines - acquis ... Lire la suite
Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900 Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900
Airbus a livré le premier des dix A350-900 destinés à Air China. Avec une capacité de 312 places, MSN 167 dispose d'une configuration tri-classe, avec ... Lire la suite
Bombardier valide le Q400 de 90 places Bombardier valide le Q400 de 90 places
Dans la grande compétition que se livre ATR et Bombardier sur le marché des turbopropulseurs, le seuil des 90 sièges est longtemps apparu comme le ... Lire la suite
Dans la rubrique Transport aérien, la Rédaction vous recommande
Ryanair réduit la voilure à Dublin Tony Fernandes détaille ses projets pour AirAsia X et ses nouveaux Airbus A330neo
Farnborough 2018 : Alliance inédite dans le régional LEVEL décolle d'Orly et commande deux nouveaux Airbus A330-200
L'aéroport de Nice lance deux nouveaux projets pour étendre ses capacités à 18 millions de passagers par an LEVEL devient aussi une compagnie moyen-courrier
17/08 L'Airbus A330-200P2F entre à son tour en service
17/08 Le 737 de Xiamen Airlines est très endommagé après sa sortie de piste à Manille et provoque des annulations de vols
17/08 L'Allemagne se met aux drones embarqués
16/08 Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête
16/08 Bruno Lemaire estime que Benjamin Smith a un excellent profil pour Air France-KLM, vote du CA ce soir
16/08 Trump signe le budget 2019 du Pentagone et défend sa Force de l'espace
24 Alertes depuis 7 jours, 138 depuis 1 mois

Alertavia, édité par le Journal de l'Aviation,
est déjà l'une des principales sources
d'actualité aéronautique
en langue française
17 AOUT 2018
Le Tu-22M3M a effectué son roll-out le 16 août. La version modernisée du bombardier de TUPOLEV comprend notamment une nouvelle avionique - très proche de celle du Tu-160M2. Selon l'agence de presse TASS, le vol inaugural est attendu avant la fin de l'année.
17 AOUT 2018
Le gouvernement du Tchad a annoncé le lancement d'une nouvelle compagnie nationale, CHADIAN AIRLINES. Elle devrait débuter ses opérations dès le mois d'octobre, avec le soutien d'ETHIOPIAN AIRLINES, qui en détient 49%.
17 AOUT 2018
L'Allemagne va se doter de drones hélicoptères embarqués. L'office fédéral pour l'acquisition d'armement a signé un accord pour l'acquisition d'un système de drone embarqué Skeldar V-200. Les deux vecteurs seront livrés fin 2019 et embarqués sur les corvettes type K130.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Farnborough 2018 : un salon aux deux visages
Farnborough 2018 : Entretien exclusif avec David Dufrenois, Directeur des ventes de l'Airbus A220
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus