Actualité aéronautique Transport aérien LEVEL décolle d'Orly et commande deux nouveaux Airbus A330-200

LEVEL décolle d'Orly et commande deux nouveaux Airbus A330-200

Emilie Drab
Publié 02/07/2018 | 826 mots
LEVEL décolle d'Orly et commande deux nouveaux Airbus A330-200
© Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
Les opérations parisiennes de LEVEL passent de l'état de projet à la réalisation aujourd'hui. Willie Walsh, le président du groupe IAG, était en effet présent à l'aéroport d'Orly le 2 juillet pour célébrer le premier vol de sa filiale low-cost (jusqu'à récemment) long-courrier depuis Paris, avec Montréal pour destination inaugurale. Il a profité de l'occasion pour annoncer une nouvelle augmentation de sa flotte, qui intègrera deux nouveaux A330-200 l'été prochain.

L'un de ces A330-200 sera affecté aux opérations depuis Paris, portant le nombre d'appareils basés à Orly (Ouest) à trois ; l'autre est destiné à étoffer une nouvelle fois la flotte à Barcelone, qui atteindra ainsi les quatre gros-porteurs. Le développement de la compagnie est donc bien programmé.

En attendant, LEVEL s'occupe de son lancement opérationnel en France. Pour le moment, la compagnie n'a qu'un A330-200 en service, qui lui permet de lancer Montréal aujourd'hui puis Pointe-à-Pitre le 3 juillet. Un second appareil doit être réceptionné cet été, qui permettra d'introduire les opérations vers Fort-de-France et New York début septembre.

La transformation des activités d'OpenSkies aux standards de LEVEL est par ailleurs quasiment achevée. La compagnie française, dont le certificat d'opérateur est repris par LEVEL, a déjà rendu deux Boeing 757-200 à ses lessors. Les deux derniers appareils, un 757 et un 767-300ER, quitteront la flotte en septembre avec l'arrivée du deuxième A330. Par ailleurs, les équipages (120 membres du personnel navigant) ont été formés sur A330 et une cinquantaine de recrutements a eu lieu.

La marque LEVEL appelée à se développer

Willie Walsh s'est de nouveau félicité du succès des opérations de LEVEL, dont il affirme qu'elle crée de nouveaux flux de voyageurs. « Prenez la liaison Barcelone - Buenos Aires, elle a un coefficient de remplissage de plus de 90% et son ouverture n'a pas eu d'impact sur la ligne Madrid - Buenos Aires d'Iberia », affirme-t-il.

La marque est même assez reconnue pour que le groupe IAG la préfère à Vueling pour ses nouvelles opérations low-cost moyen-courrier à Vienne. « Le succès de LEVEL nous donne suffisamment de confiance pour nous étendre. » Le projet, dévoilé la semaine dernière et rendu possible par la reprise des créneaux abandonnés par Laudamotion, décollera le 17 juillet avec quatre A321. A la question de savoir si Vienne n'est qu'une première base dans un projet plus vaste, Willie Walsh répond : « nous nous concentrons sur Vienne au début mais il n'est pas exclu que nous regardions ailleurs. Et nous utiliserons également Vueling pour nous étendre. » Une base LEVEL long-courrier à Vienne est également à l'étude.

« Pour nous, la stratégie multi-marque s'est montrée très efficace. Il est possible de servir différents marchés avec des marques différentes et cela ne nous choque pas d'en avoir plusieurs dans un même aéroport. Nous choisissons en fonction de la reconnaissance du marché », poursuit Willie Walsh. Dans l'hypothèse d'une reprise de Norwegian, la marque ne serait donc pas nécessairement abandonnée, indique-t-il.

« Nous croyons fermement que le low-cost long-courrier peut être rentable »

En ce qui concerne ce dossier Norwegian, Willie Walsh a indiqué : « pour le moment, nous détenons une participation d'environ 4%. Mais nous n'avons plus eu de contact avec Norwegian depuis le mois de mai. C'est pour cela que nous ajoutons deux A330 dans la flotte : notre intention est d'étendre LEVEL. »

Le président d'IAG reconnaît à la compagnie norvégienne qu'elle a su démontrer qu'il existait un marché pour le low-cost long-courrier. « Mais Bjorn Kjos n'a pas réussi à démontrer qu'on pouvait en faire un succès financièrement. Nous pensons que nous le pouvons. Nous croyons fermement que le low-cost long-courrier peut être rentable, sinon nous ne nous serions pas lancés. En nous appuyant sur les forces d'IAG, nous avons une base de coûts low-cost », commente-t-il, en ajoutant qu'un baril de pétrole à 80 dollars ne l'inquiétait en aucune mesure. L'objectif de dégager un bénéfice opérationnel en 2018 tient toujours.

En ce qui concerne la flotte de LEVEL, Willie Walsh est très satisfait du choix de l'A330-200 : « Airbus nous a fait une offre très avantageuse, nous connaissons très bien l'appareil puisque Aer Lingus et Iberia volent avec et il convient parfaitement à notre réseau. » Mais à l'avenir, il n'exclut pas une flotte de 787, avion que British Airways connaît, et suggère que l'A321LR pourrait lui aussi avoir sa place.

Enfin, LEVEL va bientôt avoir son CEO dédié. Bien que cette personne ait été choisie il y a plusieurs mois, elle est toujours en poste actuellement et Willie Walsh n'a pas souhaité révéler son identité. Mais cela ne saurait tarder.
Les articles dans la même thématique
Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête
C'en est bel et bien fini de la torpeur de l'été et les esprits sont plus qu'alertes chez Air France-KLM. Le groupe franco-néerlandais a réuni ... Lire la suite
Le fret aérien poursuit une croissance au ralenti Le fret aérien poursuit une croissance au ralenti
Avec une croissance chiffrée à 4,7% pour le premier semestre 2018 (en tonnes-kilomètres de marchandise - FTK), le secteur du fret aérien affiche une croissance ... Lire la suite
Sichuan Airlines reçoit son premier A350 Sichuan Airlines reçoit son premier A350
Coup double pour Airbus, qui a effectué le 8 août deux premières livraisons d'A350-900 : l'un pour Air China, l'autre pour Sichuan Airlines - acquis ... Lire la suite
Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900 Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900
Airbus a livré le premier des dix A350-900 destinés à Air China. Avec une capacité de 312 places, MSN 167 dispose d'une configuration tri-classe, avec ... Lire la suite
Bombardier valide le Q400 de 90 places Bombardier valide le Q400 de 90 places
Dans la grande compétition que se livre ATR et Bombardier sur le marché des turbopropulseurs, le seuil des 90 sièges est longtemps apparu comme le ... Lire la suite
Dans la rubrique Transport aérien, la Rédaction vous recommande
Ryanair réduit la voilure à Dublin Tony Fernandes détaille ses projets pour AirAsia X et ses nouveaux Airbus A330neo
Farnborough 2018 : Alliance inédite dans le régional LEVEL décolle d'Orly et commande deux nouveaux Airbus A330-200
L'aéroport de Nice lance deux nouveaux projets pour étendre ses capacités à 18 millions de passagers par an LEVEL devient aussi une compagnie moyen-courrier
17/08 L'Airbus A330-200P2F entre à son tour en service
17/08 Le 737 de Xiamen Airlines est très endommagé après sa sortie de piste à Manille et provoque des annulations de vols
17/08 L'Allemagne se met aux drones embarqués
16/08 Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête
16/08 Bruno Lemaire estime que Benjamin Smith a un excellent profil pour Air France-KLM, vote du CA ce soir
16/08 Trump signe le budget 2019 du Pentagone et défend sa Force de l'espace
24 Alertes depuis 7 jours, 168 depuis 1 mois

Alertavia, édité par le Journal de l'Aviation,
est déjà l'une des principales sources
d'actualité aéronautique
en langue française
IL Y A 19 HEURES
Le Tu-22M3M a effectué son roll-out le 16 août. La version modernisée du bombardier de TUPOLEV comprend notamment une nouvelle avionique - très proche de celle du Tu-160M2. Selon l'agence de presse TASS, le vol inaugural est attendu avant la fin de l'année.
17 AOUT 2018
Le gouvernement du Tchad a annoncé le lancement d'une nouvelle compagnie nationale, CHADIAN AIRLINES. Elle devrait débuter ses opérations dès le mois d'octobre, avec le soutien d'ETHIOPIAN AIRLINES, qui en détient 49%.
17 AOUT 2018
L'Allemagne va se doter de drones hélicoptères embarqués. L'office fédéral pour l'acquisition d'armement a signé un accord pour l'acquisition d'un système de drone embarqué Skeldar V-200. Les deux vecteurs seront livrés fin 2019 et embarqués sur les corvettes type K130.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Farnborough 2018 : un salon aux deux visages
Farnborough 2018 : Entretien exclusif avec David Dufrenois, Directeur des ventes de l'Airbus A220
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus