Actualité aéronautique Industrie & Technologie DHL met en service le 1er Airbus A330-300P2F

DHL met en service le 1er Airbus A330-300P2F

Emilie Drab
01/12/2017 | 445 mots
DHL met en service le 1er Airbus A330-300P2F
© Airbus
Comme prévu, l'A330-300P2F sera en service avant Noël. Airbus et DHL Express ont célébré la livraison du premier exemplaire de l'appareil sorti des usines d'EFW (Elbe Flugzueugwerke) à Dresde. Les essais en vol avaient été réalisés au mois d'octobre et le STC (supplemental type certificate) a été accordé par l'EASA en novembre.

DHL attend huit exemplaires de l'appareil et détient également des options pour faire convertir une dizaine d'appareils supplémentaires. Ils seront mis en service sur le réseau Asie Pacifique pour répondre à la croissance de la demande en transporteur de fret express, conférant une capacité et une efficacité accrue au groupe allemand. L'A330-300P2F (Passenger to Freighter) est en effet particulièrement adapté aux opérations des intégrateurs et des compagnies aériennes de transport de messagerie et de colis express qui ont besoin de volume - l'autre version disponible pour le programme de conversion, l'A330-200P2F convenant davantage aux chargements haute densité sur de plus longues distances, à charge marchande équivalente (59 tonnes).

Le premier A330-300P2F porte le MSN 116 et vient de la flotte de Malaysia Airlines. Parmi les modifications qu'il a subies, on compte évidement l'ajout d'une porte de chargement latérale (large de 141 pouces - 3,58 mètres - et haute de 101 pouces - 2,56 mètres) et d'un plancher renforcé, tandis que les portes 2, 3 et 4 ont été condamnées et les hublots remplacés par des bouchons. Un nouveau rideau de séparation antifumée rigide compatible 9G a été installé et l'appareil est également doté d'une nouvelle zone à l'avant pouvant accueillir quatre modules dédiés au courrier, d'un galley complet et d'une cabine de toilette. Il est enfin équipé d'un système de chargement motorisé Ancra, d'un compartimentage de classe E et d'un système de détection de fumée.

Le programme A330P2F a été lancé en 2012 à l'occasion du salon aéronautique de Singapour mais l'A330-300P2F a dû attendre l'édition 2016 du salon de Farnborough pour officialiser son premier client. Le chantier de modification avait démarré dans la foulée de l'annonce, dès juillet 2016. Celui-ci a été conduit par EFW, responsable de l'industrialisation et de la commercialisation, ST Aerospace assumant la direction du programme dans sa phase d'ingénierie et les demandes de modification de certificat auprès de l'EASA et de la FAA. Airbus agit en tant qu'OEM et fournit le support associé.


© Airbus
La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
Les articles dans la même thématique

Le contrat d'Emirates pourrait épargner à Airbus de descendre à une cadence de 6 A380 par an

L'Iran prévient de possibles retards dans l'accord avec Airbus

Le sort du programme A380 entre les mains du cheik Ahmed bin Saeed Al Maktoum

Un nouveau mois de décembre extraordinaire pour Airbus

Nouveau record de livraisons pour Airbus et commandes en hausse

La Chine commande 184 Airbus au dernier jour de la visite de Macron

Dans la rubrique Industrie & Technologie, la Rédaction vous recommande
Nouveau record de livraisons pour Airbus et commandes en hausse Dassault Aviation remarche sur ses deux pieds
L'Airbus A321neo ACF est fin prêt Rétrospective : l'année 2017 dans l'industrie aéronautique civile
A quoi ressemblera le nouveau Falcon de Dassault Dassault annule définitivement le Falcon 5X
16h46 Macron veut rassurer les Armées, avec un effort budgétaire "inédit et incomparable"
13h37 Querelle de couloirs aériens: Taïwan refuse des vols chinois
08h27 Le contrat d'Emirates pourrait épargner à Airbus de descendre à une cadence de 6 A380 par an
07h17 Le trafic en hausse de 14,9% à Nantes-Atlantique en 2017 (Vinci)
18/01 Les plannings des pilotes de Hop! partiellement retoqués en justice
18/01 Les pilotes britanniques de Ryanair acceptent une hausse de salaires
Faut-il un troisième motoriste sur le moyen-courrier ?
« La durée de vie du C-130 s'étend sur les 20 à 30 prochaines années », selon Tony Frese
Rétrospectives 2017
Les Atlantique 2 au-dessus de la mer et du désert
Focus : Les Reaper de l'armée de l'air
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus