Actualité aéronautique Passion L'armée de l'air fête le centenaire de ses As

L'armée de l'air fête le centenaire de ses As

Helen Chachaty
Publié 22/09/2017 | 533 mots
L'armée de l'air fête le centenaire de ses As
Guynemer et son avion, le « Vieux Charles »
« Les As sont l'ADN de l'armée de l'air », a-t-on pu entendre dans les coulisses de la cérémonie d'hommage qui s'est tenue ce 22 septembre dans la cour des Invalides, dont le dôme a été survolé par la Patrouille de France ainsi que quatre Mirage 2000-5 de l'escadron de chasse 1/2 Cigognes. L'occasion pour l'armée de l'air de saluer la mémoire des pilotes qui se sont illustrés lors de la Première guerre mondiale en abattant au moins cinq avions ennemis, leur conférant le fameux titre. « Ce sont les premiers héros de l'aviation, ils ont inventé l'aviation militaire », a déclaré le général André Lanata, chef d'état-major de l'armée de l'air, qui présidait la cérémonie aux côtés de la secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq.

Si l'aéronautique militaire française naît vers 1909-1910, avec l'acquisition des premiers Farman, Wright et Blériot, elle ne se développe véritablement qu'au cours de la Première guerre mondiale, en effectuant principalement des missions de reconnaissance, sans réelle visée offensive. La donne change à la fin de l'année 1914 avec la spécialisation des escadrilles dans trois domaines : la reconnaissance pure, la reconnaissance et le bombardement et enfin, la chasse. Le second semestre 2014 est le théâtre des premières fois : première mission de bombardement, première mission de reconnaissance, première victoire aérienne et première mission aérienne spéciale.

La bataille de Verdun en 1916 met clairement en avant la nécessité de dominer le ciel pour gagner à terre, ainsi que nous l'avait raconté l'historien et spécialiste de l'armée de l'air Patrick Facon, décédé en 2016 (voir : L'armée de l'air d'hier à aujourd'hui : Au commencement, l'aviation militaire). Les exploits de la « sentinelle de Verdun » Jean Navarre (12 victoires) seront abondamment relayés par la presse de l'époque, tout comme celles de René Fonck (75 victoires), Charles Nungesser (45 victoires) ou encore Georges Madon (41 victoires), parmi les 189 As recensés par l'armée de l'air. « L'As des As », Georges Guynemer, premier à voir été qualifié de « chevalier du ciel » en 1915, fait office de figure tutélaire de l'armée de l'air, qui lui rend hommage chaque 11 septembre, commémorant son décès en combat aérien en 1917. A bord de leurs Nieuport et de leurs SPADS, les As ont abattu 1 814 avions ennemis.

Les As, leurs noms et les traditions de leurs escadrilles perdurent dans l'armée de l'air : 27 escadrons/unités entretiennent les traditions d'un As ; l'escadron de chasse 1/2 Cigognes a repris celles du groupe de chasse des Cigognes, créé en mai 2016, qui comprenait dans ses rangs quelques-uns des plus grands As, dont Georges Guynemer, René Fonck ou encore Roland Garros. Certaines bases aériennes ont également comme parrain un As, à l'image de la BA 107 Villacoublay « sous-lieutenant René Dorme » et de la BA 702 Avord « capitaine Georges Madon ». Quant à l'arrière-petit-neveu de René Fonck, il est aujourd'hui engagé en opérations au Moyen-Orient...
Les articles dans la même thématique
Le 14 juillet dans le ciel parisien Le 14 juillet dans le ciel parisien
Le défilé du 14 juillet met cette année le Japon et Singapour à l'honneur et sera placé sous le signe de la « fraternité d'armes ... Lire la suite
L'A330 MRTT de l'armée de l'air s'invite au défilé du 14 juillet L'A330 MRTT de l'armée de l'air s'invite au défilé du 14 juillet
C'est à présent confirmé : Le premier A330 MRTT de l'armée de l'air participera bien au défilé aérien du 14 juillet. L'avion sera intégré au ... Lire la suite
Le Mirage 2000N, trente ans d'opérations au service de la dissuasion nucléaire française Le Mirage 2000N, trente ans d'opérations au service de la dissuasion nucléaire française
Le Mirage 2000N, « un avion assez classique, avec un missile novateur qui a su traverser les âges », selon un spécialiste de l'aviation militaire, ... Lire la suite
05 JUIN 2018 Meetings aériens
Lorient se prépare au Naval Air Show Lorient se prépare au Naval Air Show
Alors que la flottille 4F, qui vole sur E-2C Hawkeye fêtera son centenaire le 9 juin, la base aéronavale de Lann-Bihoué ouvrira ses portes le ... Lire la suite
15 MAI 2018 Meetings aériens
Dernière ligne droite pour le meeting de la Ferté-Alais Dernière ligne droite pour le meeting de la Ferté-Alais
J-4 avant le traditionnel meeting de la Ferté Alais. La 46ème édition du temps des hélices se tiendra les 19 et 20 mai prochain sur ... Lire la suite
Dans la rubrique Passion, la Rédaction vous recommande
La Cité de l'Espace a 20 ans La Ferté-Alais 2017 : petits vols pour l'Homme, grand envol pour l'Humanité
Mikaël Brageot et Mélanie Astles livrent leurs impressions sur le début de la Red Bull Air Race Le Journal de l'Aviation a fait son shopping de Noël
Nicolas Ivanoff fait voltiger le Journal de l'Aviation Championnat d'Europe de Voltige Unlimited : la France de nouveau titrée
16h32 LEVEL démarre ses opérations moyen-courrier à Vienne
15h03 Boeing estime à 15 billions de dollars le marché des avions et services sur 20 ans
13h45 Global Air annonce que l'accident de son 737 à Cuba est dû à une erreur humaine
10h50 Farnborough 2018 : Toutes les commandes d'avions commerciaux du salon
09h59 Farnborough 2018 : Lockheed Martin tente de rassurer sur le F-35
16/07 L'industrie aéronautique française inquiète à quelques mois du Brexit
116 Alertes depuis 7 jours, 372 depuis 1 mois

Alertavia, déjà l'une des principales sources d'actualité aéronautique en langue française
IL Y A 1 HEURE
(Farnborough 2018) DAVID NEELEMAN a décidé de lancer sa nouvelle compagnie aux Etats-Unis (MOXY Airways) avec l'A220. Il a ainsi signé un protocole d'accord avec AIRBUS envisageant l'acquisition de 60 A220-300, dont les livraisons débuteront en 2021.
IL Y A 3 HEURES
(Farnborough 2018) AIRBUS confirme l'acquisition de deux A330-200 par LEVEL, une annonce qui avait été faite par Willie Walsh à Paris au début du mois. Les appareils seront livrés en 2019.
IL Y A 3 HEURES
(Farnborough 2018) AIRBUS veut atteindre les 10 milliards de dollars de chiffre d'affaires dans les services dédiés aux avions commerciaux au cours de la prochaine décennie. Le constructeur européen prévoit un marché mondial de 4,6 billions de dollars US pour les services sur la période 2018 à 2037.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Airbus-Boeing, un duopole intouchable comme jamais
Primera Air : « Nous allons très prochainement annoncer de nouvelles routes depuis Paris »
 
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus