Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Les raisons du mariage de Safran et Zodiac Aerospace

Les raisons du mariage de Safran et Zodiac Aerospace



19 JAN. 2017 | Emilie Drab
Les raisons du mariage de Safran et Zodiac Aerospace
© Capture Safran
Après plusieurs tentatives avortées, Safran et Zodiac Aerospace se rapprochent enfin de la fusion. Safran a annoncé le lancement d'une offre publique d'achat amicale sur l'équipementier français le 19 janvier, le valorisant à 10 milliards d'euros. Sous réserve de l'adhésion des actionnaires à l'offre, la transaction devrait être finalisée au quatrième trimestre 2017, pour une fusion effective au premier trimestre 2018.

Elle donnera ainsi naissance à un groupe pesant 21,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires et réalisant un résultat opérationnel de 2,7 milliards d'euros. Safran deviendra le numéro 3 mondial dans l'aéronautique (hors avionneurs), derrière UTC et GE, et le numéro 2 dans le secteur des équipements, derrière UTC. Il emploiera 92 000 personnes, dont 45 000 en France, et devrait pouvoir dégager 200 millions d'euros de synergies annuelles.

Une diversification des activités et des implantations pour Safran

Safran n'avait jamais caché son intérêt pour Zodiac Aerospace,...
Il vous reste 86% de l'article à lire
L'accès à la totalité de cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné? Je m'identifie
S'abonner

Un accès illimité à nos contenus.

Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Une sélection d'articles réservés aux abonnés
United Airlines doit renoncer à la livraison d'une centaine d'avions en 2024 Pas d'urgence à ouvrir de nouvelle base pour Transavia France
Ryanair en manque de Boeing 737 MAX Comment Safran gère le succès du LEAP
Une grande coopération transatlantique est mise en place pour lutter contre la distribution de pièces aéronautiques falsifiées Les Airbus A350 du projet Sunrise de Qantas accusent six mois de retard
L'Airbus A330neo décroche un nouveau gros client en Asie Orly 2035 : nouvelle salle d'embarquement et futur modèle mondial d'éco-aéroport
Thai Airways va aussi s'engager sur le 777X de Boeing Figeac Aero inaugure une unité de production pour les nacelles du LEAP au Maroc
IL Y A 1 HEURE
American Airlines commande 260 appareils à Airbus, Boeing et Embraer
IL Y A 20 HEURES
JetBlue et Spirit Airlines renoncent à leur fusion
IL Y A 21 HEURES
Airbus table sur une forte croissance des services au Moyen-Orient
IL Y A 21 HEURES
United Airlines doit renoncer à la livraison d'une centaine d'avions en 2024
IL Y A 22 HEURES
Icelandair tranche en faveur du GTF pour ses futurs Airbus A321LR et A321XLR
Branle-bas de combat chez Boeing pour remettre la « Safety » au coeur de la production
« Le modèle ne peut plus tenir », Justine Coutard, directrice de Paris-Orly
« Nous recherchons des profils spécialisés pour répondre aux besoins croissants de nos clients », Loïck Saul, directeur des Opérations chez APPI
Les articles les plus lus
Une nouvelle commande géante de monocouloirs se profile en Asie
L'Airbus A330neo n'a pas encore dit son dernier mot face au 787
Qantas dévoile les cabines de ses Airbus A220
Comment Safran gère le succès du LEAP
L'Airbus A330neo décroche un nouveau gros client en Asie
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT