Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Défense Safran veut se renforcer dans l'intelligence artificielle avec l'acquisition de Preligens

Safran veut se renforcer dans l'intelligence artificielle avec l'acquisition de Preligens



24 JUIN 2024 | Emilie Drab
Safran veut se renforcer dans l'intelligence artificielle avec l'acquisition de Preligens
© Preligens
Safran a annoncé le 24 juin qu'il était entré en discussions exclusives pour acquérir la totalité du capital de Preligens, société spécialisée dans de l'intelligence artificielle pour les secteurs de l'aérospatial et de la défense. Soumise à l'approbation des autorités réglementaires et aux procédures de consultation des représentants du personnel, la transaction a une valeur de 220 millions d'euros et pourrait être finalisée dès le troisième trimestre.

Fondée en 2016 par Arnaud Guérin et Renaud Allioux, Preligens est une société française qui a développé des solutions - algorithmes et logiciels complexes - basées sur l'intelligence artificielle pour automatiser l'analyse des milliards données multi-sources envoyées par les capteurs utilisés dans le domaine du renseignement. Ces solutions permettent ainsi aux analystes de se concentrer sur les objets présentant un intérêt militaire et les événements inhabituels nécessitant leur expertise. Cette technologie fournit une meilleure évaluation de la situation et accélère la prise de décision.

Comptant les principales agences de renseignement au sein de l'OTAN et des pays alliés au nombre de ses clients, Preligens a réalisé un chiffre d'affaires de 28 millions d'euros en 2023, a des bureaux à Paris, Rennes et Washington, compte 220 salariés, dont 140 ingénieurs pour le pôle Recherche & Développement.

Pour Safran, l'intégration de Preligens permettrait de diversifier ses activités en intégrant des capacités IA avancées et d'accélérer sa propre transformation digitale. Le groupe compte également appuyer le développement de Preligens aux Etats-Unis.

« Nous sommes enthousiastes à la perspective de renforcer nos activités aux Etats-Unis, de définir ensemble des applications innovantes basées sur l'IA et d'être à la pointe des technologies IA pour l'Industrie 4.0. Cette acquisition ouvrirait un nouveau chapitre dans la success-story de Preligens, avec, pour nos salariés, plus d'opportunités d'apprentissage, de croissance et d'excellence », a commenté Jean-Yves Courtois, le président de Preligens.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Embraer continue d'afficher un carnet de commandes record et des livraisons en hausse Le groupe Saudia confirme ses engagements pour jusqu'à 100 Lilium Jets
Airbus inaugure sa dernière ligne d'assemblage structurel pour l'A321XLR à Hambourg Airbus estime que le secteur aura besoin de 42 430 nouveaux appareils d'ici 2043
Boeing débute les vols de certification du 777-9 Le groupe Lufthansa révise drastiquement à la baisse ses prévisions
Des GlobalEye pour remplacer les avions de détection E-3F AWACS français ? La Compagnie fête ses dix ans et attend de pouvoir se développer
Aircalin s'attend à des mois difficiles et prend des mesures de sauvegarde L'aéroport de Bordeaux présente son futur visage
IL Y A 24 MINUTES
Dassault Aviation : le carnet de commandes du Rafale atteint un nouveau sommet
IL Y A 1 HEURE
Farnborough 2024 : Aura Aero s'installe aussi en Floride
IL Y A 2 HEURES
Farnborough 2024 : flynas prépare l'acquisition de 75 Airbus A320neo et 15 A330neo
IL Y A 2 HEURES
Safran va augmenter ses capacités de maintenance et de production au Mexique pour le moteur LEAP
IL Y A 2 HEURES
AFI KLM E&M et Parker Aerospace déploient une plateforme de suivi et de traçabilité de pièces basée sur la blockchain pour la flotte 787
Farnborough 2024 : le salon aéronautique des paradoxes
« Les e-commerçants deviennent les faiseurs de marché », Damien Mazaudier, DG de CMA CGM Air Cargo
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Quand l'absence de perspective pour l'aéroport de Roissy CDG commence à faire grincer des dents
Airbus enregistre une commande pour 36 A321neo et un A350 d'un client anonyme
Sabena technics remporte un gros contrat de la part d'Airbus DS pour la flotte française d'A330 MRTT
Airbus inaugure sa dernière ligne d'assemblage structurel pour l'A321XLR à Hambourg
Farnborough 2024 : L'avion de combat GCAP dévoile son nouveau profil
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT