Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Transport aérien L'aéroport de Paris Charles de Gaulle rouvre son terminal 1

L'aéroport de Paris Charles de Gaulle rouvre son terminal 1



05 DEC. 2022 | Emilie Drab
L'aéroport de Paris Charles de Gaulle rouvre son terminal 1
© Karel Balas pour le Groupe ADP
« Cette réouverture marque symboliquement la fin de la pandémie de COVID-19 pour les aéroports parisiens », annonce Augustin de Romanet, le PDG du Groupe ADP. En effet, le groupe a célébré le 3 décembre la remise en opération de son terminal 1, la fameuse infrastructure dessinée par Paul Andreu et inaugurée en 1974. Il avait été fermé le 30 mars 2020, lorsque la pandémie de covid-19 avait mis un coup d'arrêt au transport aérien.

Durant ces (presque) trois ans, le Groupe ADP n'a pas laissé les installations à l'abandon, bien au contraire. Il a décidé de mettre en oeuvre un projet déjà présenté auparavant, celui de fusionner les satellites 1, 2 et 3 en une seule vaste salle d'embarquement. En même temps, le corps central du terminal a été complètement réhabilité et modernisé, afin d'y améliorer la qualité de service et de définir un nouveau parcours passager.

Là, un nouveau sol en marbre a été installé, ainsi que des éclairages LED et une signalétique numérique. Par ailleurs, près de 130 bornes libre-service et de près de 90 déposes bagage automatiques ont été mis en place, « ce qui fait du terminal 1 le mieux équipé de Paris-CDG » affirme le groupe. Le parcours passager a été simplifié en une seule entrée pour la zone internationale à la place de quatre tunnels, tandis que toutes les portes d'embarquement de ce parcours international sont également équipées de portes automatiques.


La « ballade de Paris » est le tunnel d'accès à la nouvelle salle d'embarquement. Imaginée par Jean-François Rauzier, elle permet de découvrir des reproductions de monuments et d'éléments d'architecture parisiens dans un esprit surréaliste. Image © Karel Balas pour le Groupe ADP

La nouvelle salle d'embarquement réunissant les trois premiers satellites offre un espace de 5 600 m². Elle a été conçue par la création d'un nouveau bâtiment nodal construit à la place du satellite 2 allant faire la liaison avec le satellite 1 au nord et le satellite 3 au sud. Le regroupement des trois satellites a permis de regrouper également les postes d'inspection filtrage, entraînant la création d'espaces de contrôle plus vastes et modernes et l'installation de huit lignes de contrôle dernière génération. En plus d'augmenter les volumes et la luminosité dont vont profiter les passagers, l'ambiance proposée par la marque d'hospitalité du groupe, Extime, a été pensée par les designers français Maxime Liautard et Hugo Toro autour du crédo « Paris est une fête ».


Image © Karel Balas pour le Groupe ADP

Mais les améliorations ne portent pas uniquement sur l'intérieur du terminal. La nouvelle configuration permet également de mettre de nouveaux postes avions en service, trois pour monocouloirs et six pour gros-porteurs. La zone du terminal 1 peut ainsi accueillir jusqu'à quinze gros-porteurs et seize monocouloirs, pour une capacité annuelle de 10,2 millions de passagers.

Il ne s'agit-là toutefois que d'un début dans le projet de modernisation du terminal 1. En effet, le Groupe ADP veut aller plus loin pour concrétiser la vision de Paul Andreu, qui imaginait la liaison totale des sept satellites gravitant autour du corps central. Le groupe souhaite également revoir l'organisation des contrôles aux frontières pour les sortir du bâtiment central et les installer dans un nouveau bâtiment, souterrain, d'une surface de 5 000 m², qui sera situé près du nouveau bâtiment de jonction.


Paul Andreu imaginait un bâtiment unique reliant les sept satellites et gravitant autour du corps central du terminal 1. Image © Groupe ADP

Les compagnies aériennes vont désormais progressivement réintégrer l'infrastructure. Elles seront 36 à opérer du terminal 1.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
L'IATA veut structurer le marché du carburant d'aviation durable Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie « Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO
IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024 Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA
Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
Stelia Aerospace présente un siège éco-conçu, Opera Essential Air France lance les nouveaux fauteuils TiSeat 2X d'Expliseat sur ses Embraer 190
IL Y A 1 HEURE
Réouverture partielle de l'aéroport de la Tontouta
IL Y A 1 HEURE
Le futur 747-8 Air Force One encore repoussé
IL Y A 1 HEURE
ITP Aero reste en charge de la maintenance de tous les moteurs des forces armées espagnoles
IL Y A 20 HEURES
Korean Air va céder l'activité fret d'Asiana Airlines à Air Incheon
IL Y A 22 HEURES
La Belgique commande 17 H145M d'Airbus Helicopters
Turbulences en ciel clair
« Le but de Moove est d'optimiser et rendre accessible l'aviation à la demande », Arthur Ingles, co-fondateur de Moove
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Quid des nouvelles commandes chinoises d'avions de ligne ?
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT