Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Transport aérien Singapour relance le projet de terminal 5 à Changi

Singapour relance le projet de terminal 5 à Changi



23 AOUT 2022 | Emilie Drab
Singapour relance le projet de terminal 5 à Changi
© Changi Airport Group
Le projet de terminal 5 à Changi ressuscite. Le ministère des transports de Singapour, l'autorité de l'aviation civile et le groupe Changi Airport ont annoncé le 21 août qu'il était relancé. Lancé en 2013, il avait été mis en pause ces deux dernières années en raison de l'interruption du trafic provoquée par la pandémie de SARS-CoV-2.

Ces deux ans n'ont pas toutefois été totalement inactifs. Au contraire, les problématiques soulevées par les conséquences et les aspirations suscitées par la crise sanitaire ont poussé les trois partenaires à réfléchir différemment le design et les fonctionnalités de l'infrastructure, afin de la rendre plus modulaire et plus durable.

Ainsi, pour faire face à d'éventuelles nouvelles pandémies à l'avenir, le terminal 5 sera conçu de façon à pouvoir opérer avec des sous-terminaux plus petits, ce qui permettra à l'opérateur d'adapter sa capacité à la chute du trafic et éventuellement d'utiliser le reste des installations pour ériger des zones de test ou de mise en isolement des passagers à haut risque. Par ailleurs, toujours une conséquence directe de la pandémie de covid, le recours aux technologies sans contact sera amplifié et le système de ventilation sera amélioré afin de pouvoir faire circuler davantage d'air extérieur et réduire la climatisation si une ventilation accrue est rendue nécessaire.

Le terminal 5 devra également être un bâtiment à très basse consommation d'énergie. Il recourra à l'installation de panneaux solaires pour produire une partie de son électricité, à des systèmes intelligents de gestion de l'énergie, à un système de refroidissement par zone combiné à un stockage de l'énergie thermique... Et il sera également prêt à accueillir les infrastructures liées à l'utilisation de carburants alternatifs. Enfin, l'automatisation et la digitalisation seront prioritaires.

Situé sur la zone de Changi East et directement relié au reste de Singapour par le réseau de transport terrestre, le terminal 5 verra sa construction débuter d'ici deux ans. Elle se déroulera en deux phases pour être harmonisée à la croissance du trafic et aboutira à une structure d'une capacité de 50 millions de passagers par an dans le milieu des années 2030.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
L'IATA veut structurer le marché du carburant d'aviation durable Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie « Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO
IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024 Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA
Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
Stelia Aerospace présente un siège éco-conçu, Opera Essential Air France lance les nouveaux fauteuils TiSeat 2X d'Expliseat sur ses Embraer 190
IL Y A 1 HEURE
Réouverture partielle de l'aéroport de la Tontouta
IL Y A 1 HEURE
Le futur 747-8 Air Force One encore repoussé
IL Y A 1 HEURE
ITP Aero reste en charge de la maintenance de tous les moteurs des forces armées espagnoles
IL Y A 20 HEURES
Korean Air va céder l'activité fret d'Asiana Airlines à Air Incheon
IL Y A 22 HEURES
La Belgique commande 17 H145M d'Airbus Helicopters
Turbulences en ciel clair
« Le but de Moove est d'optimiser et rendre accessible l'aviation à la demande », Arthur Ingles, co-fondateur de Moove
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Quid des nouvelles commandes chinoises d'avions de ligne ?
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT