Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Transport aérien Air France-KLM se prépare à un bel été

Air France-KLM se prépare à un bel été



05 MAI 2022 | Emilie Drab
Air France-KLM se prépare à un bel été
© Air France
Si aucune nouvelle perturbation majeure ne vient troubler davantage la reprise du transport aérien, Air France-KLM devrait vivre un bel été en 2022. A l'occasion de la présentation de ses résultats trimestriels le 5 mai, le groupe a en effet affiché de l'optimisme pour les mois à venir, porté par une bonne dynamique des réservations pour les mois à venir.

Le premier trimestre a été plutôt encourageant quoique le contexte ait été peu favorable. Si la propagation du variant omicron, la survenue de la guerre en Ukraine et l'augmentation des prix du carburant ont fléchi les tendances en janvier et février, la reprise s'est accélérée dès le mois de mars. Benjamin Smith, le directeur général du groupe, souligne même qu'il a constaté « une augmentation significative de la demande pour le trafic à motif affaires et premium », qui s'ajoute à une demande loisirs et VFR (visit friends and relatives) déjà soutenue depuis plusieurs mois et « qui n'était pas prévue ». Les réseaux les plus performants ont été le réseau COI (Caraïbes, Océan indien), Afrique et Amérique du Sud.

Ainsi, le groupe a pu publier un chiffre d'affaires doublé par rapport au premier trimestre 2021, à 4,44 milliards d'euros et un EBITDA de nouveau positif à 221 millions d'euros, notamment grâce à la baisse des coûts unitaires. Le résultat net reste négatif mais la perte a été réduite de près de deux tiers à 552 millions d'euros.

Pour les deux prochains trimestres, les perspectives sont donc plutôt bonnes. Le groupe prévoit de rétablir entre 80% et 85% de ses capacités de 2019 au deuxième trimestre, puis entre 85% et 90% de ses capacités au troisième trimestre. Il souligne le cas de Transavia qui devrait dépasser son offre de 2019 sur les deux périodes. La demande estivale aura également un effet bénéfique sur les yields, qui devraient se situer à un niveau supérieur à celui de 2019 (il a déjà retrouvé ce niveau sur le moyen-courrier). En revanche, le groupe a reporté l'augmentation des prix du carburant sur ses tarifs pour les vols long-courrier.

En termes financiers, le résultat d'exploitation devrait revenir à l'équilibre au deuxième trimestre (contre une perte de 350 millions d'euros au premier trimestre) et redevenir nettement positif au troisième.

L'activité cargo continue de bien se porter mais commence à montrer des signes de faiblesses, comme l'a également souligné l'IATA cette semaine. Alors que la capacité est en hausse de 10,7% grâce à l'augmentation des capacités en soute, le trafic diminue de 14,9%. L'offre globale étant toujours en tension et la fermeture de l'espace aérien russe affectant les routes vers le nord de l'Asie, les yields restent forts, ce qui compense partiellement la baisse du coefficient de remplissage. Par rapport à 2019, le chiffre d'affaires (910 millions d'euros en hausse de 6,4% à carburant et change constants) est ainsi encore supérieur de 66%.

Transavia est également une activité à part, qui profite à plein de la demande pour les vols loisirs. La compagnie low-cost du groupe a quintuplé ses capacités et sextuplé son trafic par rapport au premier trimestre 2021 (affecté par les confinements en France et aux Pays-Bas), retrouvant une capacité et un coefficient d'occupation proches de ceux de 2019. Là aussi, le yield s'est fortement amélioré, avec un effet bénéfique sur les recettes unitaires.

Enfin, l'activité maintenance se redresse doucement. Son chiffre d'affaires a augmenté de 33,6%, porté par la remise en service progressive de la flotte d'Air France et de KLM, mais aussi un redressement de 15,1% du chiffre d'affaires externe, que le groupe interprète comme un signe de reprise du secteur.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie « Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO
IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024 Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA
Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
Stelia Aerospace présente un siège éco-conçu, Opera Essential Air France lance les nouveaux fauteuils TiSeat 2X d'Expliseat sur ses Embraer 190
Lilium s'appuiera sur Dedienne Aerospace pour les outils de production et de maintenance de ses eVTOL Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
IL Y A 3 HEURES
Thales signe deux contrats ATM en Amérique centrale
IL Y A 3 HEURES
AirAsia poursuit avec NAVBLUE
IL Y A 4 HEURES
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
IL Y A 5 HEURES
Figeac Aéro remporte deux nouveaux contrats sur l'Airbus A220 et le Boeing 737 MAX
IL Y A 19 HEURES
Les livraisons d'avions commerciaux de Boeing toujours au plus bas
Turbulences en ciel clair
« Le but de Moove est d'optimiser et rendre accessible l'aviation à la demande », Arthur Ingles, co-fondateur de Moove
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Un nouveau petit coup de pouce de la FAA en faveur de Boeing
Quid des nouvelles commandes chinoises d'avions de ligne ?
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
Boeing sous la menace de nouvelles poursuites
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT