En continu   Le Podcast   Industrie aéronautique   Transport aérien   Défense   MRO & Support   Interiors & PaxExp   Aviation & Environnement   Passion  
 
Actualité aéronautique Transport aérien Air France-KLM se prépare à un bel été

Air France-KLM se prépare à un bel été



05 MAI 2022 | Emilie Drab | 615 mots
Air France-KLM se prépare à un bel été
© Air France
Si aucune nouvelle perturbation majeure ne vient troubler davantage la reprise du transport aérien, Air France-KLM devrait vivre un bel été en 2022. A l'occasion de la présentation de ses résultats trimestriels le 5 mai, le groupe a en effet affiché de l'optimisme pour les mois à venir, porté par une bonne dynamique des réservations pour les mois à venir.

Le premier trimestre a été plutôt encourageant quoique le contexte ait été peu favorable. Si la propagation du variant omicron, la survenue de la guerre en Ukraine et l'augmentation des prix du carburant ont fléchi les tendances en janvier et février, la reprise s'est accélérée dès le mois de mars. Benjamin Smith, le directeur général du groupe, souligne même qu'il a constaté « une augmentation significative de la demande pour le trafic à motif affaires et premium », qui s'ajoute à une demande loisirs et VFR (visit friends and relatives) déjà soutenue depuis plusieurs mois et « qui n'était pas prévue ». Les réseaux les plus performants ont été le réseau COI (Caraïbes, Océan indien), Afrique et Amérique du Sud.

Ainsi, le groupe a pu publier un chiffre d'affaires doublé par rapport au premier trimestre 2021, à 4,44 milliards d'euros et un EBITDA de nouveau positif à 221 millions d'euros, notamment grâce à la baisse des coûts unitaires. Le résultat net reste négatif mais la perte a été réduite de près de deux tiers à 552 millions d'euros.

Pour les deux prochains trimestres, les perspectives sont donc plutôt bonnes. Le groupe prévoit de rétablir entre 80% et 85% de ses capacités de 2019 au deuxième trimestre, puis entre 85% et 90% de ses capacités au troisième trimestre. Il souligne le cas de Transavia qui devrait dépasser son offre de 2019 sur les deux périodes. La demande estivale aura également un effet bénéfique sur les yields, qui devraient se situer à un niveau supérieur à celui de 2019 (il a déjà retrouvé ce niveau sur le moyen-courrier). En revanche, le groupe a reporté l'augmentation des prix du carburant sur ses tarifs pour les vols long-courrier.

En termes financiers, le résultat d'exploitation devrait revenir à l'équilibre au deuxième trimestre (contre une perte de 350 millions d'euros au premier trimestre) et redevenir nettement positif au troisième.

L'activité cargo continue de bien se porter mais commence à montrer des signes de faiblesses, comme l'a également souligné l'IATA cette semaine. Alors que la capacité est en hausse de 10,7% grâce à l'augmentation des capacités en soute, le trafic diminue de 14,9%. L'offre globale étant toujours en tension et la fermeture de l'espace aérien russe affectant les routes vers le nord de l'Asie, les yields restent forts, ce qui compense partiellement la baisse du coefficient de remplissage. Par rapport à 2019, le chiffre d'affaires (910 millions d'euros en hausse de 6,4% à carburant et change constants) est ainsi encore supérieur de 66%.

Transavia est également une activité à part, qui profite à plein de la demande pour les vols loisirs. La compagnie low-cost du groupe a quintuplé ses capacités et sextuplé son trafic par rapport au premier trimestre 2021 (affecté par les confinements en France et aux Pays-Bas), retrouvant une capacité et un coefficient d'occupation proches de ceux de 2019. Là aussi, le yield s'est fortement amélioré, avec un effet bénéfique sur les recettes unitaires.

Enfin, l'activité maintenance se redresse doucement. Son chiffre d'affaires a augmenté de 33,6%, porté par la remise en service progressive de la flotte d'Air France et de KLM, mais aussi un redressement de 15,1% du chiffre d'affaires externe, que le groupe interprète comme un signe de reprise du secteur.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Une sélection d'actualités récentes
IL Y A 1 HEURE  
La Nouvelle-Zélande prend son premier P-8A Poseidon La Nouvelle-Zélande prend son premier P-8A Poseidon
Quatre ans après la signature d'un accord entre la Nouvelle-Zélande et l'US Navy, Boeing vient de remettre à la Royal ...
IL Y A 1 HEURE  
Le sultanat de Brunei achète des C295 à Airbus Le sultanat de Brunei achète des C295 à Airbus
Bandar Seri Begawan imite son grand voisin du sud. Brunei a commandé un nombre indéterminé d'avions de transport militaires C295MW. ...
IL Y A 1 HEURE  
Les États-Unis approuvent une vente de CH-47F à la Corée du Sud Les États-Unis approuvent une vente de CH-47F à la Corée du Sud
Séoul voulait 18 nouveaux Chinook et leur probable acquisition est acceptée par département d'État américain. Le potentiel contrat FMS ...
07 DEC. 2022  
Air Greenland reçoit son Airbus A330neo Air Greenland reçoit son Airbus A330neo
Airbus et Air Greenland ont célébré la livraison du premier A330-800 de la compagnie. L'appareil a été baptisé Tuukkaq. Il remplacera ...
07 DEC. 2022  
Le dernier Boeing 747 quitte Everett Le dernier Boeing 747 quitte Everett
Boeing annonce que le tout dernier 747 a quitté l'usine d'Everett, marquant la fin de la production de l'iconique Jumbo ...
Cette sélection d'actualités est issue de la rubrique ALERTAVIA. Les abonnés du Journal de l'Aviation ont accès à un nombre beaucoup plus important d'actualités chaque jour. Pour en savoir plus, découvrez nos différentes formules d'abonnement.
Les derniers articles Transport aérien
IL Y A 1 HEURE
Aucun « manquement » ni « négligence » n'est en « lien direct » avec la catastrophe du vol AF447
Avec un propos très structuré, les deux parquetiers se sont attachés à répondre aux nombreuses questions soulevées depuis le début de ce procès le 10 octobre dernier, tenté ...
IL Y A 22 HEURES
Air India étoffe encore rapidement sa flotte, avant de prendre de grandes décisions
La compagnie porte-drapeau Air India, détenue par Tata Sons, annonce qu'elle va louer 6 Airbus A320neo supplémentaires ainsi que six nouveaux Boeing 777-300ER pour étoffer sa flotte à ...
06 DEC. 2022
MEBAA : Au Moyen-Orient, le rebond de l'aviation d'affaires ne faiblit pas
Dernier grand événement aéronautique de l'année 2022, MEBAA Show se tient cette semaine sur la vaste plateforme aéroportuaire de Dubai World Central (DWC). Après une pause imposée de ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
L'industrie du transport aérien devrait redevenir rentable en 2023 Lufthansa Technik remporte un contrat pour aménager un ACJ320neo
Air India et Vistara fusionnent Les aéroports européens retrouvent de la vigueur sans que les menaces soient levées
Le groupe AirAsia X relève la tête et augmente sa flotte Le groupe Air France-KLM est désormais bien plus productif qu'avant la crise liée à la pandémie
Les compagnies low-cost ont grignoté de nouvelles parts de marché en Europe Airbus monte enfin à bord de la flotte du géant du e-commerce Amazon avec des A330-300P2F
IL Y A 1 HEURE
La Nouvelle-Zélande prend son premier P-8A Poseidon
IL Y A 1 HEURE
Le sultanat de Brunei achète des C295 à Airbus
IL Y A 1 HEURE
Les États-Unis approuvent une vente de CH-47F à la Corée du Sud
IL Y A 1 HEURE
Aucun « manquement » ni « négligence » n'est en « lien direct » avec la catastrophe du vol AF447
IL Y A 22 HEURES
Air India étoffe encore rapidement sa flotte, avant de prendre de grandes décisions
MEBAA : Au Moyen-Orient, le rebond de l'aviation d'affaires ne faiblit pas
« Le développement d'une solution pour l'aviation demande des compétences uniques », Mauro Sponza, directeur des activités aéronautiques de Michelin
« Nous cherchons des personnes motivées pour nous accompagner sur les nouveaux challenges de l'aviation décarbonée », Mikaël Butterbach, DRH d'Airbus en France
Les articles les plus lus
L'Airbus A330 MRTT a effectué un vol d'essai sans une seule goutte de carburant fossile
Comment Airbus arme la cabine de son long-courrier A350 pour contrer encore davantage le 777X
« On le compare tout le temps au couteau suisse. C'est ça l'A400M : on peut tout faire », commandant Nicolas « Fish » de l'A400M Tactical Display
« Il était convaincu que, s'il partait de l'aéroport, il n'avait plus rien », Philippe Bargain, ancien médecin chef de Paris CDG, au sujet de Sir Alfred
« C'est ici, chez Safran, que vous pourrez changer les choses », Lydie Jallier, SVP de Safran responsable de l'acquisition de talents et du développement
-->
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2022 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT