Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Transport aérien Finnair se prépare à encaisser l'impact de la fermeture du ciel russe

Finnair se prépare à encaisser l'impact de la fermeture du ciel russe



03 MAR. 2022 | Emilie Drab
Finnair se prépare à encaisser l'impact de la fermeture du ciel russe
© Finnair
Si les compagnies européennes ont une exposition limitée aux marchés russe et ukrainien, la fermeture de l'espace aérien russe leur est beaucoup plus dommageable, interdisant l'accès aux routes les plus courtes vers l'Asie. Finnair ayant basé son modèle économique sur les liaisons entre l'Europe et l'Asie, elle se prépare à encaisser le choc. Anticipant le NOTAM russe interdisant le ciel aux compagnies finlandaises, la compagnie avait temporairement suspendu une partie de ses vols pour étudier des routes alternatives. Désormais, elle travaille également sur de nouvelles mesures en interne.

Elle a en effet engagé des négociations avec les représentants de son personnel navigant finlandais (2 800 personnes) concernant des plans de chômage partiel allant jusqu'à 90 jours. En effet, le NOTAM émis par la Russie le 28 février lui interdit son ciel jusqu'au 28 mai. Elle estime qu'elle pourrait ainsi être obligée de suspendre temporairement l'activité de 90 à 200...
Il vous reste 82% de l'article à lire
L'accès à la totalité de cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné? Je m'identifie
S'abonner

Un accès illimité à nos contenus.

Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Une sélection d'articles réservés aux abonnés
L'IATA veut structurer le marché du carburant d'aviation durable Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie « Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO
IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024 Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA
Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
Stelia Aerospace présente un siège éco-conçu, Opera Essential Air France lance les nouveaux fauteuils TiSeat 2X d'Expliseat sur ses Embraer 190
IL Y A 16 MINUTES
L'armée française se dote de systèmes de contrôle aérien mobiles fournis par RTX
IL Y A 1 HEURE
Réouverture partielle de l'aéroport de la Tontouta
IL Y A 2 HEURES
Le futur 747-8 Air Force One encore repoussé
IL Y A 2 HEURES
ITP Aero reste en charge de la maintenance de tous les moteurs des forces armées espagnoles
IL Y A 21 HEURES
Korean Air va céder l'activité fret d'Asiana Airlines à Air Incheon
Turbulences en ciel clair
« Le but de Moove est d'optimiser et rendre accessible l'aviation à la demande », Arthur Ingles, co-fondateur de Moove
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Quid des nouvelles commandes chinoises d'avions de ligne ?
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT