Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Défense L'armée française officialise sa commande de 169 H160M à Airbus Helicopters

L'armée française officialise sa commande de 169 H160M à Airbus Helicopters



23 DEC. 2021 | Emilie Drab
L'armée française officialise sa commande de 169 H160M à Airbus Helicopters
© Airbus
C'est un contrat à 10 milliards de dollars que vient de signer l'armée française avec Airbus Helicopters. La Direction générale de l'armement a officialisé une commande de 169 H160M Guépard auprès de l'hélicoptériste, prévue dans la loi de programmation militaire 2019-2025. Le ministère des Armées souligne que les appareils seront répartis entre les trois armées : 80 pour l'armée de Terre, 49 pour la Marine nationale et 40 pour l'armée de l'Air et de l'Espace.

Pour le moment, trente H160M ont été acquis en commande ferme (21 pour l'armée de Terre, huit pour la Marine et un pour l'armée de l'Air). Leur production démarrera en 2024 et ils seront livrés à partir de 2027. L'accord comprend également la fourniture du système de soutien et de formation et le maintien en condition opérationnelle (MCO) par Airbus Helicopters pendant dix ans à compter de la première livraison (à l'armée de Terre).

Il s'accompagne par ailleurs de deux autres commandes, l'une pour dix H160 destinés à la Gendarmerie nationale (passée dans le cadre du plan de soutien à l'industrie aéronautique et d'une valeur de 200 millions d'euros) et l'autre pour un H160 qui sera utilisé comme banc d'essai par la DGA Essais en vol.

Cet accord s'inscrit dans le cadre du programme HIL (Hélicoptère interarmées léger) lancé en 2017. L'armée française avait alors choisi la plateforme H160 pour que soit développée une version militaire capable de remplacer cinq types d'hélicoptères en service depuis quarante ans pour des missions de combat, de renseignement, de transport léger opérationnel, de soutien, de formation et de service public. Elles sont actuellement assurées par des hélicoptères de type Gazelle, Alouette III, Dauphin, Panther et Fennec.

Le choix d'un modèle unique va avoir plusieurs avantages. En termes de coûts tout d'abord puisque les coûts de développement seront mutualisés. Le soutien également pourra être optimisé avec des stocks communs de pièces de rechange, qui pourront bénéficier d'effets d'échelle.

Le ministère des Armées se félicite également de permettre le maintien durable de plus de 2 000 emplois en France dans le cadre de ce programme HIL, non seulement auprès d'Airbus Helicopters, pour qui l'activité du site de Marignane est sécurisée pour quinze ans, mais aussi de toute sa chaîne d'approvisionnement puisque 80% des fournisseurs des pièces du H160 sont installés en France.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
SITA acquiert Asistim et se renforce sur les services de gestion des opérations aériennes Air India introduit une cabine premium economy dans ses Airbus A321neo
Finnair achève le réaménagement de sa flotte long-courrier L'IATA veut structurer le marché du carburant d'aviation durable
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie
« Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024
Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour
IL Y A 18 HEURES
Air Antilles reprend ses vols le 24 juin
21 JUIN 2024
« Le défi de l'armée de l'air et de l'espace est de conserver les gens que nous avons mis du temps à former », général Stéphane Mille, CEMAA
20 JUIN 2024
Plus Ultra va ajouter cinq Airbus A330 à sa flotte
20 JUIN 2024
SITA acquiert Asistim et se renforce sur les services de gestion des opérations aériennes
20 JUIN 2024
Sabena technics fait l'acquisition d'Action Air Environnement et lance une division ISR
Le passager aérien change en France, mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?
« Le défi de l'armée de l'air et de l'espace est de conserver les gens que nous avons mis du temps à former », général Stéphane Mille, CEMAA
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
Airbus : l'Allemagne va commander des Eurofighter supplémentaires
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT