Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Dubai Airshow 2021 : Que faut-il attendre du premier grand salon aéronautique de la reprise ?
L'édito

Dubai Airshow 2021 : Que faut-il attendre du premier grand salon aéronautique de la reprise ?



09 NOV. 2021 | Romain Guillot
Dubai Airshow 2021  : Que faut-il attendre du premier grand salon aéronautique de la reprise ?
Photo © Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
Le salon aéronautique de Dubaï ouvre ses portes du 14 au 18 novembre sur la plateforme aéroportuaire Dubai World Central (DWC). Premier événement majeur du secteur depuis l'apparition de la pandémie, ce salon de la reprise est assurément déjà un succès au regard du nombre de participants (+ de 1200 exposants, 148 pays présents, plus de 160 aéronefs présentés).

Le 17ème Dubai Airshow aura même une portée mondiale en devenant le véritable symbole de la résilience du secteur aéronautique et spatial après ces 20 mois de crise, et alors qu'en même temps les impératifs de réduction des émissions du transport aérien sont désormais ominiprésents. Ainsi, quelques heures seulement après la fin de la COP26, ce salon fera assurément la part belle à la décarbonation, à la digitalisation, à la connectivité, à la simplification des parcours passagers post-pandémie, aux technologies émergentes, aux transports du futur et aux startups, des domaines pour lesquels les Émirats Arabes Unis veulent assurément aussi montrer l'exemple.

Évidemment, la présence des géants Airbus et Boeing va battre ici un nouveau record, l'avionneur américain venant cette fois avec l'intégralité de sa gamme d'avions commerciaux et notamment son 777X (présenté au sol et en vol), peut-être aussi histoire de rassurer ses importants clients dans la région après quelques années très difficiles.

La presse généraliste restera probablement sur sa faim, car il ne sera pas vraiment question ici de record de commandes, bien au contraire. Certes, les compagnies de la région commencent à entrevoir les signes de reprise réelle avec les premières levées des restrictions de voyages en Asie, mais cette reprise sera lente et les capacités sont largement suffisantes pour plusieurs années, une grande partie des flottes étant encore immobilisée aujourd'hui.

Tout sera plutôt ici affaire de détails, par exemple au niveau des problématiques de MRO, avec le développement des compagnies low-cost dans la région, ou avec une flotte qui logiquement sera amenée à rester plus longtemps avant son remplacement, par exemple chez Emirates. Sa voisine Etihad, basée à Abou Dhabi, devrait aussi renouer avec un certain optimisme, en présentant par exemple pour la première fois son A350-1000, un avion pourtant livré il y a deux ans et qui sera mis en service l'année prochaine. Les secrets de sa cabine de classe affaires sont jalousement gardés depuis le démarrage des travaux d'aménagement depuis quelques mois et le suspense touchera à sa fin à Dubaï.

Mais cette édition du Dubai Airshow sera aussi un grand événement dédié au cargo et à la logistique, alors que la région reste un important symbole de la mondialisation des échanges et que les tensions sur le transport de marchandises s'annoncent durables.

Le Freightos Baltic Index, indice clé global du transport de marchandises par conteneurs, reste au plus haut depuis cet été, notamment sur les flux partant de Chine. En toute logique, nous devrions en savoir davantage sur les futurs programmes de gros-porteurs tout cargo des deux grands avionneurs, à savoir les futurs 777XF et A350F. Boeing, incontestable leader sur ce marché, a tout à perdre avec l'impossibilité de poursuivre la production de ses programmes existant au-delà du 1er janvier 2028. Le lancement d'une version dédiée au transport de fret du 777-8 est inévitable. Quant à la version cargo de l'A350 qui entrera sur le marché en 2025, il ne reste plus à Airbus qu'à convaincre les premiers clients, peut-être de grands acteurs du fret aérien en Europe...

Mais le salon aéronautique de Dubaï sera finalement surtout celui des retrouvailles de la communauté aéronautique mondiale. Et c'est déjà peut-être ce qu'il y a de plus important.

Une couverture exceptionnelle du Dubai Airshow 2021 sur le Journal de l'Aviation

Le Journal de l'Aviation répondra présent à la 17e édition du Dubai Airshow qui se tiendra du 14 au 18 novembre prochains sur l'aéroport de Dubai World Central, avec une couverture exceptionnelle de l'événement en direct et sur site.

Le Journal de l'Aviation, partenaire média du Dubai Airshow, sera présent sur place avec une équipe renforcée pour couvrir l'actualité du salon et proposer des articles de fond dès son ouverture, en particulier pour ses abonnés. Toutes les informations importantes du salon seront disponibles chaque jour sur la plateforme ALERTAVIA et ses différents outils de veille, et notamment sur les newsletters du matin. Des informations exclusives y seront d'ailleurs publiées quotidiennement.

Le Journal de l'Aviation est aujourd'hui le média de référence en langue française pour les professionnels de l'aviation commerciale. N'hésitez pas à rencontrer toute l'équipe présente sur place.

Romain Guillot
Rédacteur en chef
Cofondateur du Journal de l'Aviation et d'Alertavia


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
La Compagnie fête ses dix ans et attend de pouvoir se développer Air France s'attend à une baisse de ses recettes unitaires de 160 millions d'euros pendant les JO
Qantas modernise la flotte régionale de QantasLink avec le Dash 8-400 SITA acquiert Asistim et se renforce sur les services de gestion des opérations aériennes
Air India introduit une cabine premium economy dans ses Airbus A321neo Finnair achève le réaménagement de sa flotte long-courrier
L'IATA veut structurer le marché du carburant d'aviation durable Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie « Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO
IL Y A 1 HEURE
Le groupe Lufthansa révise drastiquement à la baisse ses prévisions
IL Y A 2 HEURES
Des GlobalEye pour remplacer les avions de détection E-3F AWACS français ?
IL Y A 2 HEURES
Un 24e Airbus A400M livré à l'armée de l'Air et de l'Espace
IL Y A 2 HEURES
AerCap livre un troisième Airbus A320 à Amelia
IL Y A 2 HEURES
HOP Air France reprend un Embraer 190
Avec Ariane 6, l'Europe va retrouver son accès à l'espace
« Louis Breguet est pionnier de l'hélicoptère, fournisseur de l'armée de l'air et théoricien de l'aviation civile », Emmanuel Breguet
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Quand l'absence de perspective pour l'aéroport de Roissy CDG commence à faire grincer des dents
Airbus enregistre une commande pour 36 A321neo et un A350 d'un client anonyme
Embraer a-t-il encore une réelle carte à jouer face au duopole Airbus/Boeing ?
iGO Solutions va assurer la maintenance en ligne des Airbus d'Air Caraïbes et de French bee pendant 7 ans
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT