Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Transport aérien Air France-KLM perd 1,5 milliard d'euros au 1er trimestre

Air France-KLM perd 1,5 milliard d'euros au 1er trimestre



06 MAI 2021 | Emilie Drab
Air France-KLM perd 1,5 milliard d'euros au 1er trimestre
© Air France
Ce n'est pas une surprise : le premier trimestre a été difficile pour Air France-KLM. Le groupe a beaucoup perdu en chiffre d'affaires par rapport à 2020 mais a réussi à ne pas trop dégrader son résultat d'exploitation et son résultat net, qui restent malgré tout fortement négatifs sur la période.

Le chiffre d'affaires du groupe a perdu 57% de sa valeur de 2020 en atteignant 2,2 milliards d'euros. L'année dernière, le mois de mars avait déjà subi l'impact de la crise sanitaire. Pour la seule activité Passage d'Air France et de KLM, les recettes ont chuté de 72,7% (à change constant) à 1,02 milliard d'euros, tandis que Transavia a vu les siennes s'effondrer à 37 millions d'euros (-84,8%). La division Maintenance a elle aussi subi la crise sanitaire et vu son chiffre d'affaires chuter de 45,3% à 622 millions d'euros. L'activité a notamment pâti de la réduction des visites en atelier moteurs en raison des politiques de « greentime ».

Seule l'activité cargo s'en tire bien. Malgré des capacités en baisse de 15,8%, le volume de fret transporté a augmenté de 10,4%. Et grâce à la très forte demande par rapport à des capacités mondiales limitées ainsi qu'au transport de matériel médical (notamment les vaccins contre la covid), la recette unitaire a gagné 131%. Le chiffre d'affaires augmente ainsi de 87,5% (à change constant), à 839 millions d'euros.

Le résultat d'exploitation reste négatif au premier trimestre de 1,12 milliard d'euros, avec une variation à la baisse limitée de 364 millions d'euros. Le résultat net est quant à lui négatif de 1,5 milliard d'euros, ce qui représente une amélioration de 320 millions d'euros - notamment due à la prise en compte en 2020 d'une surcouverture carburant et de la dépréciation des Boeing 747.

Le groupe indique que son trafic a été réduit de 74,2% pour une baisse des capacités de 48,6% au premier trimestre. En raison des restrictions de circulation en France et aux Pays-Bas, il s'attend à un deuxième trimestre similaire au premier. Ainsi, la capacité devrait être réduite de 50% par rapport au deuxième trimestre 2019. Elle augmentera progressivement à partir de mi-mai, au fur et à mesure que la vaccination gagnera du terrain en Europe, et le groupe espère pouvoir rétablir entre 55% et 65% de ses capacités au troisième trimestre, ce qui correspond aux prévisions d'Eurocontrol qui s'attend à un été tardif pour les compagnies européennes.

Après un premier trimestre atone, Transavia maintient son plan de croissance et le groupe estime qu'elle est bien positionnée pour profiter de la reprise attendue à partir de juillet, puisqu'elle se jouera sur les vols loisirs. Transavia France a ajouté huit Boeing 737-800 à sa flotte au premier trimestre et a pu augmenter son activité dès le premier trimestre grâce à la mise en place de ses premiers vols intérieurs.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
SITA acquiert Asistim et se renforce sur les services de gestion des opérations aériennes Air India introduit une cabine premium economy dans ses Airbus A321neo
Finnair achève le réaménagement de sa flotte long-courrier L'IATA veut structurer le marché du carburant d'aviation durable
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo Les traînées de condensation au coeur de l'attention de l'industrie
« Les Airbus A350 et la classe affaires sont des développements naturels » pour IndiGo, Pieter Elbers, CEO IATA : Plus de 30 milliards de dollars de bénéfices et près de 5 milliards de passagers pour le transport aérien en 2024
Boeing présente son plan d'amélioration de la qualité à la FAA Comment Air France utilise l'intelligence artificielle au jour le jour
IL Y A 19 HEURES
Air Antilles reprend ses vols le 24 juin
21 JUIN 2024
« Le défi de l'armée de l'air et de l'espace est de conserver les gens que nous avons mis du temps à former », général Stéphane Mille, CEMAA
20 JUIN 2024
Plus Ultra va ajouter cinq Airbus A330 à sa flotte
20 JUIN 2024
SITA acquiert Asistim et se renforce sur les services de gestion des opérations aériennes
20 JUIN 2024
Sabena technics fait l'acquisition d'Action Air Environnement et lance une division ISR
Le passager aérien change en France, mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?
« Le défi de l'armée de l'air et de l'espace est de conserver les gens que nous avons mis du temps à former », général Stéphane Mille, CEMAA
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Airbus Helicopters remporte une commande géante de H225 Super Puma
Airbus va étendre le nombre d'aéroports accessibles à l'A330neo
Le Falcon 6X de Dassault en vedette à EBACE
EBACE : Airbus Corporate Helicopters au beau fixe
Airbus : l'Allemagne va commander des Eurofighter supplémentaires
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT